Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 12:08

De nombreuses questions sont abordées dans l'émission de Stéphane Bern Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds? Certaines questions de notre quotidien ont trait à la santé. En voici quelques unes.

*
Pourquoi un croque-mort s'appelle-t-il ainsi? 
Il y a quelques années, pour être sûr que l'on enterrait pas quelqu'un vivant, celui qui était chargé de fermer le cercueil mordait l'orteil du présumé mort.
S'il ne bougait pas, c'est qu'effectivement, il avait passé l'arme à gauche.
L'homme qui s'occupe du cercueil est ainsi resté le "croque-mort" !
L'autre explication est que le croque-mort est appelé ainsi parce qu'il croquait les morts non pas en leur mordant un orteil mais en les "croquant" , ancien mot qui voulait dire : faire disparaître, et pour cela, il utilisaiet un croc ou crochet qui lui servait à tirer et traîner le mort enveloppé dans son suaire jusqu'à sa charrette qui l'emmenait à la fosse commune

*Pourquoi dit-on tomber dans les pommes? 
Au moyen-âge, paumez, devenu pâmé (d'où pâmoison) signifiait évanoui.
On ne sait par quelle absurde déformation de la langue populaire "tomber en pâmes" est devenu "tomber dans les pommes"...

*Pourquoi dit-on que la noblesse a le sang bleu? 
Au XVIIe siècle, les dames de la noblesse restent à l'abri du soleil dans leurs vastes demeures contrairement aux paysannes qui travaillent dans les champs toute la journée. Les premières ont donc la peau blanche et laiteuse, les secondes ont la peau bronzée.
On distingue ainsi une dame qui ne travaille pas (noble) d'une femme qui travaille (paysanne).
Puisqu'elles se protègent du soleil, les dames de la noblesse pensent qu'elles ont la peau plus fine que celle des paysannes.
Le dernier chic dans la noblesse est d'avoir la peau du visage tellement fine qu'elle doit être presque transparente au point qu'on voit les veines des tempes. Ces veines sont... bleues et si l'on distingue les veines des tempes, on a donc le sang bleu.
Certaines dames n'hésitaient pas à demander à leur femme de chambre de dessiner des veines bleues au pinceau sur leurs tempes !!!! 

*Pourquoi dit-on passer l'arme à gauche pour mourir?
Cette locution provient du langage militaire. 
Au XVIIe siècle, quand les soldats devaient charger leur fusil, ils le tenaient de la main gauche, afin de pouvoir utiliser leur main droite et être plus à l’aise. Cependant, les mouvements à effectuer étaient longs et nombreux, laissant les soldats très vulnérables.
"Passer l’arme à gauche" pouvait donc à ces occasions être synonyme de mourir.
De plus, lors des funérailles avec les honneurs militaires, les soldats passaient leur arme à gauche, canon vers le sol, en signe de deuil et de respect envers le défunt.
En outre, les armes du mari, placées à droite dans le blason familial passent à gauche (dans la partie de l'épouse) lorsque celui-ci décède.

*Pourquoi dit-on avoir des points de côté?
Les points de côté viennent d'une mauvaise oxygénation de trois muscles qui se rejoignent à la base des côtes (le diaphragme, les intercostaux et les abdominaux) 

*Pourquoi a-t-on des bleus?
Quand on se cogne ou que l'on subit un autre choc, il se peut que du sang sorte des vaisseaux et aille infiltrer les tissus alentour : cela s'appelle communément un "bleu", ou plus précisément une ecchymose.
C'est en fait la couleur que l'on perçoit à la surface de la peau. Celle-ci peut évoluer en violet, brun ou jaunâtre.
Les différentes couleurs sont le reflet de la dégradation de l'hémoglobine

*Pourquoi les nouveaux-nés ont les yeux bleus?
La couleur des yeux est déterminée par les cellules pigmentaires, les mélanocytes, qui se trouvent dans l'iris.
Ces cellules forment un pigment brun appelé la mélanine (il s'agit du même pigment que celui responsable de la couleur foncée de la peau et des cheveux).
Si les mélanocytes sont nombreux, l'iris paraît brun ou noir. Sans les mélanocytes, l'iris est gris-bleu.
Les nouveaux-nés n'ont pas de mélanocytes dans l'iris, la pigmentation se développant seulement petit à petit

Autres questions:
*Pourquoi au tennis le comptage est -il 15-30-40?
En fait, le tennis est le descendant d'un ancien jeu de balle : le jeu de paume (qui se jouait sans raquette, directement avec la main, comme son nom l'indique).
Les 2 joueurs, de chaque côté du filet se renvoyaient la balle et le décompte des points se faisait logiquement (1,2,3,...)
Une version de jeu de paume s'est alors dévelopée, dans laquelle on associait au comptage classique, une notion de gain de terrain.
Ainsi, quand un joueur gagnait un point, il avançait de 15 pieds depuis le fond du terrain.
Si le même joueur gagnait un autre point, il avançait à nouveau de 15 pieds.
Encore un point, et il se retrouvait au filet, 10 pieds en avant. Ce qui lui donnait "l'avantage".
15 pieds, 30 pieds, 40 pieds, avantage ! 

*Pourquoi frappe-t-on 3 coups avant une représentation au théâtre?
Trois coups frappés pour attirer l'attention du public au début d'une pièce, particulièrement quand il y a lever de rideau. Certains font remonter la tradition au Moyen-Âge, où les trois coups finaux (pour la Trinité) auraient été précédés d'un martèlement souvent constitué de onze coups (les douze apôtres moins Judas). Les coups sont frappés avec un bâton dit "brigadier".
On a dit qu'à l'origine on donnait : 1 coup pour le roi, 1 pour la reine et 1 pour le public. Aujourd'hui, avant de lever le rideau de la Comédie-Française, on frappe 6 coups : 3 pour chacune des 2 compagnies qui furent à son origine (celle de l'Hôtel de Bourgogne et celle de l'Hôtel Guénégaud qui fusionnèrent en 1680).

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Actualités générales
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles