Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 13:20

A la suite d'une ré-évaluation des risques associés à l'utilisation des médicaments contenant de la toxine botulique, l'Agence européenne du Médicament (EMEA) impose des précautions d'emploi supplémentaires et modifie le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP).

Selon l'Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (
AFSSaPS), cette décision est motivée par les effets indésirables « rares mais graves » constatés par l'Agence européenne. 
Il s'agit « de faiblesses musculaires excessives (et) de difficultés à avaler pouvant conduire à une pneumopathie par inhalation d'évolution fatale dans de très rares cas. » 
Un courrier a donc été adressé aux professionnels de santé pour « les informer des modifications (introduites au RCP), et leur rappeler les règles de bon usage de ces médicaments. »

En France, quatre spécialités à base de toxine botulique ont reçu une Autorisation de mise sur le Marché (AMM). 
Trois d'entre elles - Botox, Dysport et NeuroBloc - sont réservées à un usage hospitalier et seul Vistabel est vendu - sur prescription - pour le traitement des rides intersourcilières. 

L'AFSSaPS rappelle enfin « que tout effet indésirable grave ou inattendu doit être signalé à un Centre régional de Pharmacovigilance ».

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles