Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 15:24

La pratique du sexe oral augmente les risques de contracter un cancer de la gorge, avertissent des médecins spécialistes. La fellation entraîne en effet la possibilité de contracter le virus du papillome humain (VPH), qui provoque également le cancer de l’utérus. 

Selon une étude récente de spécialistes du cancer de l’université américaine de Baltimore, le sexe oral serait un facteur plus important dans le développement d’un cancer de la gorge que le tabac ou la boisson
L
’étude en question a montré que les hommes et les femmes qui comptaient plus de 6 partenaires s’étant rendus complices d’un acte sexuel buccal au cours de leur vie multipliaient leur risque de contracter un cancer de la gorge par 8,6. En comparaison, les fumeurs ne le multiplient “que” par 3, et les grands buveurs par 2,5.

Les chercheurs ont comparé 100 hommes et femmes atteints du cancer de la gorge avec 200 personnes en pleine santé et ont examiné le passé sexuel de chaque individu étudié. Ils sont alors arrivés à la conclusion que le fait d’avoir pratiqué le sexe oral n’entraînait pas toujours la contraction du VPH mais celui ou celle qui contracte le VPH a 32 fois plus de chance de développer un cancer de la gorge. Plus étonnant par contre: les personnes qui sont porteuses du VPH n’augmenteraient pas leur risque de développer un cancer de la gorge s’ils ont également un penchant pour l’alcool ou le tabac.

Jusqu’il y a peu, les experts avançaient le tabagisme et la boisson comme principales causes du cancer de la gorge. Il ne faut quand même pas relacher l'attention sur ces deux facteurs qui représentent une des causes de développement du cancer de la gorge.
La chercheuse Maura Dillison, du John Hopkins Hospital de Baltimore avance plutôt que le VPH est plus dangereux que ces deux facteurs. Elle conseille ainsi aux hommes de porter un préservatif même pour une fellation, afin de réduire le risque pour leur(s) partenaire(s). Au rang des bonnes nouvelles également, il est en outre bon de savoir que le vaccin contre le HPV, le Gardasil, est de nature à prévenir les lésions précancéreuses et les cancers non invasifs du col de l’utérus.
Si l’étude américaine a été réalisée dans les conditions les plus sérieuses, des experts britanniques ont néanmoins nuancé que cette étude à petite échelle devrait cependant être approfondie.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

marina 21/05/2007 16:47

non seulement l'étude doit être approndie, à gorge profonde! mais surtout, j'aimerais bien voir quelqu'un faire de la prévention sur le sujet face  à des collégiens de 4ème.

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles