Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 01:29
Un manque total de respect de la personne humaine.
3 photos ont été transmises récemment à l’hôpital par le magazine "CHOC", qui proposait de ne pas les publier, en échange d’un "reportage exclusif" au sein de l’hôpital,
selon les indications du directeur général du CHRU, Didier Delmotte, qui a refusé cet honteux chantage. Choc a réfuté hier ces affirmations...

Le directeur du Centre Hospitalier Universitaire et Régional de Lille, le Docteur Delmotte aurait reçu deux photos qui présentent des patients dans des conditions dégradantes, sous des mises en scènes passibles de prison pour leurs auteurs.

L’affaire, après enquête de l’hôpital, motivé par le directeur Didier Delmotte fait apparaître que ce sont deux aides-soignants du centre hospitalier régional et universitaire de Lille qui ont été mis en examen et suspendus de leurs fonctions, après avoir pris trois photographies dégradantes de deux patientes qui dormaient ou étaient inconscientes. Ils sont accusés d’atteinte à la vie privée et violation du secret professionnel. Les clichés datent de 2004.

Les trois photos, ont été dévoilées aux journalistes lors d’une conférence de presse, Y apparaissent deux patientes victimes de mises en scènes abjectes. Les aide-soignants - auteurs des photographies, il s’agit d’une femme et d’un homme âgés de 25 et 30 ans - posent, avec des sourires débiles. Une des photos présente une patiente avec sur son front une serviette destinée à l’hygiène féminine.

Les deux aides-soignants avaient selon le directeur "un peu d’ancienneté". Ce qui n’exclue pas, qu’il puisse donc s’agir d’actes qui n’étaient pas un premier " coup d’essai". Les deux accusés ont reconnus être à l’origine des photos. Le contraire aurait été difficile à maintenir vu qu’ils sont dessus. Ils ne veulent pas admettre avoir transmis les photos à CHOC et disent avoir reculés devant une telle idée. Le directeur, après les avoir auditionné, transmet qu’ils disaient "s’être faits piégés" par le magazine. Le directeur déplore que les photos vont probablement paraître, en ajoutant que les familles sont en droit d’attaquer la revue qui entreprendrait une telle initiative honteuse.

Martine Aubry, maire de Lille et présidente du conseil d’administration du centre hospitalier, s’est dite "personnellement choquée et consternée" par le scandale.

Les victimes de ces photos, sont deux patientes, l’une est décédé depuis, la seconde est en soins intensifs et inconsciente.

Partager cet article

Repost 0
publié par olivier - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles