Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 00:05

En ces temps d'élection, à J-8 du premier tour de l'élection présidentielle (voir la liste des candidats à l'élection présidentielle du 22 avril 2007), il me semble utile de vous indiquer ici ce que pensent certains candidats sur le thème de la santé.
Contrairement à quelques commentaires, les candidats s'expliquent. Voici donc les programmes de quelques uns d'entre eux pour la santé dans les 5 ans à venir.

L'ordre retenu pour l'exposé de la  vision des candidats est l'ordre alphabétique, neutre par définition.
François Bayrou (UDF)
Médecins :
seront davantage associées aux décisions des organismes de santé.
Santé publique : renforcement de la prévention, et vaste plan de soutien à la psychiatrie.
Déserts médicaux : création de maisons médicales, afin de garantir les soins de jour comme de nuit, grâce à une politique d'incitations financières. Bourses attribuées aux étudiants qui s'installeraient dix ans dans une zone défavorisée. Numerus clausus (nombre d'étudiants autorisés à accéder en deuxième année de médecine: PCEM2) à la fois régional et par spécialité. Non à des mesures « coercitives ».
Organisation du système : une politique de santé régionalisée. Création des agences régionales dotées de nouvelles compétences (médecine de ville, mais également hôpitaux, formation des soignants, prévention...) Le but : adapter chaque politique de santé aux spécificités locales.

Olivier Besancenot (LCR)
Médecins :
fin de l'organisation libérale de la médecine de ville et du paiement à l'acte.
Financement des soins : remboursement intégral des médicaments. Tiers payant automatique. Suppression du forfait hospitalier (16 € depuis le 1er janvier 2007). Nationalisation de l'industrie pharmaceutique et de la recherche et suppression des exonérations de charges sociales pour les entreprises.
Hôpital : nationalisation des cliniques privées et création de centres de soins gratuits ouverts 24 heures sur 24.
Santé publique : améliorer la médecine du travail et la rendre indépendante du patronat.
Personnes âgées : création d'un service public du quatrième âge.

Marie-Georges Buffet (PCF)
Médecins :
plan d'urgence de formation de 9 000 praticiens et de 40 000 infirmiers par an.
Financement des soins : remboursement intégral des médicaments et de tous les soins. Financement par une meilleure redistribution des richesses : suppression progressive de la CSG (contribution sociale généralisée) et de la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) d'un côté mais hausse de l'impôt sur le revenu, doublement de l'ISF et taxation sur les transactions financières de l'autre côté.
Hôpital : abandon du plan Hôpital 2007 (tarification à l'activité: T2A, contrôle de gestion...).
Santé publique : priorité à une politique de prévention en milieu scolaire et plus de moyens pour la psychiatrie.

Philippe de Villiers (MPF)
Médecins :
relèvement du numerus clausus à 10 000 étudiants par an.
Financement des soins : amélioration de la lutte contre les fraudes et meilleur contrôle des arrêts maladie. Suppression de l'AME (aide médicale d'Etat) dont bénéficient les étrangers résidant en France. Franchise annuelle de 600 € pour ceux gagnant plus de 4 000 € par mois.
Hôpital : abrogation des 35 heures et amélioration des équipements.
Personnes âgées : développement des soins à domicile et de la télésurveillance.

Arlette Laguiller (LO)
Financement des soins :
prise en charge à 80 % de tous les frais médicaux.
Hôpital : suppression du forfait hospitalier.

Jean-Marie Le Pen (FN)
Médecins :
fin du numerus clausus, afin de limiter le recours aux praticiens étrangers.
Financement des soins : soins optiques et dentaires mieux remboursés grâce à la lutte contre les fraudes. Ce ne sont plus les partenaires sociaux mais l'Etat qui gérerait la Sécu.
Hôpital : réaménagement des 35 heures. Refonte des urgences.
Personnes âgées : développement des soins à domicile, afin de libérer 12 000 lits à l'hôpital.
Santé publique : non à la thérapie génique, au clonage, à l'euthanasie.

Ségolène Royal (PS)
Médecin traitant :
« facteur de complexité et de lenteur pour les patients », ce dispositif devra être « remis à plat ».
Financement des soins : le forfait de 1 par acte médical  (restant à la charge des assurés) et de 18 pour les actes médicaux chers (coûtant plus de 91 ), seront supprimés. Contraception gratuite pour les moins de 25 ans. « Carte Santé Jeune » pour les 16-25 ans, avec une consultation gratuite par semestre (800 000 jeunes ne sont pas couverts par une complémentaire santé). Sanctions pour les médecins refusant de soigner les bénéficiaires de la CMU.
Hôpital : assurer un financement « pérenne ». Plan national pour relancer la chirurgie publique. Audit des finances hospitalières. Maintien des 35 heures.
Santé publique : plans de prévention des maladies graves (cancer, sida, Alzheimer, etc.). Politique de lutte contre l'obésité.
Personnes âgées : développer le maintien à domicile.
Déserts médicaux : créer des dispensaires, en banlieue et dans les zones rurales. Ces centres de santé regrouperaient généralistes, infirmières, dentistes...

Nicolas Sarkozy (UMP)
Médecin traitant : revalorisation. Création d'un espace de « liberté tarifaire »
Financement des soins : franchise forfaitaire restant à la charge des patients
.
L'expérience professionnelle des infirmières, des kinés, etc. seraient mieux prises en compte. Remboursement à 50 % des soins dentaires ou optiques.
Hôpital : le réformer en profondeur, en le gérant de façon plus autonome. Remise en cause des 35 heures.
Santé publique : en cinq ans, doubler le budget de la recherche médicale et tripler celui consacré à la prévention.
Personnes âgées : créer une 5e branche de la Sécu (à côté de la maladie, la retraite, de la famille et des accidents du travail).
Organisation du système : généralisation des réseaux ville-hôpital.

Dominique Voynet* (Les Verts)
Médecins :
nouveau pacte avec les généralistes. En échange d'engagements sur la formation continue, et de leur indépendance par rapport à l'industrie pharmaceutique, ils seraient fortement revalorisés. Instauration de « quotas maximaux et minimaux » d'installation des médecins sur le territoire.
Financement des soins : suppression du forfait de 1 € et de 18 € et des dépassements tarifaires des médecins. La santé serait financée par des prélèvements sur tous les revenus et plus seulement sur les seuls salaires.
Hôpital : création de maisons de santé et de conseil régionaux de santé.
Santé publique : mise en place d'une politique d'éducation, notamment en matière de « malbouffe ».
* Elle est anesthésiste-réanimateur.

Avec le choix (la liste retenue ici est celle du Conseil constitutionel, établie par tirage au sort) entre:

- Olivier Besancenot, candidat de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR)
- Marie-Georges Buffet, candidate du Parti Communiste (
PCF)
- Gérard Schivardi, candidat du Parti pour les Travailleurs (
PT)
- François Bayrou, candidat de l'Union Démocratique Française (
UDF)
- José Bové,
candidat
- Dominique Voynet, candidate des Verts
- Philippe de Villiers, candidat du Mouvement Pour la France (MPF)
- Ségolène Royal, candidate du Part Socialiste (
PS)
- Frédérice Nihous, candidat de Chasse, Pèche, Nature et Traditions (CPNT)
- Jean-Marie Le Pen, cadidat du Front National (
FN)
- Arlette Laguiller, candidate de Lutte Ouvrière (LO)
- Nicolas Sarkozy, candidat de l'Union pour un Mouvement Populaire (
UMP)

Voter est un droit,
alors, le 22 avril et le 6 mai 2007
ALLEZ VOTER.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles