Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 05:02

Le cinéaste américain a présenté à Cannes hier son adaptation du Scaphandre et le Papillon, le bouleversant livre de Jean-Dominique Bauby. Le film sort aujourd'hui sur les écrans. 
Atteint du locked-in syndrome après un accident cérébral, le journaliste (interprété à l'écran par Mathieu Amalric), entièrement paralysé, a gardé l'esprit intact. Pour tout moyen de communication avec le monde extérieur, les battements de la paupière gauche. Une fois pour dire oui, deux pour dire non. Ce « carnet de voyage immobile », dicté lettre par lettre, est un émouvant hymne à la vie
Julian Schnabel a trouvé au coeur de cette oeuvre un écho personnel. « Mon ami Fred Hughes, manager de la Factory, était atteint de sclé­rose en plaques. Il ne pouvait plus bouger. Je lui faisais la lecture. Un jour, son infirmier, Darin McCormack, m'a offert Le Scaphandre et le Papillon, que j'ai lu à Fred. Longtemps après, mon père, qui était tombé malade, est venu vivre à la maison. Il était proche de la fin et était terrifié à l'idée de mourir. Il n'était pas préparé. C'est alors que j'ai reçu le scénario du Scaphandre, envoyé par la productrice Kathleen Kennedy. Je ne pouvais pas ignorer tous ces signes reçus à des moments clés de ma vie. » C'est Pathé qui finalement rachètera les droits à Universal.
« Cela tombait bien. J'ai toujours souhaité tourner ce film en français, avec des acteurs français. »

Avant de se lancer dans l'entreprise, Julian Schnabel a visionné le documentaire que Jean-Jacques Beineix consacra à Jean-Dominique Bauby. « Je pense qu'à l'époque, Jean-Dominique Bauby avait souhaité montrer et prouver au monde qu'il était bien l'auteur de son livre. Ce qui m'a bien sûr intéressé, c'était de voir Jean-Do dans sa chambre numéro 119 de l'hôpital maritime de Berck-Plage ainsi que son entourage familier. » Et d'être frappé par la personnalité de l'homme. « Un humain capable de désir, d'amour, de culpabilité et doté d'un grand sens de l'humour. Mais il revient toujours à sa condition de scaphandre et à la possibilité d'une mort imminente. Il peut échapper de temps en temps à son état grâce au pouvoir de son imagination, de sa mémoire, de ses rêves d'enfant et de ses songes d'adulte. La mort, pour nous tous, est inévitable. J'aime bien cette chanson dans laquelle Tom Waits se demande si le diable n'aurait pas créé le monde lorsque Dieu était en train de dormir. »

Même si Julian Schnabel n'est pas croyant, Le Scaphandre et le Papillon est d'une belle spiritua­lité. Les femmes du film - orthophoniste, infirmière - sont autant d'anges gardiens. « Elles sont pleines de compassion. Dommage qu'il faille être malade pour qu'on soit bon avec vous ! C'est un film sur la conscience. Il faut faire attention au présent. Lorsque Bauby écrit : »Étais-je aveugle et sourd ou bien faut-il nécessairement la lumière d'un malheur pour éclairer un homme sous son vrai jour ?*,
ces mots-là me touchent profondément. »

Le Scaphandre et le Papillon
est un film Dramatique de Julian Schnabel avec Mathieu Amalric, Emmanuelle Seigner, Marie-Josée Croze. Durée : 1 h 52. Sortie en salle aujourd'hui.

Jean-Dominique Bauby est décéde le 9 mars 1997. Quelques années après (en 2003), Vincent Humbert, hospitalisé dans le même établissement écrivait une lettre au Président de la République lui demandant de mourir. Deux hommes dans le même état: l'un avec l'idée de vie; l'autre demandant la mort.

REAGISSEZ ...

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles