Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 20:11

Comme annoncée dans un article précédent, le Président de la République a effectué sa deuxième visite officielle dans le Nord Pas-de-Calais sur le thème du système hospitalier et de la fin de vie.

Il a préconisé de "réformer l' hôpital, la carte hospitalière, l'organisation de l'hôpital", en affirmant qu'il fallait répondre au "malaise" du secteur hospitalier, à l'occasion d'une visite du centre hospitalier de Dunkerque (Nord). "On ne peut pas continuer comme ça. Il faut donner des moyens à l'hôpital. 
Le Chef de l'Etat a demandé à la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot-Narquin de conduire "une grande concertation sur les missions de l'hôpital", lors d'une visite du centre hospitalier de Dunkerque (Nord). "Je souhaite que l'on réfléchisse à ce que sont les missions de l'hôpital. Je souhaite que la ministre de la Santé conduise une grande concertation sur les missions de l'hôpital", a-t-il dit lors d'une rencontre avec des médecins et infirmières. Il lui a aussi demandé de se pencher sur la question de la rémunération des heures supplémentaires, une question souvent posée par des membres du personnel. "Le salaire n'est pas l'ennemi de l'emploi", a-t-il réitéré. des dossiers brulants pour la ministre de la Santé ...

Pour le Président de la République, il s'agit notamment de libérer des lits et de ne pas engorger les urgences par des soins qu'il a qualifiés "de commodité". Il a également affirmé qu'il fallait "lancer un gigantesque mouvement d'accueil des personnes âgées" et "d'extrême dépendance", en mettant en place des structures d'accueil en dehors de l'hôpital.
Auparavant, Nicolas Sarkozy avait visité le service d'urgence et d'hémodyalise du centre hospitalier de la ville où des dizaines de patients et de membres du personnel se pressaient pour tenter de le voir. 
"Je suis parfaitement conscient qu'il y a un malaise", a-t-il dit en soulignant que "les gens qui travaillent à l'hôpital se dévouent avec un coeur extraordinaire et beaucoup de compétence. Je veux, avec la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, apporter une réponse à ce malaise [...] Il faut prendre conscience qu'il y a beaucoup de douleur, et beaucoup de souffrance et que le personnel qui supporte tout ça mérite de la considération, considération à la fois morale, personnelle et financière", a déclaré le président de la République. Il a conclu sa courte déclaration en disant qu'il était "là aussi pour aller dans les endroits où il y a des problèmes".

Les habitants de la région Nord-Pas-de-Calais sont victimes d'une surmortalité, avec une densité de médecins basse et un rattrapage insuffisant des moyens. Année après année, le constat reste accablant pour la région: l'espérance de vie y est la plus basse de France (3,1 ans de moins par rapport à la moyenne nationale pour les hommes et 2,6 pour les femmes) et elle est première pour toutes les grandes causes de décès sauf les accidents de la route et les maladies infectieuses. (
voir l'article sur la différence d'espérance de vie en fonction des régions)
Selon les chiffres de l'Observatoire régional de la santé, on se suicide dans le Nord/Pas-de-Calais 25% de plus qu'ailleurs, la région est première ou seconde pour tous les types de cancers (41% de décès en plus que la moyenne nationale pour les hommes et 16% chez les femmes) et elle connaît 50% de plus de morts par maladies cardio-vasculaires. 
Pour son directeur Olivier Lacoste, "il ne s'agit pas d'une fatalité géographique" et la détérioration a surtout été constatée dans les années 60-70 avec la crise sociale provoquée par les fermetures de puits de mine, aciéries et usines textile. "Les statistiques montrent une corrélation étroite entre l'état sanitaire et les situations sociales difficiles.
Les populations en précarité consultent à un stade plus avancé de la maladie (...), elles participent moins aux campagnes de dépistage et pâtissent d'un régime alimentaire moins équilibré", souligne le professeur Jean-Louis Salomez, épidémiologiste et président du Groupement régional de promotion de la santé. 
Paradoxalement, la présence médicale est réduite dans le Nord/Pas-de-Calais
avec 30% de moins de spécialistes par rapport à la moyenne nationale et des généralistes esseulés dans certaines zones (un médecin pour 409 habitants dans le Pas-de-Calais alors que la moyenne nationale est de un pour 291). 

Les moyens accordés aux hôpitaux font l'objet d'appréciations divergentes. Le vice-président du conseil régional chargé de la Santé, Michel Autes (
Verts) fait remarquer que leurs dépenses de santé par habitant sont inférieures de 6-8% à la moyenne nationale et que "l'attribution des gros équipements en fonction de normes nationales ne tient pas compte de notre surmortalité". Face à cette situation et bien que la santé ne figure pas dans ses compétences de base, le conseil régional - qui a signé une charte de partenariat avec les conseils généraux - a mobilisé des moyens importants (18 millions d'euros annuels dans le budget actuel). 
Et, première en France, la région vient d'intégrer la commission exécutive de l'Agence régionale d'hospitalisation, en investissant 48 millions d'euros en quatre ans dans les équipements. La presse régionale apporte sa pierre à cette mobilisation sanitaire. A l'issue d'une vaste enquête de la Voix du Nord qui avait provoqué de nombreuses réactions, le rédacteur en chef Jean-Michel Bretonnier a adressé une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy
juste après son élection, pour attirer son attention sur cette "situation qui ne peut pas durer". 

Avant la présidentielle, l'ex-ministre de la Santé Xavier Bertrand avait déjà promis "plus de moyens dans les zones défavorisées". "On attend de l'Etat que cette volonté commune se traduise par un véritable rattrapage", souligne de son côté M. Autes

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

nativelle 25/07/2007 20:40

Ça fait 3 ans que cela dure
Le préfet du calvados et le sous préfet de Lisieux s'en fichent royalement
Les lois sont complètement bafouées.
Le tribunal administratif donne raison à celui qui a les moyens de se payer un avocat.

TITRE : Les gens du voyage dans ma maison.


-Non respect des riverains (à leur porte, (4 à 5 mètres), des centaines de caravanes)
Pour la personne âgée de 90 ans, c’est de la spoliation, la ferme isolée est saccagée petit à petit la propriétaire est dépouillée et les élus ne bronchent pas. C’est le non respect des droits de l’homme. Elle ne veut même plus porter plainte tellement elle est écœurée.
L’agriculteur ne peut plus travailler, bâtiments cassés, obligation de bloquer toutes les entrées, bétail qui mange dans les excréments des voyageurs, etc.
L’unique locataire à l’année obligé de déménager par insécurité
Le préfet c’est débarrassé une foi de plus du problème et ne bronche pas.
Les maires de Cabourg et Varaville font comme les 3 singes, je ne vois rien, je ne dis rien et je n’entends rien.
Voila le respect de la loi en Basse Normandie.

-Non respect de l’environnement. http://cabourg.varaville.site.voila.fr/
Une ZNIEFF de type1 (devenue une décharge à ciel ouvert)
Les cours d’eau remplis d'ordures, de fioul, de javel, huile de vidange,lessive et produits en tout genre.
Lien de 2005 : http://perso.orange.fr/varaville.cabourg en août 2006/2007 c’est identique.
Je vous invite maintenant à venir vérifier à la ferme d’Osseville route de Caen à CABOURG
Pourquoi y a-t-il une DIREN en b Normandie ? On cuit le barbecue sur les Nivéoles plantes protégées et en voie de disparition, ils brulent du cuivre dessus. La CCED a fait rencaissé des herbages en zone humide, c'est strictement interdit.

-Non respect des gens du voyage (ils sont envasés dans un marais inondable.)
Les toilettes pour les gens du voyage installées par la communauté de commune CCED
http://perso.orange.fr/varaville.cabourg/cced2.jpg Quelle honte
Pas d’électrification du terrain (promise par la CCED) branchement direct au poteau
http://perso.orange.fr/varaville.cabourg/cced5.jpg Elle est ou la loi ?

Pourquoi cela vous concerne aussi ? Simplement parce que cela peut vous arriver ET LA,
Vous vous apercevrez que vous n’être pas propriétaire. Ce que vous avez gagné en travaillant toute votre vie, un Préfet, un Maire sans scrupules peut vous le reprendre avec un mépris qui n’étonne plus. Mais le pire c’est l’indifférence de tous les autres, justice, forces de l’ordre, journalistes, ministères, (qu’il soit de l’écologie ou d’ailleurs). Je vais donc continuer à envoyer ce message sans relâche. Si vous êtes écœurés comme je le suis, voila quelques responsables à qui vous pouvez faire quelques remarques, sinon faite suivre au maximum.

accueil@cc-estuairedeladives.fr Communauté de commune
mairie.varaville@wanadoo.fr Mairie de Varaville
jean-paul.henriet@cabourg.net Maire de Cabourg
directeur-cabinet@calvados.pref.gouv.fr Préfecture du Calvados


M Nativelle la ferme d’Osseville 14390 Cabourg
pnativ@voila.fr
06 83 95 26 91 12h30

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles