Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 22:51

La ministre de la santé et des sports, Roselyne Bachelot-Narquin, et le ministre de la jeunesse et des solidarités actives, Marc-Philippe Daubresse, ont conclu aujourd'hui les groupes de travail consacrés à la consommation excessive d'alcool chez les jeunes et à l'organisation des évènements festifs par les jeunes. 

 

Soulignant une consommation surtout le week-end, entre amis, dans des occasions festives, même si la consommation d’alcool est globalement en baisse en France, le groupe de travail sur la consommation excessive d'alcool chez les jeunes  tient à indiquer que les bières, le champagne et les spiritueux sont les boissons les plus populaires à 16 ans. La nette surconsommation masculine de l’alcool est à mettre en lien avec un abus d’alcool chez les femmes socialement très mal accepté. Les hypothèses de ce phénomène, énoncée dans cette note de synthèse, seraient qu'en France, toutes les boissons alcoolisées sont perçues comme relativement accessibles par les jeunes; que l'ivresse est recherchée; que l'alcool est consommé comme une drogue surtout en groupe; que les adolescents associent surtout l’alcool à la fête, à la détente et aux échanges avec les pairs; que l'alcool - à cette dose - devient le moyen de la « rencontre », « le contact », « l’échange ». Même si des dispositifs ont été mis en place (plan « santé des jeunes », plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les toxicomanies 2008-2011, dispositions de la loi HPST – articles 93 à 97), voici les 10 recommandations de ce groupe de travail sur la consommation excessive d'alcool chez les jeunes:

Recommandation n°1 : porter un discours politique ne stigmatisant pas les jeunes à travers leurs consommations.
Recommandation n°2 : inscrire la prévention de la consommation excessive d’alcool dans la démarche citoyenne et l’engagement des jeunes

Recommandation n°3 : sensibiliser les jeunes aux risques immédiats liés à la consommation excessive d’alcool.

Recommandation n°4 : continuer de développer la prévention par les pairs

Recommandation n°5 : poursuivre les actions de prévention menées sur le terrain.

Recommandation n°6 : informer les familles en les aidant à identifier des lieux et personnes ressources.
Recommandation n°7 : valoriser le rôle des familles dans le domaine de la santé des jeunes.

Recommandation n° 8 : favoriser le développement des actions de prévention dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) : séjours de vacances, les centres de loisirs et les accueils de scoutisme

Recommandation n°9 : réunir les acteurs de prévention et les jeunes régulièrement pour faire un « état des lieux » de la consommation excessive d’alcool par les jeunes

Recommandation n°10 : rassembler et diffuser les bonnes pratiques

 

Dans le même temps, réuni sous l'initiative du ministre de la jeunesse et des solidarités actives, le groupe de travail sur les évènements festifs organisés par les jeunes a tenu à souligner que ces évènements s'organisent pour que les jeunes se rencontrent entre eux, à l'inverse de la société individualiste d'aujourd'hui, la consommation d’alcool n’étant pas le but. Ces évènements festifs sont comparés aux repas de quartier qui constituent lien social et convivialité. Le groupe affirme que ces évènements ne sont pas des trash parties et également que des fêtes traditionnelles, non réservées aux jeunes, font également transparaître des comportements alcooliques (Fêtes de Bayonne, Féria de Nîmes). Cependant, en rappelant que le rapport à l'alcool est ici plus précoce et marqué par des états d’ivresse plus fréquents, où des alcools plus forts et des mélanges prémix se substituent au vin et aux apéritifs traditionnels, le groupe a rendu une note de synthèse comportant les 5 recommandationssuivantes :

Recommandation n°1 : Rentrer dans une logique de confiance réciproque entre la société et les jeunes

Recommandation n°2 : Définir un cadre, rappeler la règle de façon systématique et placer les jeunes en face de leurs responsabilités

Recommandation n°3 : Encourager les propositions alternatives de rassemblements et de moments festifs pour les jeunes

Recommandation n°4 : Mener des actions de prévention en s’appuyant sur les pairs

Recommandation n°5: Elaborer une méthodologie partagée sur la gestion des rassemblements festifs  

 

Une brochure « Alcool, plus d’info pour moins d’intox » sera mise en place, sur le site www.alcoolinfoservice.fr une rubrique sera dédiée aux jeunes, la rediffusion de la campagne "Boire Trop" , un des axes de la deuxième conférence biennale « santé des jeunes » à l’automne 2011 sur l'alcool chez les jeunes (cf article sur la première conférence), des actions d’information et de communication menées auprès du directeur d’école ou du chef d’établissement et des associations de parents d’élèves, la suralcolisation au menu de la formation au BAFA et au BAFD, un guide sur les soirées étudiantes par la MILDT, la création des unités d’enseignement libres relatives à l’organisation d’évènements, la désignation d'Eric Bergeault comme coordinateur national des évènements festifs organisés par les jeunes: telles sont les mesures que les ministres mettront en place.

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles