Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 23:09
Alors que M. le Président de la République, Nicolas SARKOZY, se déplace dans le Jura en compagnie de Mme Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative pour une visite de la maison médicale de Bletterans et un discours sur « la politique de santé et de la réforme du système de soin », Madame Bachelot-Narquin nous a dévoilé hier les grandes lignes de son projet de loi "Hôpitaux, Patients, Santé et Territoire" qui vient d'être soumis au Conseil d'Etat. Voir les articles écrits précédemment sur ce projet de loi avec les modifications dans le titre.
La France consacre 11.2% de son PIB à la santé. Toute dépense supérieure dans ce domaine entraînera des diminutions ailleurs.
L'année 2008 a été une année cruciale où le travail sur ce thème a abouti. La 2ème phase se met en place avec la présentation du projet et l'explication du texte. Il s'agit d'une réforme d'envergure et d'ensemble. Les professionnels devraient ainsi pouvoir mieux assurer leur mission envers les patients. Le travail de concertation a été long. les fragilités actuelles du système ne peuvent permettre un handicap du pacte social. Il est nécessaire de conserver la cohérence du système de santé. L'ONDAM entre la ville(qui sera réaliste) et l'hôpital sera équilibré. Des efforts seront répartis par tous les acteurs et des efforts de redressement continueront afin d'assurer une solvabilité des dépenses de santé.

Un effort de modernisation est mené face au défi du vieillissement et  à la spécialisation des disciplines médicales. La médecine ambulatoire et l'hôpital sont indisociables.
Le bon fonctionnement, la réactivité et l'innovation sont le smaîtres mots pour que le système de santé reste parmi les [2] meilleurs du monde.
Un bénéfice conjugé des professionnels de santé et des patients doit être trouvé à travers une nouvelle dynamique à l'hôpital et l'organiser des conditions du système libéral afin de répondre aux besoins de la santé.
Des actions et des programmes seront mis en place dans le cadre des Schémas Régionaux d'Organisation Sanitaire (SROS) comprenant la Permanence des Soins (PDS) et télémédecine...
Les Unions professionnelles auront la reconnaissance de la personnalité morale afin de pouvoir contracter avec les nouvelles Agences Régionales de Santé (ARS), notamment pour des subventions. Les ARS auront un siège dans la région et des sites dans chaque département.
La régulation des flux des internes sera effectué par région. La coopération entre professionnels de santé sera développée en fonction des besoins locaux et via le volontariat, elle sera adaptée au terrain pour assurer une médicalisation de l'ensemble du territoire.

La réfome de l'hôpital sera global tant en amont qu'en aval. Vont êre instaurées des communautés hospitalières de territoire et des urgences (y compris le SMUR héliporté) de proximité. D'ici 2 ans, 90% des patients en urgence devront être pris en charge dans un délai de 20 minutes. Les conditions de sécurité, édictées par les syndicats et ordre, obligent des modifications dans l'activité de certaines structures. En chirurgie, le nombre d'actes moyen par an à effectuer est de 2 000; un service qui en effectue 450 devra être transformé dans l'intérêt des patients. Idem pour une moyenne nécessaire de 900 à 1200 accouchements par an et un service n'en effectuant que 300.

Afin de faire face au désert médical, aux régions avec une démographie médicale surexposée et aux engorgements des urgences, la ministre utilisera comme levier le numérus clausus qui sera plus élevé dans les régions sous-dotées et augmentera moins dans les régions déjà largement doté en professionnels de santé.
Elle indique également son souhait de garantir une offre de soins à tarif opposable.

La logique est qualitative et non comptable. Il n'y aura pas de tutelle planificatrice.
Les fonctions de directeur de l'ARS et de directeur d'hôpital sont distinctes.

Concernant la réforme de la biologie et afin de ne pas avoir un texte trop long, elle sera faite par ordonnance dont le projet de loii porte habilitation.

L'objectif est de mieux gérer pour mieux soigner, d'accompagner et d'orienter

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans -> Textes légaux
commenter cet article

commentaires

GdM 23/09/2008 21:55

Merci pour ces précisions.Pour une analyse spécifique de l'impact de la loi HPST sur la biologie médicale, voir le site labmutation.blogspot.com

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles