Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 20:08

Par décision de police sanitaire, l'AFSSaPS a décidé d'interdire « l'importation, la préparation, la prescription et la délivrance de préparations magistrales, officinales et hospitalières » contenant du rimonabant. Voir la décision d'interdiction de l'AFSSAPS pour cette molécule.
Cette molécule est commercialisée en France sous le nom d'Acomplia.

Elle est indiquée dans le traitement des patients obèses (IMC supérieur ou égal à 30) ou en suproids (IMC >27) et diabétiques de type 2, insuffisamment contrôlés par une monothérapie par metformine ou par sulfamide et Hb1Ac entre 6.5% et 10%.
Voir l'article sur le calcul du surpoids et de l'obésité.
Désormais, seules les boîtes de 28 comprimés de 20mg seront disponibles sur le marché français.

Car selon l'Agence française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, « l'administration (de rimonabant) sous forme de préparations magistrales, officinales et hospitalières, y compris les préparations homéopathiques, est susceptible de présenter un danger grave pour la santé humaine ». Notamment d'ordre psychique (anxiété, dépression), neurologique (sensations vertigineuses) et digestif (nausées, diarrhées). Et tout cela finalement pour un médicament au Service Médical Rendu (SMR) jugée très relative.

Deux autres médicaments, l'orlistat (Xenical ) et la sibutramine (Sibutral) ont une indication dans l'obésité et le surpoids mais la Commission de Transparence a juge aussi leur SMR insuffisant et ne sont donc pas remboursables. La chirurgie par anneau gastrique doit être réservée aux formes d'obésité morbide avec une prise en charge pluridcsiplianire.

Dans leur livraison d'avril 2004, les rédacteurs de la revue Prescrire soulignaient déjà que « le principal bénéfice du rimonabant est une perte de poids de 4 à 5 kg par an, avec retour progressif au niveau antérieur à l'arrêt du traitement. »
Ce nouveau traitement, remboursé à 35% depuis mars 2007 par la Sécurité sociale française, a été annoncé à grand bruit comme un nouveau remède à l'obésité, au diabète et au tabagisme.
Il semble présenter en fait beaucoup d'inconnues.
La Food and Drug Administration américaine a reporté à juillet 2007 sa décision concernant son autorisation de mise sur le marché.
En Allemagne, cette substance a été classée comme « médicament de confort » et son remboursement refusé dès 2005.

Dans un souci de clarté, l'AFSSaPS vient tout juste de mettre en ligne une fiche Du bon usage du médicament consacrée au rimonabant. Voir ici le document rédigé par la Haute Autorité de Santé et la commission Eautrisation de Mise sur le Marché de l'AFASSAPS sur le rimonabant. Ce document pratique rappelle que le traitement médicamenteux de l'obésité ne doit être instauré qu'en deuxième intention. « La prise en charge de l'obésité repose avant tout sur le maintien d'un régime hypocalorique et la pratique d'une activité physique régulière ».

Partager cet article

Repost 0
publié par olivier - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles