Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 13:28

Aujourd'hui en France, moins de la moitié des patients décèdent de leur cancer, que ce soit directement ou indirectement, dans les 5 ans suivant le diagnostic. Un constat global qui cache des disparités considérables entre les différents cancers.

Entre 1989 et 2002, plus de 200 000 Français de 15 ans et plus souffrant d'une maladie cancéreuse ont été suivis par le Réseau français des Registres du Cancer (FRANCIM). Mené avec le soutien de la Ligue nationale contre le Cancer, ce travail a mesuré la survie à 5 ans de ces patients.

Les résultats ont été extrêmement variables : de 95% pour les cancers de la thyroïde, du testicule et de la lèvre à moins de 10% pour les mésothéliomes de la plèvre, les cancers du foie et du pancréas. Et 14% pour les cancers du poumon, qui tuent chaque année 27 000 Français.

Quant aux progrès réels enregistrés dans le traitement des cancers du sein, de la thyroïde ou de la prostate, ils sont dus pour l'essentiel, à la plus grande précocité du diagnostic.

A noter aussi, que la survie à 5 ans est sensiblement plus élevée chez la femme (63%) que chez l'homme (44%). « Les moins bons résultats obtenus chez l'homme s'expliquent en partie par (le fait qu'ils présentent) des cancers plus graves et plus difficiles à détecter comme le cancer du poumon ou de l'oesophage », souligne la Ligue. Il n'en reste pas moins que sur les 35 localisations communes aux deux sexes, 28 se caractérisent par une survie plus élevée chez la femme.

Source : Ligue nationale contre le Cancer, FRANCIM, 27 février 2007

Partager cet article

Repost 0
publié par olivier - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles