Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 09:00

Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a présenté vendredi 22 juin le projet de loi sur l'autonomie des universités devant le conseil supérieur de l'enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) clairsemé. 
Plusieurs organisations d'enseignants du supérieur, notamment le SNESsup-FSU, ont décidé de le boycotter. Ce qui commençait mal pour le consensus des acteurs sur cette réforme.
Vendredi matin, présidents d'université, syndicats et membres du ministère se sont retrouvés pour faire la synthèse des concertations entamées il y a trois semaines, transmise mardi 19 juin. 
Les partenaires sociaux ont peaufiné leurs contre-propositions pour tenter d'amender le projet.

La Conférence des présidents d'université (CPU) et l'UNEF partagent plusieurs revendications. 
Toutes deux refusent que certaines nouvelles compétences (patrimoine, budget, rémunération du personnel) ne soient accordées qu'aux universités volontaires. Elles jugent aussi insuffisant le seuil maximum de vingt membres dans les conseils d'administration
Elles divergent, en revanche, sur la sélection à l'entrée en master (bac + 3) : la CPU n'y est pas farouchement opposée, contrairement à l'UNEF, qui fait du maintien de cet article un casus belli.

Les acteurs de l'université avaient été rassurés, mercredi, par les propos de la ministre, affirmant qu'elle ne défendrait pas son texte devant le CNESER "si [elle] n'était pas prête à l'améliorer encore, à l'enrichir, et cela jusqu'au dernier jour du passage au Parlement"
Les mêmes interlocuteurs ont été douchés, quelques heures plus tard, par les déclarations de Nicolas Sarkozy qui, devant les parlementaires UMP, assurait qu'il n'abandonnerait pas la réforme et qu'il accorderait des "moyens supplémentaires aux universités volontaires".
Jeudi 21 juin, le président de l'UNEF, Bruno Julliard, a demandé à M. Sarkozy d'ouvrir "de réelles concertations", faute de quoi "un risque d'affrontement entre les jeunes et le gouvernement se profile inéluctablement". Il juge inéluctable le risque d’un nouvel affrontement entre les jeunes et le gouvernement lui demandant d’ouvrir de réelles concertations et de desserrer le calendrier d’adoption de la loi, une loi que le Président veut faire passer très vite puisque le projet devrait être présenté au Conseil des Ministres de mercredi. 
Le chef de l'Etat a accepté de rencontrer le leader étudiant, mardi 26 juin, à la veille de la présentation du projet en conseil des ministres. Il a réaffirmé mercredi dernier qu'il ne ferait pas marche arrière sur cette réforme mais recevra toutefois lundi et mardi les représentants des universités ainsi que les syndicats étudiants.

La réfome des universités pourrait nous promettre une rentrée universitaire des plus agitées.
Le projet de loi d'autonomie des universités rejetté vendredi soir par la communauté universitaire menace aujourd'hui de mouvements de grande ampleur dès la rentrée prochaine.
Ce texte était proposé hier après midi aux principaux représentants de l'enseignement universitaire (enseignants,  étudiants, présidents et personnels d'université....) après des négociations entamées le 22 mai dernier. Après le claquement de porte de la part du FSU, principal syndicat de l'Education, la plupart des syndicats étudiants et la CGT les ont imités en début de soirée dans un climat "tendu".
Valérie Pécresse a déclaré que des modifications consensuelles restaient possibles

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Etudes
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles