Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 10:33

Un diagnostic précoce de l'autisme, trouble du développement marqué par des difficultés de communication, pourrait permettre une prise en charge rapide et adaptée, insistent Autisme France et d'autres associations à l'occasion des "rendez-vous de l'autisme" organisés ce week-end autour des thèmes : "diagnostic précoce" et "accompagnement des familles" 
Organisées chaque année, ces journées sont destinées à sensibiliser professionnels de santé, de l'éducation et "chaque Français" à l'autisme

En France, seule une minorité d'autistes bénéficient d'un diagnostic avant l'âge de 3 ans, et "le diagnostic se fait fréquemment à 6 ans, privant les personnes de quatre années d’accompagnement précoce, dont il a été démontré qu’elles sont essentielles", reproche Autisme France. 
Il faut "avancer l'âge du diagnostic: en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, au Canada, on le fait à 18 mois" invitant à "multiplier les professionnels formés à l'autisme capables de faire ce diagnostic". 
"Il y a trop de listes d'attente", pour consulter les "quelques rares professionnels compétents des quelques rares Centres de ressource autisme (CRA) auxquels les familles puissent faire confiance", explique l'association. "Un an, dix-huit mois d'attente pour les familles, c'est trop long", ajoute-t-elle. 
Les CRA sont "censés aider les familles et les orienter, mais les professionnels qui y exercent ne savent pas toujours mieux, sauf exception, diagnostiquer l'autisme" [ces centres] "doivent devenir partout des pôles de référence qui aient la confiance des familles". 

L'association demande aussi la mise en place de "réseaux de généralistes et psychiatres, correctement formés, partout qui puissent relayer les CRA". 
Autisme France souligne aussi la nécessité d'un accompagnement (financier, éducatif), des familles, alors que "beaucoup repartent, après éventuellement un diagnostic, désorientées, parce que, sur le terrain, rien de vraiment adapté n'existe autour de la spécificité du handicap de leurs enfants". 

Le problème du diagnostic précoce "n'a que peu avancé depuis 2005", année où cette question avait déjà été au centre des Journées de l'autisme, soulignent les associations, alors que certains troubles sont vite répérés par les familles : absence de babillage (de geste du doigt pour désigner un objet), évitement du regard, activités répétitives, retard dans les jeux d'imitation notamment.

Voir l'
article précédent sur le manque d'appareil d'imagerie pour diagnostiquer rapidement , l'article sur la prise de conscience de l'avantage du diagnostic (pour l'hémochromatose) et l'article sur le risque du diagnostic précoce généralisé.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles