Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 11:11

Sans faire de politique, il paraît nécessaire de vous révéler l'opinion de M. Nicolas Sarkozy sur la question de l'euthanasie. Voir l'article sur les programmes de M. Nicolas Sarkozy et Mme Ségolène Royal pour la santé.

Le candidat de l'UMP Nicolas Sarkozy a affirmé jeudi qu'il préférait "le laisser mourir" plutôt que "l'injection d'un liquide mortel" (cocktail lytique).

"Nous n'avons pas le droit d'interrompre volontairement la vie", a expliqué le candidat invité de l'émission "A vous de juger" sur France-2. "Pour moi la vie, c'est sacrée, et faire mourir, je ne l'accepte pas. Il y a une différence entre faire mourir et laisser mourir".
Il a expliqué qu'il tenait au "respect de la vie", tout en soulignant qu'"il y a un moment où la vie est tellement douloureuse que ce n'est plus de la vie, c'est plus possible de vivre parce que la souffrance bouffe la vie et que c'est un peu facile d'avoir des principes en me disant je m'en moque".
"Il y a une différence dans mon esprit entre injecter le liquide mortel, que j'appelle faire mourir, et interrompre un traitement dont on sait qu'il accéléra la mort ce que j'appelle le laisser mourir", a nuancé le candidat de l'UMP.
"La vie m'a appris que devant la souffrance, il fallait beaucoup d'humanité. Devant une question comme cela, je ne raisonne pas en terme de législateur", a-t-il ajouté.
"Je me dis que si moi-même ou l'un de mes parents sont concernés et que je le vois se tordre de douleur sur son lit de bientôt mort", a raconté avec émotion Nicolas Sarkozy, "c'est bien beau les principes. Est-ce que l'on a le droit d'imposer cela?".
"A quel moment on dit, on a le droit de mettre fin à la vie? C'est pourquoi j'avance de façon pragmatique et cohérente et en même temps" il ne faut "pas imposer des souffrances inhumaines".

Ndlr: La loi 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie va dans ce sens d'une interdiction d'injection de liquide mortel et d'un possible double effet des médicaments visant à soulager la douleur.

Pour plus d'informations, voici l'
article rédigé récemment sur ce thème de l'euthanasie et le dernier débat sur la question de la fin de vie.

Au même moment, la Ligue des droits de l'homme  (LDH), association née à la fin du XIXe siècle après l'affaire Dreyfus, a appelé à voter et à faire voter pour Ségolène Royal au second tour de l'élection présidentielle le 6 mai.
"Pendant qu'il en est temps, la LDH appelle les électeurs à choisir la solidarité et non la peur, le respect et non les menaces, l'égalité et non les discriminations", dit l'association.
Selon elle, l'élection de Nicolas Sarkozy constituerait "un cauchemar" et une régression démocratique.
"Nous ne voulons pas d'une démocratie muselée qui, parce qu'elle laisserait sur le bord de la route des millions de personnes, attiserait le communautarisme, le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie et ouvrirait la voie aux révoltes sociales", écrit la LDH.

LE 6 MAI, ALLEZ VOTER.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SiGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles