Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 13:30

L'Italien Piergiorgio  Welby âgé de 60 ans, atteint de dystrophie musculaire, maintenu en vie depuis 1997 grâce à un respirateur et  nourri par sonde, et qui réclamait le droit de mourir, est décédé. Voir l'article précédemment écrit sur ce sujet

Un médecin italien, Mario Riccio, a affirmé l'avoir aidé à mourir en débranchant le respirateur  artificiel qui le maintenait en vie

Il y a douze jours, ses avocats ont demandé à la justice italienne de  reconnaître son droit de refuser l'acharnement thérapeutique et d'autoriser le  débranchement de son respirateur artificiel.

Il était apparu plusieurs fois à la télévision et avait écrit au président Giorgio Napolitano pour demander qu'on débranche le respirateur afin que "son corps torturé et brisé puisse trouver la paix".

Cette requête avait obtenu le soutien du parquet de Rome mais le
juge avait  estimé que le recours était "irrecevable" en raison d'un vide juridique en la  matière.

Lors du procès, la juge avait renvoyé la problématique de l'euthanasie dans le camp des politiques: "les responsables politiques seuls peuvent "se charger d'interpréter" la  problématique sensible des soins offerts aux "patients en stade terminal" et  ainsi donner "une réponse à la solitude et au désespoir des malades".

La ministre italienne de la Santé Livia Turco avait estimé dans un  communiqué que la décision du tribunal confirmait "la nécessité de promulguer en  urgence une réglementation capable de clarifier le cadre juridique de ce que  l'on définit comme l'archarnement thérapeutique".

Le gouvernement italien était apparu divisé sur cette question.

N'hésitez pas à réagir ...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories