Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 22:18

Les ministres de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse et de la Santé, de la jeunesse et des Sports, Roselyne Bachelot-Narquin ont présenté en Conseil des ministres une communication visant à réformer la première année des études de médecine, marquée par un très fort taux d'échec

Selon la réforme proposée par les deux ministres, la première année d'études médicales deviendra une première année de "licence santé", commune aux étudiants en médecine, en pharmacie, en odontologie et aux futures sages-femmes.
Elle débouchera sur quatre concours distincts auxquels les étudiants pourraient librement s'inscrire en fonction de leurs intentions, précise le communiqué du Conseil des ministres.

Cette réforme s'accompagnera "d'une meilleure information dès le lycée sur les professions médicales et d'un renforcement du tutorat, ces mesures s'inscrivant dans le cadre du plan réussite en licence".

De plus, "pour éviter de faire perdre une année entière aux étudiants dont les résultats sont trop faibles pour espérer réussir à un des quatre concours, un dispositif dit de la +deuxième chance+ sera mis en place". 
Il permettra aux élèves de se réorienter dès le mois de janvier vers une autre licence puis de revenir, s'ils le souhaitent, en première année licence santé, après avoir validé deux années de sciences et s'être remis à niveau."L'idée est qu'un étudiant qui ne dépasse pas une moyenne de six sur 20 au premier semestre a statistiquement quasiment aucune chance de rattraper son retard", a expliqué Laurent Wauquiez. "Le but est de lui permettre de rejoindre directement une première année de licence de sciences, plutôt que de perdre un an, et ensuite de pouvoir se réorienter vers les concours via une autre filière scientifique."

Par ailleurs, un deuxième concours réservé aux titulaires d'un baccalauréat autre que scientifique sera ouvert, à titre expérimental, afin de diversifier le profil des étudiants qui se destinent aux études médicales.

Enfin, les titulaires d'un master de sciences, d'un doctorat, d'un diplôme de grande école ou d'un diplôme de professions paramédicales bénéficieront d'un accès vers les études médicales dans des conditions à déterminer.

"Ces mesures seront soumises à la concertation, associant notamment les doyens et les étudiants, à partir du 13 mars prochain", précise le communiqué.

"On organise collectivement dans ce pays un vrai massacre depuis de trop nombreuses années", a souligné le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez, lors du compte rendu du conseil : "45.000 inscrits en première année de médecine, 9.300 places ouvertes en deuxième année."

La réforme présentée par Valérie Pécresse et Roselyne Bachelot-Narquin "ne touche pas (ce) numerus clausus", a-t-il précisé.

Voir le précédent article sur cette réforme de la première année de premier cycle des études médicales (PCEM1).

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Etudes
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles