Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 01:27

Le procès de l'hormone de croissance se tiendra à Paris du 6 février au 31 mai 2008, a annoncé hier le président du tribunal correctionnel de Paris, Olivier Perrusset. Voir le renvoi en correctionnelle du procès de l'hormone de croissance.

Sept responsables de la fabrication et de la diffusion de l'hormone doivent comparaître.

Sur les plus de 2000 enfants contaminés par cette hormone, 110 sont morts de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) entre le début des années 90 et 2007

15 ans de procédure ont été nécessaires à la constitution du dossier ouvert à Paris en 1991 et instruit par Marie-Odile  Bertella-Geffroy
Plusieurs lots d'hormone contaminée par la MCJ, réalisés et diffusés entre 1983 et 1985, ont été découverts.

Le procès se tiendra tous les mercredis matin (à 9h), jeudis et vendredis après-midi (à 13h30), sauf durant une semaine (entre le 19 avril et le 4 mai).

Parmi les responsables appelés à comparaître, figurent Jean-Claude Job, ex-responsable de l'association France-Hypophyse, chargée de la collecte des hypophyses (une glande située à la base du cerveau utilisée dans la fabrication de l'hormone de croissance dite "extractive") et le Pr Fernand Dray, ex-responsable de la  production de l'hormone de croissance au laboratoire URIA de l'institut Pasteur.

Deux anciens responsables de la pharmacie centrale des Hôpitaux de Paris, Marc Mollet et Henri Cerceau, sont également renvoyés, ainsi que Jacques Dangoumau, ex-directeur de la Direction de la pharmacie et du médicament au ministère de la Santé, Elisabeth Mugnier médecin responsable de la collecte des hypophyses et le Dr Micheline Gourmelen médecin prescripteur.

Un arrêt de rejet (n°3800) rendu le 7 juillet 2005 par la Chambre criminelle de la Cour de cassation concernait déjà Jean-Claude Job, Fernand Dray, Henri Cerceau, Marc Mollet, Jacques Dangoumau, Francisco Gentile, Françoise Jeannel épouse mason et Christian Spitz se pourvoyant de l'arrêt de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris, 5ème section du 26 janvier 2005.

Une information judiciaire a été ouverte le 24 décembre 1991 du chef de blessures involontaires, sur plainte avec constitution de partie civile des parents de Llyassil Benziane qui après avoir suiviun traitement à base d'hormone de croissance extraite d'hypophyses humaines, avait contracté la maldie de Creutzfeld-Jakob.
Le Procureur de la République avait, le 10 août 1992, suite à son décès, pris des réquisitions supplétives du chef d'homicide involontaire.
Entre le 10 septembre 1993 et le 18 septembre 1997, le juge d'instruction a été saisi des procédures ouvertes des chefs d'homicide, de blessures involontaires et d'empoisonnement sur les constitutions de partie civile des parents de 12 autres victimes de la maladie.
Le 18 décembre 2003, l'information a été étendue aux cas de cent patients recensés par le centre de référence de la maladie de Creutzfeld-Jakob.
La communauté scientifique médicale a été progressivement informée, de 1980 à 1985, du risque puis de la réalité d'une corrélation entre le traitement du nanisme par l'administration d'hormone de croissance extractive et le développement chez certains patients de la maladie de Creutzfeld-Jakob.
Dans le courant de l'année 1985, les autorités sanitaires des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et de plusieurs autres pays ont interrompu la distribution de ce produit tandis que deux de ses plus importants distributeurs étrangers cessaient de l'écouler, l'un d'eux annonçant l'imminence de la mise sur le marché d'une hormone bio-synthétique.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles