Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 18:53

La Cour des comptes a refusé de certifier une partie des comptes du régime général de la Sécurité sociale jugés insuffisamment "sincères", estimant que le déficit 2007 avait été "sous-estimé de près d'un milliard" d'euros.
"Le déficit affiché ne reflète pas fidèlement la réalité puisque il est sous-estimé de près d'un milliard. Au total, le déficit du régime général de la Sécurité sociale n'est pas de 9,5 milliards d'euros, mais de 10,5 milliards d'euros" en 2007, a expliqué le Premier président de la Cour, Philippe Séguin.
"La Cour n'est pas en mesure de certifier qu'au regard des principes et règles comptables applicables, les comptes de l'activité de recouvrement et de l'Acoss (agence centrale des oragnismes de sécurité sociale) sont réguliers, sincères et présentent une image fidèle de la situation financière et du patrimoine de l'activité de recouvrement et de l'établissement public", écrit-elle dans un communiqué.

Selon la Cour, ce sont pas moins de 490 millions d'acomptes de contribution sociale généralisée (CSG) et 150 millions d'euros réglés par l'Etat à l'Acoss pour financer les exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires en vertu de la loi Travail, emploi et pouvoir d'achat (TEPA), qui n'auraient pas dû  apparaître dans la comptabilité de 2007.
En outre, a précisé M. Séguin, "les règles comptables relatives aux corrections d'erreurs commises antérieurement (...) n'ont pas été respectées: l'application stricte des normes aurait conduit à accroître encore le déficit du régime général de 340 millions d'euros".

Le premier président de la Cour des comptes a souligné que, sur les quatre rapports de certification (2 concernant l'Etat et deux la Sécurité sociale), "c'est la première fois qu'il y a un refus" de certifier une partie des comptes. Voir la certification émise avec réserve l'an dernier pour les comptes 2006 de la Sécurité sociale.

Parallèlement à
l'an passé, la Cour fut "dans l'impossibilité d'exprimer une opinion" sur les comptes de deux branches qui sont famille et allocations familiales.
"Si l'on avait bien inscrit ces charges [330 millions d'euros], la branche famille ne serait pas en excédent de 150 millions d'euros, mais en déficit d'un montant du même ordre", selon M. Séguin.

Enfin, sur la branche retraite (Caisse nationale d'assurance vieillesse - CNAV), la Cour émet "quatre réserves" expliquant "que les comptes de la branche retraite ne font pas mention des problèmes posés par la situation financière du fonds de solidarité vieillesse (FSV) (...) Si on totalisait la situation nette de la branche retraite du régime général et cette partie des comptes du FSV on passerait de -4,9 milliards d'euros à -9,2 milliards d'euros", selon M. Séguin.

Dans un rapport rendu public le 18 juin, la Commission des comptes de la Sécurité sociale indiquait que le déficit cumulé du FSV, qui avait atteint quelque cinq milliards d'euros fin 2006, a commencé de se réduire, "mais il serait encore de 3,8 milliards fin 2008" selon la Cour des comptes.
Dans un communiqué, le ministre du Budget, des Comptes publics et de la fonction publique, Eric Woerth, "ne partageant pas pleinement le bien-fondé des observations de la Cour des comptes", a déclaré que "les comptes présentés le 18 juin par la Commission des comptes de la Sécurité sociale donnent une image fidèle des résultats du régime général en 2007".
Les prévisions de l'INSEE sur la croissance sont jugées "pessimistes" par Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles