Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 17:21

Lors d'un interview sur RTL avant-hier, le président du Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR), Robert Namias, juge la politique de lutte contre l'alcool au volant jusqu'ici "absolument inefficace".

Il présente dans la journée une motion abaissant le taux d'alcoolémie autorisé au volant de 0,5 à 0,2 grammes par litre de sang

"Ce n'est pas du tout ni exorbitant ni extraordinaire", a expliqué Robert Namias. "Une recommandation de la Commission Européenne, dont on ne parle jamais, qui date pourtant de janvier 2001, recommande à l'ensemble des Etats européens de passer de 0,5 et 0,2 à partir de 2010". Cette idée avait pourtant été rejétée mi-juin par le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau.

"Ce que je souhaite simplement, c'est qu'on active cette recommandation, et même si on ne le fait pas tout de suite, que d'ici trois ans on puisse avoir un taux qui soit proche du taux zéro", ajoute M. Namias.

La lutte contre la vitesse au volant a bien fonctionné, notamment grâce au renforcement des sanctions pénales et à l'installation de radars, remarque Robert Namias. Cependant, "(...) l'alcool continue à tuer (...) malgré une politique de communication très importante, malgré d'ailleurs un renforcement des contrôles, malgré un système pénal beaucoup plus dur", déplore le président du CNSR.

"Il y a aujourd'hui 25% de tués sur la route dûs à l'alcool au volant en moyenne sur les 4.800 chaque année, 50% la nuit et le week-end".

Pour M. Namias, le vrai problème est qu' "on n'a pas encore compris que l'alcool au volant tuait tout autant que la vitesse. Ce qui manque c'est une véritable éducation, une véritable conviction".
Un vrai travail de pédagogie et de prévention est donc à réaliser.
"On considère actuellement que ce sont les jeunes qui sont les principales cibles de la lutte contre l'alcool au volant, je ne vois pas pourquoi (...). La vérité est bien plus compliquée que ça. La vérité, c'est que tous ceux qui ont l'impression de ne pas boire, qui prennent un ou deux verres à midi ou le soir, sont en situation de difficultés graves pour conduire et mettent en danger non seulement leur vie mais celle des autres", a-t-il averti.

Le CNSR sera présent sur des grands évènements estivaux ( Tour de France les 10 et 28  juillet, Francofolies de la Rochelle du 11 au 16 juillet, NRJ party tour entre le 19 juillet et le 17 août, et à Rock-en-Seine à Saint-Cloud du 24 au 26 août) afin de sensibiliser les conducteurs au danger de l'alcool.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles