Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 03:49

Une commission présidée par le professeur Joël Ménard remet aujourd'hui au président de la République ses propositions sur le "plan" national de lutte contre la maladie d'Alzheimer, destiné à doper la recherche et améliorer la prise en charge des malades

Ce troisième plan en six ans, après ceux de Bernard Kouchner en 2001 et de Philippe Douste-Blazy en 2004, vise à contrer cette affection neurodégénérative qui touche environ 600.000 personnes en France (860.000 si l'on compte les syndromes apparentés).
Principale cause de dépendance des personnes âgées en France, la maladie d'Alzheimer touche 225.000 personnes nouvelles par an.

Le nombre de malades pourrait passer à 1,3 million en 2020 et 2,1 millions en 2040, selon un rapport publié en 2005 par l'Office parlementaire d'évaluation des politiques de santé (OPEPS).

Le plan, qui doit être mis en oeuvre dès le 1er janvier 2008, a été préparé depuis deux mois par huit groupes d'experts chargés de faire des propositions concernant la recherche, le diagnostic, la continuité de la prise en charge des malades, l'accompagnement des familles et le financement.

Les grandes orientations du plan ont déjà été dévoilées par le président Sarkozy le 21 septembre, à l'occasion de la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer.
L'accent est mis sur la recherche, "la grande oubliée des plans précédents", a déclaré le chef de l'Etat, qui préconise la création d'une "structure nationale", qui pourrait être un "département d'un grand organisme de recherche médicale".

*L'un des premiers objectifs sera d'améliorer le diagnostic de cette maladie dont les symptômes visibles n'apparaissent qu'au bout de nombreuses années, avec l'espoir de freiner son évolution.

*Le deuxième grand axe du plan concerne l'amélioration de la prise en charge des malades.
Une "carte d'information" ou "carte d'identité" devrait être instaurée pour chaque malade, sur laquelle travaille déjà l'Association France-Alzheimer, en liaison avec le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, a indiqué le porte-parole de l'association, Guy Le Rochais.
Cela permettra à tout l'entourage du malade, famille, personnels de l'établissement d'accueil ou de l'hôpital, d'être en possession des informations nécessaires en cas de crise.
Il est évoqué aussi un "forfait Alzheimer" pour le médecin traitant, dont le rôle est déterminant dans le dépistage de la maladie.

Comme les précédents, le futur plan prévoit d'améliorer l'aide aux familles, sachant que la grande majorité des malades vit à domicile.
Il devrait être créé un guichet unique d'entrée dans le système de prise en charge, pour pallier le déficit en information et la complexité des dispositifs (accueils de jour, accueils temporaires, établissements de longue durée, hôpital, aides à domicile ...).
Le plan Alzheimer, comme la lutte contre le cancer et les soins palliatifs, sera en partie financé par les franchises médicales sur les soins de santé, qui devraient rapporter 800 millions d'euros.

Mais déjà, les associations s'inquiètent. Pour Guy Le Rochais, "on est loin du compte", tandis que Pascal Champvert, de l'AD-Pa (directeurs d'établissements et services à domicile) met en exergue "la diminution des crédits accordés à certains établissements et la faible augmentation des dépenses de santé pour les personnes âgées" dans le projet de finances de la sécurité sociale pour 2008.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories