Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 09:37

Eurostat a publié un communiqué de presse hier relatif aux dépenses de protection sociale en 2006

L'UE27 a consacré 26,9% du PIB à la protection sociale
Les ratios les plus élevés en France, en Suède et en Belgique

Dans l' UE27 , les dépenses de protection sociale (1) ont représenté 26,9% du PIB en 2006. Ce taux était de 27,1% en 2005 ainsi qu'en 2004 2 et de 27,2% en 2003 (2) .

La moyenne de l' UE27 continuait de masquer de fortes disparités d'un État membre à l'autre. En 2006, la part des dépenses de protection sociale en pourcentage du PIB était supérieure à 30% en France (31,1%), en Suède (30,7%), et en Belgique (30,1%) et inférieure à 15% en Lettonie (12,2%), en Estonie (12,4%), en Lituanie (13,2%) et en Roumanie (14,0%). Ces écarts reflètent des différences de niveaux de vie, mais illustrent aussi la diversité des systèmes nationaux de protection sociale ainsi que des structures démographiques, économiques, sociales et institutionnelles propres à chaque pays.

En 2006 dans l' UE27, les pensions de vieillesse et de survie représentaient 46% des dépenses totales de protection sociale, les prestations de maladie et de soins de santé 29%, les prestations d'invalidité et familiales 8% chacune, les prestations de chômage 6% et les prestations liées au logement et à l'exclusion sociale 4%.

Ces informations proviennent d'un rapport (3) publié par Eurostat, l'Office statistique des Communautés européennes .


Les dépenses par habitant les plus élevées au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Suède

En 2006, les dépenses de protection sociale par habitant, exprimées en SPA (4) (standards de pouvoir d'achat) qui éliminent les différences de niveaux de prix entre les pays, étaient plus de dix fois supérieures au Luxembourg (5) qu'en Roumanie . Après le Luxembourg, les dépenses les plus élevées en SPA par habitant étaient enregistrées aux Pays-Bas et en Suède (chacun à plus de 40% au-dessus de la moyenne de l'UE27) et les plus faibles en Roumanie et en Bulgarie (chacun à 20% de la moyenne de l'UE27).

La part des cotisations sociales dans le financement varie de 31% au Danemark à 80% en Estonie et en République tchèque

En 2006, les deux principales sources de financement de la protection sociale au niveau de l' UE27 étaient les contributions publiques provenant des impôts (38% des recettes totales) et les cotisations sociales (59% des recettes totales). Ces cotisations se répartissent entre celles versées par les personnes protégées, à savoir les salariés, les travailleurs indépendants et les retraités (21% des recettes totales) et celles payées par les employeurs (38%).

Plus de 80% des recettes totales provenaient des cotisations sociales en Estonie et en République tchèque , tandis que plus de 50% des recettes totales étaient alimentées par les impôts au Danemark (63%), en Irlande (53%) et au Royaume-Uni (50%).

1.Les dépenses et recettes de protection sociale sont calculées selon la méthodologie de la version 1996 du Manuel SESPROS (Système européen de statistiques intégrées de protection sociale) jusqu'à la collecte 2007 (données de 2005). Pour la première fois, lors de la collecte 2008 (données de 2006), un nouveau Manuel SESPROS, basé sur les Réglements (CE) 458/2007, (CE) 1322/2007 et 10/2008, a été utilisé. Les dépenses incluent les prestations sociales, les dépenses de fonctionnement et les autres dépenses des régimes de protection sociale . Les prestations sociales sont enregistrées sans aucune déduction d'impôts ou d'autres prélèvements obligatoires à acquitter par les bénéficiaires . Les "prestations fiscales" (réductions d'impôts accordées aux ménages au titre de la protection sociale) sont en général exclues.
2.Les agrégats de l’UE27
pour les années 2003 et 2004 sont basés sur des estimations d'Eurostat.
3.Eurostat , Statistics in focus, 40/2009 " In 2006, gross expenditure on social protection accounted for 26.9 % of GDP in EU27
", disponible gratuitement, et en anglais uniquement, en format pdf sur le site d'Eurostat.
4.Le standard de pouvoir d'achat (SPA) est une unité monétaire artificielle de référence qui permet d'éliminer les différences de niveaux de prix entre les pays. Un SPA permet ainsi d'acheter le même volume de biens ou de services dans tous les pays. Cette unité permet des comparaisons significatives d'indicateurs économiques en volume, entre plusieurs pays.
5.Les données relatives au Luxembourg ne sont pas entièrement comparables du fait qu'une part importante des prestations est versée à des personnes vivant en dehors du pays (principalement des dépenses de santé, des pensions et des prestations familiales). Sans ces versements, les dépenses baisseraient d'environ 15%.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories