Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 08:00

L'Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), saisie par lettre de mission du 9 février 2011 sur une mission relative à l'évolution du mode de rémunération des pharmacies d'officines, a publié un rapport 2011-090 intitulé Pharmacies d'officines : rémunération, missions, réseau. (voir le rapport intégral)

 

Il est fait état de 37 recommandations:

1-Retenir le revenu moyen des titulaires comme critère d'évaluation de la situation économique des officines

2-Mobiliser des moyens minimaux pour pouvoir en continu apprécier la situation du secteur et plus particulièrement le revenu moyen des titulaires

3-Fixer en lien avce les représentants des professionnels, une cible pour le revenu moyen des pharmaciens titulaires

4-Mettre en place une organisation permettant des négociations ordonnées et régulières sur les officines

5-Poursuivre le déploiement du Dossier Pharmaceutique

6-Permettre aux médecins de consulter le Dossier Pharmaceutique

7-Enregistrer et rémunérer les interventions des pharmaciens auprès des médecins, lors du contrôle des ordonnances

8-Rémunérer les enquêtes réalisées par les pharmaciens à la suite de signalement d'effets indésirables liés aux produits de santé

9-Engager les facultés de pharmacie à entreprendre des travaux de recherche sur les pratiques officinales

10-Formaliser les procédures d'analyse et de contrôle des ordonnances via la publication d'un guide de bonne pratique de dispensation

11-Prévoir que toute dispensation de médicaments, prescrits ou non, doit être analysée automatiquement par un logiciel pour détecter les éventuelles interactions

12-Imposer l'intervention systématique d'un pharmacien pour toute interaction de niveau 3 ou 4

13-Mettre en place une procédure de certification des officines

14-Intégrer la démarche de "testing" à la procédure de certification

15-Rénover les dispositifs de contrôle des officines

16-Adapter la formation initiale des pharmaciens et prévoir des formations continues spécifiques pour pouvoir réaliser les nouveaux services

17-Prévoir, dans les cas retenus par la HAS, que le pharmacien puisse renouveler les prescriptions après un bilan pharmaceutique

18-Déterminer les pathologies qui pourraient être dépistées en officine et définir les protocoles de dépistage

19-Prévoir que les pharmaciens puissent réaliser des entretiens d'accompagnement pour les patients chroniques

20-Instaurer le bilan de médication sur prescription médicale

21-Permettre la réalisation du test de diagnostic rapide aux angines en premier recours par le pharmacien

22-Finaliser les textes réglementaires relatifs à la préparation des doses à administrer et ouvrir aux médecins la possibilité de prescrire cette prestation

23-Ouvrir aux médecins la possibilité de prescrire la dispensation à domicile

24-Organiser le suivi vaccinal des patients par les pharmaciens

25-Prévoir, sous réserve d'une étude préalable, que le pharmacien, spécfifiquement formé, puisse réaliser l'acte vaccinal sur prescription

26-Etudier la possibilité pour le pharmacien de pratiquer de sa propre initiative des rappels de vaccination chez les patients adultes

27-Prévoir une rémunartion à l'acte des nouveaux services et leur prise en charge par l'assurance maladie; organiser l'exemption de TVA

28-Lever le plafond sur les remises génériques

29-Faire évoluer la rémunération de la dispensation, en concertation avec la profession, vers un honorarire de dispensation, combinant trois paramètres (ordonnance, ligne, médicaments particuliers)

30-Charger les ARS de conduire un travail de repérage des difficultés potentielles d'accès au médicament

31-Tarir les créations d'officine, en augmentant et en unifiant les quotas, en les durcissant dans les agglomérations, et en instaurant un gel de dix ans

32-Réformer les normes de personnel en diminuant l'incrément à 0.5ETP en en fixant le pas à 635k€

33-Encourager les regroupements en allongeant la période de protection, en permettant les regroupements en tout point du territoire, en leur étendant l'avantage fiscal en cas de retraite

34-Permettre aux pharmaciens, seuls ou en société, d'être propriétaire ou copropriétaire de plusieurs officines, sans limitation

35-Etudier les effets d'une ouverture partielle du capital aux non-pharmaciens

36-Réglementer de manière urgente la vente de médicaments sur Intrenet en transposant sans délai la directive "médicaments falsifiés"

37-Développer la matérialisation à la source de l'ordonnance en promouvant l'e-prescription

 

On apprend également de ce rapport que:

*le nombre moyen de clients par jour est de 240

*une mise en place du DP dans 67.34% des officines

*une moyenne de 2.44 ETP et de 2.66ETP préparateurs

*un rayon en libre accès dans 57.26% des officines avec présence dans le rayon de documents d'information dans 27.42% des cas et existence d'un conseil (71.77% des cas)

*près de la moitié des officines ayant réalisé un portage à domicile (45.97%) avec une gratuité dans 57.66% des cas

*l'existence d'un local de confidentialité dans 66.13% des cas et d'une zone isolée visuellement et phoniquement dans 58.65% des cas

*une déclaration de pharmacovigilance dans 12.1% des offcines

*une participation aux réseaux de soins de 26.61% des officines

*si au-desus de la Loire, en Alsace-Lorraine, Moselle, Ain et Haute-Savoir, il y a plus de 3 000 habitants par officine; le reste de la France est dans une moyenne de 2400 à 2800 avec moins de 2 000 pour la Creuse et la Lozère; là où se trouvent également le moins de médecins par offcine

*une comparaison avec l'Allemagne et ses 21 500 pharmacies d'offcines (une pour 3800 habitants), la Belgique et ses 5 110 pharmacies (une pour 2 115 habitants), les Pays-Bas et ses 3 000 pharmaciens (20 pour 100 000 habitants) et l'Angleterre et ses 10 691 officines (21 pour 100 000 habitants)

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
I'm glad I found this web site. I couldn't find any knowledge on this matter prior to.Also operate a site and if you are ever interested in doing some visitor writing for me if possible feel free to let me know. im always look for people to check out my web site.
Répondre
F
I do appreciate the new rules that are implemented by the General Inspectorate of Social Affairs in the method of remuneration of pharmacies pharmacies. This is done to make sure about the quality of medicines and provide proper training for pharmacists.
Répondre

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles

CatÉGories