Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 09:01

En France comme dans les autres pays occidentaux, la présence d'un médicament « potentiellement dangereux » est retrouvé chez 10% des conducteurs blessés ou tués lors d'accidents de la route. Quels sont les traitements concernés ? L'AFSSaPS se penche actuellement sur la question.

Les psychotropes -anxiolytiques, hypnotiques…- qui agissent sur le système nerveux central sont les substances les plus fréquemment retrouvées. Celles aussi, qui viennent naturellement à l'esprit lorsqu'on évoque ce problème. Mais de nombreux autres médicaments peuvent aussi altérer la capacité de conduire. Il peut s'agir de traitements destinés à lutter contre un trouble passager (allergie, douleur, infection…) ou pour traiter une maladie chronique : hypertension, diabète, maladie de Parkinson…
Voir l'article rédigé précédemment sur les effets des psychotropes.

L'AFSSaPS finalise d'ailleurs l'évaluation de 546 substances présentes dans plusieurs milliers de médicaments. La liste complète de ces traitements susceptibles de présenter un risque pour la conduite automobile devrait être rendue publique « dans le courant de l'été prochain » indique-t-on au siège de l'Agence.

Trois nouveaux pictogrammes, ci-dessous, prennent aussi progressivement place sur les conditionnements. Ils remplacent le fameux triangle isocèle rouge sur fond blanc, contenant un véhicule noir. Un outil certes compréhensible mais qui selon l'AFSSaPS « ne rend pas compte du niveau de risque potentiel ». Et surtout qui a été avec le temps, totalement banalisé. A tel point qu'il est encore présent sur un tiers des boîtes.
Les utilisateurs, insuffisamment éclairés, sont ainsi amené à en tenir désormais compte. Pour tout savoir, l'Agence a édité une brochure que vous pouvez consulter en cliquant ici.

Partager cet article

Repost 0
publié par olivier - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles