Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 08:46

La fish pédicure est très attayante. Cependant, l'ANSM vient d'indiquer qu' "aucun élément scientifique permettant d'apporter la preuve de ces allégations [limiter la propagation des symptômes de certaines maladies de peau, éliminer impuretés et bactéries, effet stimulant sur la circulation]" n'apparaît. La publicité est donc interdite.

 

JORF n°0104 du 4 mai 2013 page 7661 texte n° 11

DECISION
Décision du 13 février 2013 interdisant en application des articles L. 5122-15 et R. 5122-26 du code de la santé publique la publicité pour un objet, un appareil ou une méthode présenté comme bénéfique pour la santé lorsqu'il n'est pas établi que ledit objet, appareil ou méthode possède les propriétés annoncées
NOR: AFSM1300048S


Par décision du directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) en date du 13 février 2013 :
Considérant que la société Fish'n Feet, 78, rue Ney, 69006 Lyon, a fait paraître, sur le site internet www.fish-n-feet.fr, une publicité en faveur d'une méthode de massage (le Nuad Thao) et d'une méthode de Fish pédicure (le Fish Spa), présentées comme bénéfiques pour la santé avec des allégations telles que :
Concernant le Nuad Thao :
― « soulage les douleurs au niveau des muscles et articulations » ;
― « Il vous aide à combattre efficacement (...) l'insomnie et même la fatigue chronique » ;
― « Ce soin traditionnel Thaï aide à soulager le phénomène "jambes lourdes” » ;
Concernant le Fish Spa :
― « Le garra (...) libère une enzyme, le diathranol, connue pour limiter la propagation des symptômes de certaines maladies de peau » ;
― « [libère les pores de votre peau], pour vous permettre d'éliminer impuretés et bactéries » ;
― « les micro-succions du garra ont un effet stimulant sur votre circulation » ;
Considérant que la réponse fournie par la firme ne contient aucun élément scientifique permettant d'apporter la preuve de ces allégations,
la publicité, effectuée par la société Fish'n Feet, 78, rue Ney, 69006 Lyon, sous quelque forme que ce soit, en faveur d'une méthode de massage (le Nuad Thao) et d'une méthode de Fish pédicure (le Fish Spa), reprenant les termes visés ci-dessus, est interdite.
La présente décision prendra effet trois semaines après sa parution au Journal officiel de la République française

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans -> Textes légaux
commenter cet article

commentaires

Olivier SIGMAN 14/05/2013 21:16


JORF n°0108 du 11 mai 2013 page 7919 texte n° 16

DECISION
Décision du 8 mars 2013 interdisant en application des articles L. 5122-15 et R. 5122-26 du code de la santé publique la publicité pour un objet, un appareil ou une méthode présenté
comme bénéfique pour la santé lorsqu'il n'est pas établi que ledit objet, appareil ou méthode possède les propriétés annoncées
NOR: AFSM1300077S





Par décision du directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) en date du 8 mars 2013 :
Considérant que la société Moment Fish Spa, 92, cours Julien, 13006 Marseille, a fait paraître, sur le site internet http://fish-spa-marseille.com, une publicité en faveur d'une méthode de Fish pédicure et d'une méthode de massage, présentées comme bénéfiques pour la
santé avec des allégations telles que :
Concernant la méthode de Fish pédicure utilisant des poissons " Garra rufa " :
― " réguler le flux sanguin " ;
― " excellent remède pour traiter quelques maladies de peau telles que l'eczéma ou le psoriasis " ;
― " les impulsions et les microsuccions, que les poissons masseurs provoquent sur votre corps, modulent le système nerveux, stimulent (....) votre circulation " ;
― " Extrêmement conseillé pour toutes les personnes qui ont des métiers (...) provoquant des jambes lourdes " ;
― " réputé (...) pour son action efficace sur certaines maladies de peau comme le Psoriasis, l'Eczéma... grâce à la production d'une molécule active "le dithranol” qui limite les effets de
ces maladies (...). Les effets de ces maladies seront donc nettement diminués " ;
― " connu pour son efficacité remarquable à nettoyer les plaies cutanées des malades et des personnes atteintes de maladies de peau comme le psoriasis ou l'eczéma " ;
― " ce travailleur infatigable a la particularité de sécréter une enzyme, le dithranol (anthralin) connu pour limiter la propagation des symptômes de certaines maladies de la peau comme le
psoriasis " ;
― " Amélioration de la circulation sanguine " ;
― " Atténuation des cicatrices superficielles " ;
Concernant la méthode de massage shiatsu :
― " Il améliore la digestion " ;
Considérant que la réponse fournie par la firme ne contient aucun élément scientifique permettant d'apporter la preuve de ces allégations,
la publicité, effectuée par la société Moment Fish Spa, 92, cours Julien, 13006 Marseille, sous quelque forme que ce soit, en faveur d'une méthode de Fish pédicure et d'une méthode de massage
reprenant les termes visés ci-dessus, est interdite.
La présente décision prendra effet trois semaines après sa parution au Journal officiel de la République française.


Olivier SIGMAN 14/05/2013 21:13


JORF n°0108 du 11 mai 2013 page 7917 texte n° 10

DECISION
Décision du 18 février 2013 interdisant en application des articles L. 5122-15 et R. 5122-26 du code de la santé publique la publicité pour un objet, un appareil ou une méthode
présenté comme bénéfique pour la santé lorsqu'il n'est pas établi que ledit objet, appareil ou méthode possède les propriétés annoncées
NOR: AFSM1300050S





Par décision du directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) en date du 18 février 2013 :
Considérant que la société Coco Fish-Spa, 13, boulevard Cassanye, 66140 Canet-en-Roussillon, a fait paraître une publicité sur le site internet http://cocofish-spa.fr en faveur d'une méthode de " fish-spa thérapie " présentée comme bénéfique pour la santé avec des allégations telles que :
― " méthode pour les traitements de la peau " ;
― " massage thérapeutique " ;
― " Les pores de la peau vont se libérer des impuretés et bactéries " ;
― " Ces impulsions et micro-succions des Garra Rufa provoquées sur le corps modulent le système nerveux, stimulent (...) la circulation " ;
― " Les bienfaits thérapeutiques : Le Garra Rufa est surtout connu pour son efficacité à nettoyer les plaies cutanées des malades et des personnes atteintes de maladies de peau comme le
psoriasis ou même l'eczéma " ;
― " Ce véritable poisson docteur infatigable sécrète une enzyme, le dithranol (anthralin), connu pour limiter la propagation des symptômes de certaines maladies de peau comme le psoriasis "
;
Considérant qu'aucun dossier justificatif n'a été fourni à l'appui des allégations de bénéfices pour la santé,
la publicité, effectuée par la société Coco Fish-Spa, 13, boulevard Cassanye, 66140 Canet-en-Roussillon, sous quelque forme que ce soit, en faveur d'une méthode de " fish-spa thérapie "
reprenant les termes visés ci-dessus, est interdite.
La présente décision prendra effet trois semaines après sa parution au Journal officiel de la République française.


Olivier SIGMAN 14/05/2013 21:12


JORF n°0108 du 11 mai 2013 page 7917 texte n° 9

DECISION
Décision du 18 février 2013 interdisant en application des articles L. 5122-15 et R. 5122-26 du code de la santé publique la publicité pour un objet, un appareil ou une méthode
présenté comme bénéfique pour la santé lorsqu'il n'est pas établi que ledit objet, appareil ou méthode possède les propriétés annoncées
NOR: AFSM1300049S





Par décision du directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) en date du 18 février 2013 :
Considérant que la société Fish Sparadise, 201, rue Paradis, 13006 Marseille, a fait paraître une publicité sur le site internet http://fish-pedicure-marseille.com en faveur de méthodes de Fish pédicure et de réflexologie plantaire, présentées comme bénéfiques pour la santé
avec des allégations telles que :
Concernant la Fish pédicure :
― " Nos garra rufas stimulent les terminaisons nerveuses et relancent la circulation sanguine " ;
― " les micro-succions et autres impulsions provoquées par le garra rufa stimulent les terminaisons nerveuses et relancent la circulation sanguine " ;
― " Le garra rufa est réputé en Turquie pour son action efficace sur certaines maladies de peau comme le psoriasis ou l'eczéma. Le poisson libère une molécule, le "dithranol”, qui limite les
effets de la maladie " ;
― " Nos garra rufas, par leurs micro-succions, stimulent vos terminaisons nerveuses et relancent votre circulation sanguine " ;
Concernant la réflexologie plantaire :
― " permet (...) de générer une action indirecte sur un organe ou certaines parties du corps en libérant les facultés d'auto-guérison du corps " ;
― " La réflexologie stimule la capacité d'auto-guérison en cas de :
― (...) insomnie, fatigue chronique
― migraines, névralgies
― (...) problèmes de circulation sanguine ou lymphatique
― tension artérielle
― (...) problèmes digestifs " ;
Considérant qu'aucun dossier justificatif n'a été fourni à l'appui des allégations de bénéfices pour la santé,
la publicité, effectuée par la société Fish Sparadise, 201, rue Paradis, 13006 Marseille, sous quelque forme que ce soit, en faveur de méthodes de Fish pédicure et de réflexologie plantaire,
reprenant les termes visés ci-dessus, est interdite.
La présente décision prendra effet trois semaines après sa parution au Journal officiel de la République française.


Traduction

Traduction en 9 langues disponibles