Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 12:15

Je vous adresse ici mon discours inaugurale de la rencontre familles-soignant du 29 novembre 2019 sur la place des aidants au domicile, après celle du 20 septembre 2019.

 

Rencontre d’échange et d’information familles-soignants du 29 novembre 2019

« La place des aidants au domicile »

 

Discours introductif de M. Olivier SIGMAN,

Adjoint au directeur des relations avec les usagers

[sous réserve de prononcé]

 

Mesdames, Messieurs,

Je m’appelle Olivier SIGMAN et je suis attaché d’administration hospitalière, adjoint au directeur des relations avec les usagers, et à ce titre chargé des rencontres d’échange et d’informations familles-soignant.

Je vous souhaite la bienvenue dans ce pavillon de l’horloge sur le site de Barthélemy Durand sur Orge de l’Etablissement public de santé Barthélemy Durand.

Je suis ravi de vous accueillir ici pour la troisième et dernière fois pour cette année 2019 dans le cadre des rencontres d’échanges et d’information familles-soignant qui ont eu pour fil rouge les aidants.

Après une première séance le 24 mai dernier ici-même autour de « Soutenir les aidants : quels outils ? » où nous avions pu aborder la loi 2019-485 tout juste publiée du 22 mai visant à favoriser la reconnaissance des proches aidants et une présentation de l’association essonnienne Espace Singulier, et une deuxième séance le 20 septembre ici-même consacrée à « la place des aidants dans l’alliance thérapeutique », nous voici de nouveau réuni sur un sujet d’actualité et qui touche chaque patient et famille de proche : la place de l’aidant au domicile.

Avant de laisser la parole notamment à Mme DUMENOIR, notre coordinatrice générale des soins et directrice des instituts de formation, permettez-moi de prendre un peu de hauteur sur le sujet qui nous rassemble.

 

L’aidant est clairement défini depuis la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement : « Personne qui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes et des activités de la vie quotidienne d »’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap ».

 

Issu d’une proposition d’un sénateur, la loi que j’indiquais du mois de mai dernier avait pour objectif initial de pouvoir concilier pour l’aidant sa vie personnelle et sa vie professionnelle ainsi que d’indemniser un congé via des surprimes de contrats d’assurance et enfin de dispenser d’un guide de l’aidant et de plateforme d’information.

 

Récemment, le 20 septembre, une application BREF portée par le centre hospitalier du Vinatier, spécialisé en santé mentale comme nous, se met en place pour renseigner et sensibiliser les aidants sur la maladie psychiatrique dont souffre leur proche. Financé par le crédit agricole via un appel à projet national en faveur des aidants, ce programme se décompose en 3 séances d’accompagnement de l’aidant par des soignants et membres d’associations agréées de représentants des usagers (UNAFAM), d’un contact téléphonique 3 mois après et d’une application consultable à tout moment. Ce programme sera généralisé courant 2020.

 

Le 22 octobre dernier, l’Essonne, avec plus de 200 000 aidants, devenait le premier département à mettre en place un numéro unique gratuit (7 jours sur 7, de 8h à 22h) pour les aidants familiaux le 0 805 38 14 14 qu’il finance à hauteur de 500 000 € et porté par l’association Espace Singulier.

 

Le 23 octobre, la stratégie de mobilisation et de soutien 2020-2022 Agir pour les aidants était présentée par le premier ministre, M. Edouard Philippe, la ministre des solidarités et de la santé, Mme Agnès BUZYN et la secrétaire d’état Mme Sophie CLUZEL. Le constat est édifiant : 80% des aidants ont le sentiment de ne pas être suffisamment aidés, 44% font part de difficulté à concilier leur rôle avec leur vie professionnelle, 31% délaissent leur propre santé et 25% n’ont pas de répit.

Des mesures sont mises en place : un numéro de téléphone national de soutien, un réseau de lieux d’accueil et une plate-forme numérique « je réponds aux aidants », le congé du proche aidant de 52 € par jour via une téléprocédure simple et sans impact sur la carrière (traduit dans la loi de financement de sécurité sociale en ce moment dans sa dernière ligne en débat), un congé de présence parentale et allocation journalière de présence parentale possible par demi-journée, des négociations obligatoires en entreprise, des solutions de répit et une mention du proche aidant dans le dossier médical personnel (DMP que je vous encourage à ouvrir) de l’aidé.

 

Quelques jours à peine après, le plan de mobilisation nationale en faveur de l’attractivité des métiers du grand âge 2020-2024 remis par Mme EL KHOMRI énonçait qu’une nouvelle forme de pédagogie devait voir le jour avec une participation des aidants dans la formation initiale et continue, ce que l’on trouve dans le cadre de l’Université des patients.

 

Il y a tout juste quelques jours, l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France indiquait que les Dispositifs d’appui à la Coordination (DAC) regroupent les expertises des MAIA (Méthodes d’Action pour Intégration des services d’aides et de soin dans le champ de l’autonomie), les PTA (plate-forme territoriale d’appui) et les réseaux de santé territoriaux et ont parmi leurs missions celle d’accompagnement des aidants.

 

 

La semaine dernière avait lieu à Paris sur la campus Picpus le Créathon santé mentale en lien avec Lowpital, l’AP-HP, la Fondation Fondamental, La Fondation Pierre Deniker et le laboratoire Janssen (dans lequel je précise n’avoir aucun intérêt) où des projets pour créer des outils qui préviennent, qui informent, qui soulagent, qui accompagnent, qui soignent ont été présentés.

 

Le week-end dernier, au salon Silver économy, salon des services à la personne, 3 outils ont été dévoilés :

*une croisière organisée par MSC exclusivement à destination des aidants et de leurs proches aidés

*une application Myteamily pour l »’accompagnement des proches aidants dans leur vie personnelle et professionnelle

*une application Mobijob permettant de mettre en relation salarié, aidant et manager, financée par la Fondation Innovation et handicap et soutenue par Capfi Objectif.

 

Etant déjà suffisamment long, je laisse maintenant la parole aux intervenants puis vous pourrez ensuite poser des questions sans toutefois que celles-ci n’aient pour conséquence de dévoiler ici des éléments confidentiels couverts par le secret médical.

Je vous indique notre programme pour 2020 :

*le mardi 28 avril 2020 de 18h à 20h à la salle culturelle, site d’Etampes « les procédés de remédiation cognitive »

*le mardi 29 septembre 2020 de 18h à 20h, pavillon de l’horloge, site de Sainte-Geneviève-des-Bois « les effets des médicaments, balance bénéfice/risque »

*le mardi 24 novembre 2020 de 18h à 20h à la salle culturelle, site d’Etampes « les équipes mobiles »

N’hésitez pas à inscrire vos coordonnées pour en être informés

 

Bonne conférence à tous et encore merci de votre présence.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires