Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 19:30

Le président George Bush a une nouvelle fois opposé son veto, mercredi 20 juin, à un projet de loi autorisant une extension des financements fédéraux affectés aux recherches sur les cellules souches
Il a estimé que le texte allait à l'encontre du caractère sacré de la vie, en permettant la destruction d'embryons humains. "Je ne laisserai pas notre nation franchir cette ligne morale", a-t-il expliqué. 

M. Bush s'était déjà opposé, en juillet 2006, à un texte similaire. Voir l'un des premiers articles de ce site sur le veto présidentiel américain.
Pour renverser le veto présidentiel, le Congrès doit réunir deux tiers des votes. Cette proportion devrait être acquise au Sénat - où nombre de républicains ont pris position en faveur de la recherche embryonnaire -, mais ne semble pas pouvoir être réunie à la Chambre des représentants.

M. Bush a néanmoins dû tenir compte de l'évolution de l'opinion, qui est désormais favorable à 60 % à ce projet. En même temps qu'il annonçait son veto, il a publié un décret encourageant les chercheurs à coopérer avec les autorités fédérales pour mettre au point de nouveaux moyens d'obtenir des cellules souches sans détruire d'embryons humains. "Nous voyons déjà de remarquables avancées de la science et des applications thérapeutiques de cellules souches prélevées sur des adultes et des enfants et dans le sang de cordons ombilicaux, sans dommage pour le donneur", a-t-il assuré.

Les associations de chercheurs et de malades soutenant le texte ont estimé que le veto était un "affront" aux millions de patients qui sont atteints par des maladies dégénératives. Ils soulignent que les embryons utilisés sont produits in vitro dans le cadre de traitements contre la stérilité et qu'ils sont de toute façon détruits. Quant aux avancées notées par M. Bush, faisant état de recherches effectuées sur des souris et portant sur des cellules de la peau, les critiques ont fait remarquer qu'aucun nouveau financement n'était associé à cet "encouragement".

En août 2001, l'une des premières décisions du président Bush avait été d'autoriser l'affectation de fonds fédéraux à la recherche embryonnaire, mais seulement sur des colonies de cellules existantes. Le financement privé reste autorisé.

La candidate démocrate Hillary Clinton a estimé que le président Bush faisait une nouvelle fois "passer l'idéologie avant la science" et que sa décision montrait "combien lui et son parti (républicain) sont désormais en rupture avec la réalité"

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles