Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 17:25

 

La "première démonstration informatique" du Dossier médical personnel (DMP) s'est déroulée vendredi 22 septembre 2006 à Amiens (Somme) dans un cabinet médical et un hôpital, sans lever toutes les incertitudes qui entourent cet outil informatique censé être généralisé à partir de mi 2007.
 
Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, et les concepteurs du Dossier ont choisi Amiens, un des 17 sites-pilotes des expérimentations, pour "voir sur le terrain" comment les patients et professionnels de santé s'appropriaient l'outil, pierre angulaire de la réforme de l'assurance maladie de 2004.

Rassemblant les comptes-rendus des médecins, les médicaments délivrés, les actes de radiologie et analyses médicales, il doit permettre d'éviter les actes redondants et générer des économies pour l'assurance maladie, dont le déficit s'élève à 8 milliards d'euros en 2006.

Au moment où des voix s'élèvent parmi les usagers ou l'Ordre des médecins pour s'alarmer du retard pris par ce chantier, l'objectif était de montrer que les expérimentations entamées en juin et qui doivent se prolonger jusqu'au 31 décembre portent leurs fruits.

¤La première porte sur la possibilité pour le patient de masquer des informations médicales et les conséquences en terme de responsabilité médicale pour le médecin, et le ministre a précisé qu'un "colloque sur la partie éthique du DMP aurait lieu début décembre".

¤Aux médecins, qui craignent d'avoir une surcharge de travail, Xavier Bertrand a assuré que "le DMP n'occasionnerait pas de double-saisie (des ordonnances et rapports, ndlr), et donc pas de charge supplémentaire pour les praticiens".
¤La troisième inquiétude porte sur l'efficacité de la sécurisation des informations médicales, et le ministre a précisé que le dossier ne sera pas consultable par la médecine du travail ou les complémentaires santé.

A un patient qui lui demandait si le dispositif était obligatoire, il a répondu que non: "comme pour le médecin traitant, les Français ne seront pas obligés d'ouvrir un DMP". Mais le refus d'en avoir un ou d'autoriser le médecin à y avoir accès, entraîneront pour les assurés de moindres remboursements par l'assurance maladie, a-t-il prévenu.

Au CHU d'Amiens, où 3.000 DMP expérimentaux ont été ouverts, le Dr Arnaud Loyer a vanté le "gain de temps" pour les médecins "et de sécurité pour les patients" qu'il apportait. Au total, "8.000 DMP ont été ouverts dans le cadre des expérimentations et on en aura 10.000 ce week-end, plus 1.000 par semaine, l'objectif étant d'atteindre 30.000 avant le 15 octobre", a indiqué le directeur du groupement d'intérêt public (GIP) chargé de mettre en place le dossier, Jacques Sauret.

Actuellement, 15% des actes ou examens médicaux réalisés sont inutiles, ce qui coûte entre 1 et 1,5 milliard d'euros par an. Les interactions médicamenteuses, que le DMP limitera en prévenant le médecin des médicaments déjà prescrits, sont à l'origine de 128.000 hospitalisations et de 9.000 à 11.000 décès par an.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories