Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 01:18

Le président George W. Bush a opposé son veto mercredi 3 octobre 2007 à un texte de loi étendant la couverture santé pour les défavorisés et les enfants, décision très risquée dont ses adversaires se sont saisis, a annoncé la Maison Blanche.

C'est seulement la quatrième fois que M. Bush se sert de son veto en presque sept ans de présidence, et ce veto inquiète considérablement une partie de ses amis républicains un an avant les élections.
Voir l'un des vetos concernant les cellules souches.
Ces derniers s'alarment de passer aux yeux des Américains pour des élus ne se souciant pas de la couverture santé des enfants. Voir la conférence de William SAGE sur le système de santé américain.

Pour les démocrates, qui leur ont ravi la majorité au Congrès en novembre 2006, ce veto peut être un aubaine. Les démocrates pourraient se concentrer à nouveau sur les dossiers intérieurs, comme la couverture santé.

En opposant son veto à la proposition d'étendre un programme social existant, M. Bush prend à nouveau le risque d'aller à l'encontre de l'opinion publique et de braquer une partie de ses amis.
Selon une récente enquête pour la chaîne ABC et le quotidien Washington Post, 72% des Américains approuvent le texte.
Lundi dernier, des enfants ont marché devant la Maison Blanche en traînant des voiturettes remplies de pétitions contre le veto.

La proposition de loi rejetée par M. Bush étendrait le Programme pour l'assurance santé des enfants : SCHIP, créé en 1997 essentiellement pour faire face au nombre grandissant d'enfants sans assurance, qui couvre 6,6 millions de personnes, surtout des enfants de familles qui gagnent trop pour prétendre à la couverture de base mais pas assez pour payer une assurance privée.
Les démocrates, mais aussi nombre de républicains, ont approuvé une augmentation de 35 milliards de dollars sur cinq ans pour permettre à 4 millions d'enfants supplémentaires de bénéficier de SCHIP. Cet effort serait financé par une hausse de 0,61 à 1 dollar de la taxe fédérale sur les cigarettes.

Mais, pour M. Bush, dont l'image de "conservateur compatissant" a considérablement souffert, la loi permettrait à un grand nombre de profiter de la couverture publique alors qu'ils pourraient se permettre une assurance privée. Elle contreviendrait au grand principe de réduction des dépenses de l'Etat et de son intervention dans la vie des Américains selon lui. M. Bush prend le pari que les républicains ont davantage de chances aux élections de 2008 en restant fidèles à leurs valeurs.
Le veto de M. Bush annonce un bataille encore plus dure avec le Congrès. L'administration a signalé que M. Bush pourrait se servir à nouveau de son veto pour 11 des 12 grandes lois de dépenses.

La question est désormais de savoir si les démocrates arriveront à rallier assez de républicains pour passer outre au veto sur SCHIP. Même s'ils n'en ont jamais paru aussi proches, les démocrates n'auraient pas, à la Chambre des représentants, les deux tiers des voix nécessaires dans les deux chambres.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles