Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 18:07

Assurance-maladie et syndicats de médecins veulent aligner le tarif des consultations de généralistes sur celles des spécialistes, à 23 euros, mais les discussions, entamées aujourd'hui, portent sur le calendrier de ces revalorisations, compte tenu des contraintes financières. Voir l'article sur la précédente augmentation

Avant même l'ouverture de cette négociation, le directeur de l'assurance maladie, Frédéric van Roekeghem, a ouvert la voie à une nouvelle hausse des tarifs des généralistes après celle d'un euro intervenue en août.  Dans une interview publiée jeudi par les Echos, M. van Roekeghem juge "nécessaire de revaloriser les généralistes" et souligne que "la cible reste bien de faire passer le tarif de la consultation de 21 à 23 euros". Il justifie cette revalorisation, souhaitée par le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, par le fait que la médecine générale va devenir une spécialité à part entière en 2007 et qu'à ce titre ses tarifs doivent être alignés sur ceux des autres spécialités, soit 23 euros.

Les discussions vont porter sur le calendrier de la mise en place de cette augmentation tarifaire.

Le déficit de l'assurance maladie devrait encore s'élever à 3,9 milliards d'euros l'an prochain, alors que la réforme de la "Sécu" de 2004 tablait sur un retour à l'équilibre de cette branche en 2007. Les engagements de maîtrise des dépenses des médecins pour 2006, axés notamment sur des baisses de prescription des antibiotiques et des arrêts de travail, ont bien permis de réaliser des économies d'un montant de 600 millions d'euros. Mais l'objectif initial était 791 millions d'euros.

Ce bilan de la maîtrise des dépenses est contesté par le premier syndicat de médecins, la CSMF, qui par la voix de son président, Michel Chassang, accuse l'assurance maladie de "mélanger les torchons et les serviettes". "Le problème, c'est que les prescriptions des médecins libéraux et de l'hôpital sont comptabilisés dans la même enveloppe: or, les dépenses hospitalières ont augmenté de 20% au premier semestre 2006 et celles des médecins d'environ 2%", explique-t-il. Celui-ci revendique une première hausse d'un euro "fin janvier ou début février", avant une nouvelle revalorisation d'un euro "au second semestre".

Encore faut-il que les assurés, qui ont supporté une large part des efforts de redressement des comptes de la "Sécu" depuis deux ans, jugent cette "évolution équitable", relève M. Van Roekeghem

En quatre ans, depuis la grève des gardes menée par les praticiens libéraux avant l'élection présidentielle de 2002, la consultation des généralistes est passé de 17,53 à 21 euros, la visite à domicile de 22 à 31 euros et la consultation de nombreux spécialistes de 23 à 27 euros.
Voir l'artcile sur la précédente augmentation

N'hésitez pas à réagir ...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories