Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 03:42

Les remboursements de médicaments ont atteint 20,3 milliards d'euros en 2006, soit un tiers des dépenses de soins de ville (hors hôpital), progression en "net ralentissement" (20.2 en 2005) en dépit du coût élevé des nouvelles molécules mises sur le marché et de la part croissante des traitements pris en charge à 100%, selon l'étude annuelle présentée hier par la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM). La loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2008 est en cours d'élaboration

Au total, quelque 2,5 milliards de boîtes, flacons et autres présentations de médicaments délivrés par les officines ont été remboursés l'année dernière. La France continue ainsi d'être en tête des dépenses de médicaments par habitant en
Europe
L'année 2006 a un taux d'augmentation des dépenses de 1,4% contre 4,7% en 2005. 
L'assurance maladie explique cette moindre hausse par "un développement sans précédent des médicaments génériques, des baisses de prix importantes" de certains produits, ainsi que par les actions menées pour limiter les prescriptions d'antibiotiques et de psycholeptiques (anxiolytiques et hypnotiques). 
La vague de déremboursements de médicaments "dont la prise en charge collective ne se justifiait plus", intervenue en mars 2006, a également joué. 

L'assurance maladie, confrontée à une dégradation plus importante que prévue des comptes de la branche maladie de la Sécurité sociale, pointe toutefois des "facteurs de croissance importants" qui nécessitent, selon elle, de "redoubler d'efforts". Voir l'alerte sur les dépenses.
Les nouveaux médicaments mis sur le marché ont ainsi un "coût élevé" et "occupent une part croissante des dépenses": les médicaments au prix supérieur à 15 euros ne représentent que 16,5% des unités vendues mais 67,3% des dépenses. 
La "part de plus en plus importante" des traitements pris en charge à 100%, pour les patients atteints d'affections longue durée (cancer, VIH-SIDA
, diabète etc.) et la "présence croissante des médicaments traitant ces pathologies en pharmacie de ville" pèsent également sur les montants de remboursement

Comme chaque année, les dépenses sont très concentrées: les 100 premiers médicaments remboursés, sur environ 3.500 produits commercialisés sous plus de 8.000 présentations différentes, représentent à eux seuls près de la moitié des dépenses (48,6%). 

En termes de quantités vendues, les antalgiques restent au sommet du classement des familles de médicaments les plus prescrites avec 358 millions de boîtes en 2006 et conservent une croissance soutenue (+4%) devant
les psycholeptiques, deuxièmes au classement, en décroissance avec 109 millions de boîtes remboursées en 2006 (122 en 2005) Suivent les antibiotiques poursuivant leur repli (-5%). 

Les traitements de l'hypertension artérielle sont les plus coûteux (990 millions d'euros, 961 en 2005 et 872 en 2004). avant les médicaments anti-cholestérol : 980 millions d'euros.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article

commentaires

comparatif mutuelle 20/06/2013 12:57


Bonjour, 


Le principe est de dépenser moins et raisonnable en remboursement afin de diminuer le déficit. 

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles