Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 22:54

Après sa découverte en 1958 du système des groupes tissulaires HLA (Human Leucocyte Antigen) et son Prix Nobel de médecine en 1980, le Pr Jean Dausset, membre de l'Académie de médecine et de l'Académie des sciences et professeur honoraire au Collège de France, est décédé à l'âge de 92 ans.


Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, tient à saluer la mémoire du Professeur Jean Dausset décédé aujourd’hui à l’âge de 92 ans. Il a reçu le prix Nobel de médecine en 1980 pour une découverte qui a ouvert la voie aux greffes d'organe. Ce grand scientifique représente l’excellence de la médecine et de la recherche médicale françaises.
Le chef de l’Etat souhaite rendre hommage, au nom de la Nation tout entière, à celui qui a donné ses lettres de noblesse à l’immunologie. Il adresse ses condoléances les plus attristées à sa famille.
Le Professeur Jean Dausset a découvert en 1958 le système des groupes tissulaires HLA  (« Human Leucocyte Antigen ») qui permet de vérifier la compatibilité entre donneur et receveur lors d'une transplantation d'organe.
Grâce à cette découverte, le don et la greffe d’organes ont pu se développer à travers le monde, sauvant de très nombreuses vies. En France, le don de soi a été fait grande cause nationale pour l’année 2009. Alors que des milliers de personnes sont en attente d’une greffe dans notre pays, le Président de la République forme le vœu que le don continue à progresser pour sauver davantage de vies
.


Le Premier ministre François Fillon salue le "père de la greffe d'organes",  qui "lègue à l'humanité la découverte d'une véritable carte d'identité biologique de l'individu".

"La disparition de ce grand humaniste, pionnier du génome humain, est l'occasion pour le Premier ministre de souligner tout le prix qu'il accorde au développement du don d'organes, qu'il a élevé au rang de 'Grande cause nationale' pour 2009. [...] En ces temps où la solidarité est plus que jamais le ferment de notre Nation, donner un organe, des plaquettes, du sang ou de la moelle osseuse, c'est donner de la vie, pour la vie. C'est le don de soi par excellence".


Le Pr Jean Dausset, né le 19 octobre 1916 à Toulouse d'un père médecin, avait fait ses études secondaires à Paris au lycée Michelet et était devenu docteur en médecine de la Faculté de médecine de Paris en 1945, Interne puis assistant des Hôpitaux de Paris, il s'engage dans les forces libres au
Maroc en 1941. Il est transfuseur pendant la campagne de Tunisie (1943) et la campagne de Normandie en 1944. A la Libération, il se consacre à la recherche au Centre national de transfusion sanguine.

Il avait participé très activement, avec le Pr Robert Debré, à la création des Centres hospitaliers universitaires (1955-1958). Nommé successivement professeur agrégé (1958) puis professeur d'immuno-hématologie à la Faculté de médecine de Paris (1968), il accède en 1977 à la chaire de médecine expérimentale du Collège de France.

Sur le plan scientifique, le Pr Dausset avait "consacré toute sa vie à l'étude du complexe majeur d'histocompatibilité de l'homme (HLA) dont il démontre, à l'aide de greffes de peau faites sur des volontaires, l'importance en transplantation". Il avait publié les premières études sur les associations possibles entre les groupes tissulaires HLA et les maladies et organisé en 1972 le travail anthropologique qui définit les groupes HLA dans les différentes populations du globe.

En 1969, il fonde France-Transplant. L'unité de recherche de l'Inserm qu'il a dirigé à l'Hôpital Saint-Louis de 1968 à 1984 "a décrit de nombreux antigènes du système HLA et a apporté de nombreuses contributions sur la réponse immunitaire de l'homme. [...] Jean Dausset a créé en 1983 le Centre d'étude du polymorphisme humain dont le siège a été au Collège de France et qui contribue à l'établissement de la carte génétique et physique du génome humain et à la localisation des gènes des maladies génétiques".

Enfin, il contribue à l'étude des molécules HLA dites " de tolérance ", en particulier HLA-G qu'inhibe la réaction de la mère contre son foetus incompatible.
HLA-G joue aussi un rôle en protégeant les tumeurs contre la réaction de rejet du patient.

Professeur Honoris Causa de l'Université Libre de Bruxelles, de l'Université de Genève, de Liège, de Lisbonne, de Rome, de Madrid, de Lima, de Zagreb, de Zaragosse, de Buenos Aires et de Las Palmas (Canaries) ; il est membre de l'Académie des Sciences de l'Institut de France (1977), de l'Académie de Médecine (1977) ; Membre étranger de l'American Academy of Arts and Sciences (1979) et de la National Academy of Sciences (Washington, 1980).
Grand Prix des Sciences Chimiques et Naturelles (1967), Médaille d'Argent du CNRS (1967), Grand Prix Scientifique de la Ville de Paris (1968), Prix Cognacq-Jay de 'Académie des Sciences (1969),

Le Pr Dausset était, entre autres distinctions, grand officier de la Légion d'honneur et Grand-Croix du Mérite National.

 
(Sources: site de l'Elysée et du Collège de France)

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles