Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 11:48

La Cour des comptes a présenté hier un rapport thématique sur le plan cancer.
Il en ressort dans l'introduction faite par le Premier Président de la Cour des Comptes, Philippe Seguin de nombreuses informations.

On dénombre 1 million et demi de patients et 320 000 nouveaux cas par an. Plus d’une Française sur trois et d’un Français sur deux ont été, sont ou seront atteints d’un cancer, même si celui-ci peut être tardif, voire jamais décelé. L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a recensé 146 469 décès attribués à ces tumeurs malignes en France en 2005, dont 97 % survenus au-delà de 44 ans.

Le plan Cancer
comprenait 22 objectifs et 70 mesures, portant tout à la fois sur la prévention, le dépistage, les soins et la recherche. Il devait, sur la période 2003-2007, contribuer à diminuer de 20 % le taux de mortalité.
Le plan s’est terminé en décembre 2007 et la Cour a évalué l’efficience et la qualité de la mise en oeuvre des mesures du plan cancer (en termes d’organisation, de gestion des ressources financières et humaines notamment).

Des progrès marquants ont été réalisés en matière de
prévention s’agissant en particulier de la prévention du tabagisme (
le nombre de fumeurs a effectivement baissé de plus de 1 million entre 2000 et 2005).
Il y a eu de réels progrès mais inégaux pour le dépistage.
La procédure d’agrément pour les établissements pour la chirurgie cancérologique, la radiothérapie et la chimiothérapie vise précisément, en réduisant la dispersion des lieux de prise en charge (l’INCa estime qu’elle conduira à réduire ou à supprimer l’activité en cancérologie dans quelque 300 établissements), à élever la qualité des interventions.

La Cour pointe cependant quelques lacunes.
Le plan affichait un objectif de création de 3 900 emplois. Il a probablement été atteint pour plus de la moitié, mais le suivi de la réalisation effective et du maintien de ces emplois a souvent été déficient.
Sur l’augmentation du parc des appareils de diagnostic et de suivi des cancers, du retard a été pris et le renforcement des matériels d’IRM, de scannographie et de radiothérapie, qui doit être considérable, s’achèvera vers 2009 au lieu de mi-2007.
De même, "des carences préoccupantes en matière de lutte contre l’alcoolisme et des difficultés persistent en matière de prévention des risques de cancers professionnels".
La création d’un nouvel opérateur de l’Etat, l’Institut national du cancer (INCa) a contribué à ces avancées. L’INCa bénéficie en effet de moyens considérables avec 180 emplois et des ressources qui se montent depuis 2006 à près de 100 Millions d’euros mais aucun contrat d’objectifs et de moyens n’a encore été signé entre l’Etat et l’INCa.
Le plan prévoyait la mise en place d'indicateurs mais beaucoup d'entre eux n’ont pas été mis en place ou ne sont pas fiables. Sur les 15 indicateurs clés qui devaient rendre compte de la mise en oeuvre des priorités du plan cancer, six n’ont jamais été établis. 

Ses objectifs ont été en bonne partie atteints : nous estimons qu’à la fin de 2007, un tiers des 70 mesures a été réalisé ; qu’un tiers l’a été modérément ou inégalement ; et qu’un tiers, peu ou pas du tout. Les inégalités géographiques demeuraient importantes à l’issue du plan mais leur réduction devrait se poursuivre.
Au même moment, le haut conseil de la santé publique (HCSP) publie un rapport sur ce plan.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles