Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 15:11

Les patients et leurs familles ne veulent pas être infantilisés et attendent de leur médecin une information sans détours sur le diagnostic et le choix de traitement face à la maladie, y compris sur ses doutes, a souligné le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), co-organisateur du colloque sur la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, une législature plus tard, organisé aussi par la Chaire santé de Science Po dont le compte-rendu est accesible ici.

Les Français aspirent, à la quasi-unanimité (93%), à un médecin qui, s'ils le souhaitent, "leur explique précisément la situation, leur présente les choix possibles et les associe à la décision", indique un sondage Ipsos présenté par le CISS, qui regroupe des associations de malades et leurs familles.
"Cette enquête démontre à quel point les usagers de la santé évoluent et à quel point leurs aspirations sont fortes en matière d'information et d'association aux décisions", a déclaré Christian Saout, son vice-président et président d'AIDES (Association de lutte contre le SIDA).

En cas de diagnostic ou de choix de traitement compliqué, les Français sont 78% à juger "primordial" (contre 68% en 2001) le fait que le médecin leur donne la totalité des informations dont il dispose.

Et 76% (6% de plus qu'en 2001) jugent "essentiel" que le praticien les informe des difficultés qu'il rencontre dans le diagnostic ou le choix du traitement.

Il jugent aussi indispensable que le médecin les informe au préalable s'il consulte un confrère (55%, contre 51% en 2001) en cas de diagnostic compliqué.

Trois Français sur quatre (76%) estiment "souhaitable", voire "primordial", d'être les seuls à choisir les informations consultables dans leur dossier médical personnel (DMP).
Defendu par la CISS, le droit au "masquage sélectif" de son dossier médical est jugé "primordial" par près d'un Français sur deux.
Le mois dernier, la généralisation du DMP, initialement prévue pour juillet, a été reportée à novembre. De nombreuses associations ont dénoncé les risques pour la confidentialité liés à ce dossier informatisé, appelant au respect de la sphère privée protégée par la non-connexion des fichiers.

"Il y a un véritable problème d'information de la santé dans ce pays. Les observatoires existent, mais nous ne sommes au courant de rien", a déploré M. Saout.
"En dépit de toutes les informations que l'on peut trouver sur internet, les Français ont également besoin d'une information validée de la santé, neutre et scientifiquement estampillée", souligne enfin M. Saout.

Partager cet article

Repost 0
publié par olivier - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles