Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 07:19

Sanofi-Aventis a retiré hier le dossier d'homologation aux Etats-Unis de l'Acomplia, son traitement de l'obésité, un nouveau revers pour le laboratoire français qui peine à renouveler son portefeuille de médicaments à fort potentiel commercial.


Un comité d'experts de la Food and Drug Administration (FDA) américaine a rendu il y a deux semaines un avis défavorable à l'autorisation de mise sur le marché de l'Acomplia aux Etats-Unis, arguant du fait que la prise du médicament pouvait augmenter les risques de comportement suicidaire et de dépression. Voir l'article précédent sur les difficultés du rimonabant (Accomplia et Zimulti) par la Food and Drug Administration
Sanofi explique dans un communiqué qu'il va "travailler afin de soumettre le dossier à la FDA à une date ultérieure" et qu'il "mettra en oeuvre les discussions nécessaires avec la FDA, afin de déterminer les modifications requises pour son dossier".

Paul Diggle, analyste chez Nomura Code Securities, estime que l'Acomplia pourra encore être commercialisé aux Etats-Unis en tant que médicament de niche, pour des patients atteints de diabète, mais que son avenir en tant que traitement de l'obésité est à présent "définitivement compromis".

Ce revers intervient alors que l'Acomplia, également connu sous l'appellation Zimulti et sous le nom générique de rimonabant, fait l'objet d'une enquête de l'Agence européenne des médicaments (EMEA).
L'EMEA a annoncé ce vendredi qu'elle ne rendrait sa décision définitive sur le dossier qu'au mois de juillet, et non fin juin comme initialement annoncé.
"L'enquête devrait être achevée lors de la prochaine réunion du CHMP (comité des produits médicaux à usage humain)", a déclaré une porte-parole de l'agence communautaire.

A la Bourse de Paris, le titre du troisième laboratoire mondial a clôturé en repli de 0,55% à 60,10 euros, à comparer à une hausse de 0,56% du CAC 40. L'action avait déjà fortement dérapé il y a deux semaines lors de la publication de l'avis du comité d'experts américain.

L'Acomplia est autorisé dans 42 pays et commercialisé dans 20 d'entre eux. Il n'est toutefois pas recommandé aux patients souffrant de dépression grave en raison des risques d'effets secondaires psychiatriques. Les analystes estiment par ailleurs que d'autres contre-indications pourraient s'ajouter à la liste dans les prochains jours.
L'Acomplia était appelé à devenir l'un des médicaments vedettes de Sanofi, avec un objectif de chiffre d'affaires annuel de plus de trois milliards de dollars.
A l'heure actuelle, les ventes de ce produit sur les marchés où il est disponible sont encore relativement réduites. Son chiffre d'affaires mondial au premier trimestre de l'année est ressorti à 15 millions d'euros, contre 20 millions sur les trois derniers mois de 2006 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories