Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 18:19

Des crises de colère chez un enfant de 3-4 ans ne font pas de lui un futur délinquant: le Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) s'est prononcé ce jour à 14h contre les conclusions d'une expertise collective de l'Institut national de la recherche médicale (Inserm) qui défend le dépistage précoce des troubles du comportement à des fins préventives.  Voir l'avis n°95 sur les problèmes éthiques posés par des démarches de prédiction fondés sur la détection de troubles précoces du comportement chez l'enfant du CCNE.

Même s'il est "convaincu de l'extrême importance des risques psychologiques auxquels sont exposés un nombre croissant de jeunes enfants", le CCNE insiste sur la "nécessité de marquer nettement la différence entre prévention et prédiction". Il rappelle que "la personne souffrante est en l'occurence l'enfant" et que "sa protection doit être considérée comme la priorité".
Le Comité attire par ailleurs l'attention sur "les problèmes éthiques graves que pourrait causer une interprétation hâtive de ces troubles".

Selon le CCNE, "l'expertise de l'Inserm a tendance à confondre facteur de risque et causalité et repose sur un postulat qui privilégie l'inné (facteurs génétiques, prédispositions cérébrales...) aux dépens de l'acquis (facteurs environnementaux économiques, sociaux, culturels, éducatifs, familiaux...)".
Le Comité d'éthique a été saisi le 6 avril 2006 par le collectif "Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans", qui regroupe notamment des psychologues, des pédopsychiatres et des représentants d'associations. L'imprécision du concept de « trouble de conduite », la stigmatisation morale du comportement de jeunes enfants ou encore le risque de l'utilisation judiciaire de certaines données, sont autant de préoccupations qui sont abordées dans cet avis.

Ce collectif s'était élevé l'an dernier contre
Nicolas Sarkozy
qui avait un temps souhaité une détection plus précoce des troubles du comportement chez l'enfant en créant une "chaîne continue de surveillance" dès trois ans et la création à cet égard d'un "carnet du développement de l'enfant" qui le suivrait "de sa naissance à sa vie adulte"

Pour information:
Comité Consultatif National d'Ethique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE), 32 rue de Trévisse, Paris 9ème M° Cadet (L7) ou Grands Boulevards (L8 et 9)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories