Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 06:57

« De 2000 à 2007, la greffe d'organes a connu un essor sans précédent en France », souligne l'Agence de la Biomédecine. Un nouveau site sur le don d'organes et cette journée a été mis en place avec les spots diffusés
Le besoin ne cesse de croître.La hausse de l'activité ne suffit plus à le couvrir. Voir la journée nationale de réflexion du don d'organes en 2007.

Un message que ne cesseront de rappeler vivement dimanche, l'Agence de biomédecine et l'Association France ADOT, à l'occasion de la Journée nationale de Réflexion sur le don d'organes.
L’Agence de la biomédecine rappelle que "dire sa décision sur le don d’organes et connaître celle de ses proches, c’est se donner toutes les chances de respecter la volonté de chacun." Le but est également de favoriser la greffe d’organes.
C'est un fait avéré : quand la personne décédée a fait un choix de son vivant, la décision de prélever ou non les organes est grandement facilitée. La situation est mieux vécue par tous, proches et également médecins.
Echanger sa position avec ses proches, c’est leur éviter de devoir un jour choisir à notre place et, dans le doute, refuser un éventuel prélèvement. Tel est en gros le message délivré dimanche par l'ABM.

Pour rappel, entre 2000 et 2007, le nombre de personnes prélevées a fait un bon de 54%; celui des greffes de 45%. Cela n'a malheuresement pas empêché que l'an dernier, 227 patients sont décédés faute d'avoir pu recevoir un greffon à temps.

Pour lutter contre cette pénurie persistante, l'Agence de la Biomédecine « encourage chacun d'entre nous à réfléchir à la question du don d'organes, à faire son choix – je veux donner ou je ne veux pas donner après ma mort – et à le partager avec ses proches. »

« Faire don d'un organe peut sauver une vie », martelle pour sa part France ADOT.
Dimanche, l'acteur Richard Berry, concerné personnellement par le sujet ayant fait don d'un rein à sa sœur en 2005, les soutiendra.

Enfin comme Jean-François Mattei, alors ministre de la Santé, l'avait demandé en 2004 aux responsables du programme Sesam Vitale, la prochaine version de la Carte Vitale – généralisée début 2009 – devrait permettre de vérifier que vous avez eu connaissance des dispositions légales sur le don d'organes.

Pour les 16-25 ans, l’Agence de la biomédecine mise à nouveau tant sur la radio que sur Internet avec :
- trois nouveaux spots basés sur des échanges entre jeunes recueillis sur le vif,
- le site www.ledonlagreffeetmoi.com récemment refondu et enrichi,
- des bannières flash et vidéo sur des sites en forte affinité avec cette cible.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles