Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 21:08

Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a indiqué que la franchise médicale que veut instaurer le président Sarkozy pourrait tenir compte du revenu des personnes, reprenant une idée du Haut commissaire Martin Hirsch, (voir l'idée du Haut Commissaire sur les indemnités journalières) dans une interview à paraître lundi dans La Tribune.

"Cette franchise pourrait effectivement prendre en compte à la fois la situation de santé des personnes, notamment les maladies de longue durée, et le niveau du revenu", a déclaré M. Guéant au quotidien économique. "Nous ne l'excluons pas", a-t-il ajouté. 

Martin Hirsch, Haut commissaire aux Solidarités actives dans le gouvernement de François Fillon, a proposé un tel "bouclier sanitaire" qui permettrait que les sommes restant à la charge du patient ne puissent dépasser de 3 à 5% de son revenu brut

M. Guéant a souligné que "l'Allemagne l'a fait et, sur ce sujet comme sur la TVA sociale, nous sommes pragmatiques: cela ne nous dérange pas de nous inspirer de ce qui marche ailleurs". Depuis 2004 dans ce pays, le plafond est fixé à 2% du revenu. 

"C'est le devoir de sociétés comme la nôtre de faire face" à des dépenses "inéluctables" telles la lutte contre le cancer et la montée de la maladie d'Alzheimer", a cité le secrétaire général de l'Elysée. "La franchise serait un étage supplémentaire de solidarité", a-t-il affirmé. 

Les ministères de la Santé et des Comptes publics doivent présenter mercredi des mesures de redressement des comptes de l'assurance maladie.
Voir la couverture sociale de la population.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles