Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
21 avril 2007 6 21 /04 /avril /2007 22:04

14 patients ont contracté une grave infection lors de scéances de mésothérapie

Des patients d'un généraliste parisien du XII ème arrondissement ont été infectés lors de séances de mésothérapies destinées à atténuer l'effet peau d'orange.
Les 14 victimes ont du subir plusieurs opérations pour faire disparaître les abcès qu'elles avaient sur le corps. Certaines garderont des séquelles à vie.
"Une médecine douce avec des complications dures"
La mésothérapie fait de plus en plus d'adeptes dans les cabinets de chirurgie esthétiques français.

Pourtant cette pratique n'est pas sans risques. En témoignent les 13 femmes et à l'homme âgés de 20 à 50 ans, qui depuis le mois de décembre sont suivies par le CHU Henri Mondor pour de graves abcès.  Tous étaient soignés par un médecin généraliste du XII ème arrondissement de Paris.

Un problème d'hygiène serait à l'origine de ces infections. Le médecin nettoyait son pistolet de mésothérapie avec de l'eau et du savon. Or ses canalisations auraient été infectées par une bactérie.

Le docteur Christian Bonnet, président de L'Association Médecine et Mésothérapie Esthétique réfute la dangerosité de la méthode. "C'est un problème d'eau. Son eau était souillée par des micro-bactéries. C'est un concours de circonstances incroyable". Néanmoins Christian Bonnet reconnaît que le médecin généraliste a "pêché par excès et aurait dû désinfecter le matériel avec les désinfectants classiques". 

Suite à cette affaire, de nouvelles règles de sécurité seront annoncées le 9 mai prochain par la Société Française de Mésothérapie.
Cependant, certains docteurs mettent en garde les patients sur les risques.

D'après le Pr Laurent Lantiéri, invité dimanche 15 avril du  "Grand Rendez-Vous" d'Europe1/TV5Monde/Le Parisien-Aujourd'hui, la mésothérapie est "une médecine douce avec des complications dures".
"Lorsque c'est que de la crème ce n'est pas très grave, mais lorsqu'on commence à mettre des fils d'or, des fils crantés", des infections graves peuvent en résulter, a-t-il expliqué le chef du service de chirurgie plastique et reconstructrice du CHU Henri Mondor de Créteil (Val-de-Marne).
Quant aux femmes, il leur conseille de ne "pas se faire injecter n'importe quoi par n'importe qui".

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans -> Textes légaux
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles