Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 05:07

Très occupé ces derniers temps, le compte-rendu de l'intervention de Bernard Kouchner aux Tribunes de la santé le 6 juin 2007 sur le thème Santé en France, santé dans le Monde apparaît donc ici. En voici un compte-rendu non exhaustif

(L'intervention a eu lieu avant le sommet du G8).
La santé publique (vaccination notamment) reste un parent pauvre de la médecine par rapport à la science dure. Elle est trop politique et donc peu apétissante. La médecine et la politique ne font pas bon ménage.
Médecins Sans Frontières allait où on l'appelait mais personne d'autre n'écoutait les appels. 
La santé restait prisonnière du système financier. 
En 1971, le Prix Nobel de la paix leur était décerné.
En 1992, un décret a obligé les directeurs d'hôpitaux à permettre aux internes partant à l'étranger pour ces missions de revenir avec le même poste et le même salaire; par conséquent, de ne pas être sanctionné.

Evidemment, la santé coûte de plus en plus cher car l'on vit plus vieux qu'en 1945 et il n'y a pas d'argent dans les caisses de l'Etat. Le budget est particulier car provenant des cotisations sociales. Le monde entier envie notre système de santé.
Certes des inégalités existent et les dérives sont très graves. Sur la CMU, il est inacceptable que certains professionnels refusent des patients.
La différence d'accès aux soins vient de la connaissance ou non des circuits. Il reste toujours possible de cinsulter partout. Nombreuses sont les luttes et revendications.
Le rapport médecin-malade n'était pas suffisant et l'accès direct eu dossier médical par la loi 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du systèe de santé dite loi Kouchner fut une révolution.

Le changement dans la politique de la santé a été l'apparition du SIDA et le sang contaminé comme grande crise de santé publique. Le regard est devenu différent à l'égard des malades. Avant, on faisait ce que l'on pouvait. Un changement dans le dialogue médical s'est installé notamment avec la présence de militants. Le budget de la recherche a été augmenté avec la création de l'Agence Nationale de Recherche sur le SIDA (ANRS)
MSF et Médecins du Monde sont allés contre une discirimination des malades noirs et pauvres.

La mondialisation a fait prendre compte la santé publique à travers le SRAS et le virus H5N1 (grippe aviaire). Les maladies sont plus contagieuses et le risque concerne les populations marginalisées, souvent pauvres. L'inégalité est inacceptable et inacceptée: les partages de brevet et le cycle de l'OMC tendent à les réduire.

Certes cela peut apparaître réducteur et moralisateur et l'intervenant le souligne, protéger les pauvres, c'est se protéger. La santé et la sécurité sont liés. Tout doit être analysé: pour construire un hôpital, il faut construire des routes. Depuis 1990, la santé publique a un caractère international.

La santé et le libre échange s'illustrent par les enjeux commerciaux via l'INPI et la recherche de marché pour un retour sur investissement. La France a reconnu les french doctor comme de la charité. Bill Gates, par sa fondation Bill et Melinda Gates, donne à la recherche un budget égal à 2 fois celui de l'OMS mais ce montant ne sera peut-être pas toujours celui-là.

Un enjeu majeur dans le domaine de la santé est diplomatique - d'où sa fonction ministérielle actuelle. La France est le 2ème fournisseur de fonds global pour le VIH grâce au réseau ESTHER et au fonds UNITAID, qui constitue un financement innovant en taxant les billets d'avion.

La santé publique est le bien public mondial. la santé n'est pas une marchandise comme les autres (on parle de patients, pas de clients) La France consacre 6% dans la coopération de son budget (0.40% du revenu brut) : 9 milliards d'euros (le Royaume-Uni en consacré 30%)
Les Objectifs du Millénaire pour la Santé sont notamment la lutte contre le VIH, l'intervention croissante envers les femmes pour lutter contre la mortalité lors des accouchements et favoriser l'environnement sain (eau potable notamment)

Pour renforcer le système de santé, il faut investir dans la recherche et développement. En Afrique, 1 médecin est présent pour 100 000 habitants; en France, 500 habitants pour 1 médecin. Il faut que les pays pauvres conservent leurs médecins chez eux.

L'accès à des médicaments de moindre coût est aussi un enjeu majeur actuel. Le contrôle de la qualité doit rester primordial. Il faut désormais tout partager différement. Il est nécessaire de développer des systèmes d'assurance maladie sous contrôle des Etats avec un partenariat public-privé avec l'aide du microcrédit.
Lors de la Conférence d'Abidjan en 1997, il nous évoque le fait qu'en compagnie du Pr Gentilini et du Président de la République Jacques Chirac, la santé publique fut intégrée au débat politique avec le but de lutter contre la transmission du VIH entre la mère et l'enfant. La prise en charge des malades a été prise en considération par la communauté internationale.

Il est favorable à la mondialisation du soin via des aides bi et multilatérales MAIS coordonnées

Sur l'aspect de l'accès aux soins, au personnel soignants et à la technique, il propose un renforcement de la recherche et développement et de l'assurance maladie.
Il propose, en Afrique, un traitement gratuit uniquement pour les personnes atteintes du VIH et un égal accès par la suite proportionné au revenu. Le début, selon lui, doit se faire au niveau des communautés, par les femmes. Les bénéficiaires ne seront au départ que les femmes et les enfants jusqu'à 5 ans.

Il évoque enfin le système des licences obligatoires notamment en Thaïlande.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles