Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 04:17

La prévalence de l'infection à papillomavirus humain (HPV) est maximale vers la 20ème ou 30ème année de vie. Entre 30% et 50% des femmes sont alors infectées. 
Après 50 ans il existe un second pic de prévalence, 15% à 30% des femmes étant concernées. Chez elles aussi, la vaccination présente un réel intérêt de santé publique.

Avec plus de 500 000 nouveaux cas et 280 000 morts chaque année dans le monde, le
cancer du col de l'utérus est le second des cancers féminins après le cancer du sein. Il est aussi le second cancer contre lequel un vaccin est aujourd'hui disponible, après celui de l'hépatite B
Les virus HPV – pour Human Papilloma Virus - sont des oncogènes désormais bien connus et codifiés. 
Quatre d'entre eux sont à l'origine de 80% des cancers du col de l'utérus dans le monde : les virus HPV 16, HPV 18, HPV 45 et HPV 31
.

Le premier vaccin de ce type introduit sur le marché l'a été en
novembre 2006 par l'américain Merck & C°, sous le nom de Gardasil. Les études ont montré de façon concluante, l'intérêt de vacciner avec ce dernier les jeunes filles avant le début de leur activité sexuelle. Elles ont également établi le bon rapport coût-efficacité de ce type de vaccination et c'est assurément un critère auquel les organismes de financement sont d'autant plus sensibles que le prix de ces vaccins - 3 doses à 145 euros chacune ! - n'est pas négligeable.

Au 43ème congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO), à Chicago, une équipe allemande a communiqué une information d'importance. Selon Tino F. Schwarz et ses collaborateurs (Université de Würzburg), la vaccination par un autre vaccin, le HPV 16/18 AS04 produit par le britannique GSK, « apporterait une protection efficace chez les femmes jusqu'à 55 ans ».

Cette conclusion ressort d'une étude de
phase III sur plus de 500 femmes de 15 à 55 ans, en Allemagne et en Pologne. Vaccinées par trois injections aux mois 0, 1 et 6 respectivement, ces dernières auraient présenté un excellent profil d'immunogénicité. 
« Après 18 mois, 100% des femmes dans tous les groupes d'âge étaient encore séropositives aux deux antigènes HPV 16 et 18 » a expliqué l'auteur. Dans la tranche d'âge des 15-25 ans où le recul est plus important, la protection observée porte désormais sur 5,5 ans.
« Or plus une femme est âgée au moment du contage » – de l'infection - « plus l'infection risque de demeurer active et de déboucher à terme sur la formation de lésions précancéreuses ». De sorte qu'en fait, les femmes susceptibles de bénéficier de cette vaccination pourraient être beaucoup plus nombreuses qu'initialement envisagé.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles