Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 20:56

Suite à la réunion de l'Espace éthique en avant-première de la journée mondiale Alzheimer, le Chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy s'est exprimé. 
Il souhaite la création d'une structure nationale de recherche sur la maladie d'Alzheimer, maladie neurodégénérative qui affecte 850.000 personnes en France
"Je veux que le plan Alzheimer soit le début de la remise en ordre de la recherche française", a déclaré le chef de l'Etat lors d'un discours à la Cité des sciences et de l'industrie, à l'occasion de 14e Journée mondiale contre la maladie d'Alzheimer.

"Je demande à la commission d'examiner la possibilité de créer une structure nationale de recherche sur la maladie d'Alzheimer. Cette structure, qui pourrait être un département d'un grand organisme de recherche médicale, aurait pour objectif d'attirer les meilleures équipes au plan international, dans une approche pluridisciplinaire", a-t-il précisé.

"Il ne s'agit pas de créer une agence de plus, un 'machin' supplémentaire. Il s'agit au contraire de fédérer ce qui est aujourd'hui dispersé, de prévenir tout nouvel émiettement des ressources, d'être attractif, en un mot d'être sûrs d'atteindre le résultat", a-t-il ajouté.


Nicolas Sarkozy a mis en place le 3 septembre une commission de onze membres - médecins, scientifiques, experts -, sous la présidence du professeur Joël Ménard, afin qu'elle prépare un "plan" susceptible d'aboutir à la mise au point d'un traitement des maladies d'Alzheimer et apparentées.

La commission a remis ses premières recommandations. Ses propositions définitives seront rendues publiques au début du mois de novembre. Le "plan Alzheimer" sera lancé le 1er janvier prochain pour cinq ans.

Ce programme sera en partie financé par les ressources nouvelles apportées par la franchise médicale incluse dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2008, examiné à l'automne.
Le 31 juillet, Nicolas Sarkozy avait précisé que cette franchise serait de 0,5 euro sur chaque boîte de médicament, de 0,5 euro sur tous les actes paramédicaux et de deux euros sur tous les transports médicaux. Cette franchise médicale sera plafonnée à 50 euros par an et par assuré social.
Les foyers les plus modestes, les enfants et les femmes enceintes en seront dispensés.
Le président de la République n'a pas précisé vendredi le montant des fonds qui seront alloués au plan Alzheimer : "Je définirai l'engagement financier total du plan sur cinq ans avant la fin de cette année. (...) En 2011, après trois années d'application, une évaluation publique du plan et de ses résultats sera effectuée", a-t-il dit.


La commission a défini quatre orientations pour améliorer la prise en charge de la maladie : engager une réflexion éthique sur les malades, encourager la recherche, faciliter le parcours du malade, accorder une attention particulière aux malades jeunes (autour de 10.000 personnes âgées de moins de 60 ans). Voir en cela la Charte Alzheimer élaborée par l'Espace éthique de l'AP-HP et dévoilée la veille.

Le chef de l'Etat a avancé une série de pistes.

Il a suggéré l'instauration d'un "forfait Alzheimer" pour les médecins traitants, une simplification du dispositif de prise en charge (plates-formes de territoire), la création d'une carte d'information pour les malades dont l'autonomie est altérée.
Il a plaidé en outre pour une revalorisation des métiers médico-sociaux en prise avec la maladie d'Alzheimer et pour le développement des passerelles professionnelles, une aide-soignante choisissant par exemple de devenir infirmière sans repartir de zéro. Il a demandé à la commission des "mesures ciblées" pour les jeunes.

Chaque année, 225.000 nouveaux cas de la maladie d'Alzheimer se déclarent en France et selon les prévisions de l'Insee, près de 1,3 million de personnes seront atteintes d'ici à 2020, soit un Français de plus 65 ans sur quatre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories