Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 23:52

La grève des médecins des hôpitaux publics (voir l'article précédent sur la grève des praticiens hospitaliers), qui est sans incidence sur les soins, destinée à dénoncer la mise en place d'un système de rémunération variable pour les chirurgiens est suivie par 90 à 95% des praticiens hospitaliers, ont estimé vendredi les syndicats.

"Nous avons environ 90% de grévistes", a déclaré le président de l'Amuf (urgentistes) Patrick Pelloux, lors d'une conférence de presse. Le président du SNPHAR (anesthésistes), Michel Dru a recensé de son côté "90 à 95%" de grévistes.

Cette grève de 24 heures, qui a débuté jeudi soir entre 18h30 et 20H00 (au moment de la prise de garde) n'a pas de répercussion sur les soins, selon les organisateurs, les médecins grévistes pouvant être assignés par leur direction.
Dans ce cas, ils sont obligés de travailler, en portant un brassard signalant qu'ils sont grévistes.

Le mouvement (voir l'article précédent sur la grève des praticiens hospitaliers), lancé également par le Smarnu (anesthésistes), est soutenu par deux intersyndicats de praticiens hospitaliers, la CPH et l'INPH, qui disent représenter 80% des quelque 32.000 médecins (équivalent temps plein) exerçant à l'hôpital, et la CGT santé.

Les syndicats protestent contre un arrêté publié le 29 mars au journal officiel qui accorde, dans un premier temps, "aux praticiens hospitaliers de chirurgie" une "part complémentaire variable de rémunération", établie "à la fois sur des objectifs de qualité et des objectifs d'activité", comme le nombre d'interventions opératoires et de consultations.
Cette part pourra constituer jusqu'à 15% du salaire annuel des praticiens.

"Nous voulons le retrait de ce texte", qui est "un mauvais coup porté contre l'unicité du statut" de praticien hospitalier, a protesté devant la presse Rachel Bocher, présidente de l'INPH.
Les syndicats y voient en effet une "discrimination" entre médecins, qui en outre "ne résoudra pas le problème du manque d'attractivité de la chirurgie publique", selon eux.

L'AMUF, le Smarnu et le SNPHAR demandent aussi la revalorisation des gardes de nuit de 200 euros, pour les porter à 450 euros.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles