Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
3 février 2007 6 03 /02 /février /2007 03:04

Le jeune homme de 27 ans qui souffrait d'une maladie incurable déformant son visage, opéré le 21 janvier dernier de la partie basse de la face (bouche-nez), a découvert vendredi 2 février 2007 son nouveau visage. "C'était un moment très intense pour tous les deux", a déclaré le professeur Laurent Lantiéri, chef de service de chirurgie plastique et reconstructrice au CHU Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne) qui a réalisé cette transplantation de la "partie basse de la face, ou triangle bouche-nez.
Voir l'article sur cette opération. et  Voir aussi l'article rédigé sur l'éthique.

"Il a embrassé le chirurgien et a déclaré qu'il se trouvait beau".

"Malgré la joie de toute l'équipe, il a cependant fallu calmer les ardeurs de notre patient. Même si le résultat est bluffant, rien n'est gagné", a précisé le Pr Lantiéri. Le chirurgien précise qu'il faudra "3 à 4 mois avant d'espérer un mouvement". "Nous avons rebranché les nerfs, mais un nerf pousse seulement d'un mm par jour, et il y a environ 7 à 8 cm entre le dessous de l'oreille et la commissure des lèvres", observe le Pr Lantiéri.
"Un test neurologique doit être fait" d'ici 3 à 4 semaines pour tester la manière dont ces nerfs réagissent, ajoute-t-il.
Le jeune homme devra suivre plusieurs mois de rééducation avant de récupérer toute la motricité de son visage".

"Il va aussi bien que possible, il n'y a aucun signe de rejet, il mange et il peut parler", se félicite le professeur Lantiéri.

Pour que le greffé puisse regarder son visage dans la glace, il a fallu lui raser la barbe. Cette barbe, qui a poussé sur le greffon et non sur la peau d'origine, est une preuve de la réussite de l'opération.
L'analyse des poils de la barbe montre que l'ADN est celui du donneur, et non celui du patient. "A ce jour, on ne sait pas ce qui va se passer avec le temps", a indiqué le chirurgien. "Est-ce que ces poils resteront identiques? Ou est-ce qu'un chimérisme, c'est à dire un mélange entre les cellules du donneur et du receveur, va se produire", s'interroge le médecin.
"En tout cas, il s'agit de sa barbe et de son visage", insiste le chirugien.

L'équipe du Pr Bernard Devauchelle avait réalisé le 27 novembre 2005 à Amiens la première greffe mondiale du triangle nez-lèvres-menton sur Isabelle Dinoire, âgée de 38 ans, défigurée par son chien. Voir l'article sur le colloque organisé sur cette première opération.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories