Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 07:37

3ème Journée annuelle

« ACCUEIL et ETHIQUE » : « LES ETABLISSEMENTS DE SANTE A L’ECOUTE DE LEURS USAGERS »

Co-organisée par l’Espace de réflexion éthique de Bretagne (EREB) et le CHRU de Brest

Journée couplée avec le Forum des Associations du CHRU de BREST

Vendredi 11 décembre 2015
Hôpital de la Cavale Blanche Salle 255 (rez-de-chaussée) Bd Tanguy Prigent - Brest

Entrée Libre (pas d’inscription préalable)

PROGRAMME

8 h30 : Accueil des participants

8h45 : Introduction : Mme Christelle COLLEC, Directeur adjoint en charge du pôle Relation Clients du CHRU, Pr. Jean-Michel BOLES, Directeur de l’EREB

9h00 - 10h40 : Confiance - information
9h00 - 9h25 : Confiance et personne de confiance : Pr. Jean-Michel BOLES, directeur de l’EREB
9h25 - 9h50 : La difficulté d’informer : l’exemple en cas de dommage associé aux soins : Dr Yves MOCQUARD, médecin médiateur du CHRU de Brest, responsable du groupe de travail institutionnel sur l’annonce d’un dommage associé aux soins
9h50 - 10h15 : L’informatisation des données de santé à l’hôpital : quelles mesures pour leur confidentialité ? Dr Ronan LE REUN, médecin responsable de l’informatisation du processus de soins (IPS), direction des systèmes d’information de santé, CHRU
10h15 - 10h40 : Tisser des liens de  confiance  avec les familles : Mme Séverine CARNEC, assistante sociale, service social, CHRU

10h40 - 11h : pause

11h - 13h : Expériences d’amélioration des pratiques
11h - 11h20 : Les nouvelles urgences du CHU : Mme Pascale FODELLA, cadre supérieur de santé, Dr Françoise DUQUESNE, praticien hospitalier, service des Urgences, CHRU
11h20 - 11h40 : De l’identification à la reconnaissance de l’entourage en réanimation : Dr Didier FOUREL, service de Réanimation, Hôpital d’Instruction des Armées Clermont-Tonnerre, Brest
11h40 - 12h : La remise d’une plaquette d’information sur le rôle du masseur-kinésithérapeute en réanimation médicale : Melle Angélique MENIER, élève masseur-kinésithérapeute en 3ème année, IFMK de Brest, et Mme Caroline GUITTARD, masseur-kinésithérapeute, CHRU
12h - 12h40 : Les associations de représentants des usagers relais des attentes et propositions des usagers : l’exemple d’associations conventionnées, présentes au CHRU
12h40 - 13h : Du malade patient au patient co-acteur : Dr Cyril HAZIF-THOMAS, chef du service de l’intersecteur de psychiatrie de la personne âgée, hôpital de Bohars, président du comité d’éthique du CHRU de Brest
13h : fin de la journée

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 07:08

Améliorer l'observance :
Six leviers d'actions et leur traduction juridique

Mercredi 3 Juin 2015
chez DLA Piper, 27 rue Laffitte, 75009 Paris

 

L'observance des traitements médicamenteux constitue actuellement l'un des enjeux majeurs de santé publique à travers le monde. Les intérêts multiples, à la fois du patient, des professionnels de santé, des autorités de santé, des industriels de la santé et des partenaires publics et privés, convergent tous autour de cet enjeu complexe et rendent inévitable la définition des responsabilités de chacun :

  • Quelles responsabilités pour le laboratoire pharmaceutique qui propose un produit non adapté au mode de vie du patient, rendant ainsi l'observance difficile ?
  • Quelles responsabilités pour le professionnel de santé, prescripteur du médicament, qui n'alerte pas le patient sur les dangers d'une non observance ?
  • Quelles responsabilités pour le patient qui, pourtant alerté, n'est pas observant ?
  • Et, plus généralement, quelles responsabilités pour ces différents acteurs au regard des impératifs de santé publique ?

Outre les questions relatives aux responsabilités, on peut aussi s'interroger sur les actions qui peuvent être menées et les outils qui peuvent être proposés pour améliorer l'observance des patients.

Des questions nouvelles sur les dangers de l'inobservance, un phénomène multifactoriel en progression, que DLA Piper et IMS Health vous proposent de traiter sous le haut patronage de Claude Evin, Directeur Général de l'ARS Ile-de-France, ancien ministre et avocat.

 
PROGRAMME DE LA MATINÉE
8h30 Accueil des invités
9h00 - 10h00 Conférence
10h00 - 10h30 Questions-réponses
 
INTERVENANTS
DLA Piper Michèle Anahory
Avocate à la Cour, Associée
IMS Dominique Perrot
Directeur du développement des nouvelles activités
 
GRAND TEMOIN

Grand Témoin

Claude Evin
Directeur Général de l’ARS Ile-de-France

 

 

LIEU
DLA Piper
27 rue Laffitte, 75009 Paris

 

PLUS DE RENSEIGNEMENTS

Pour toute question, contactez-nous par email à ims@fr.imshealth.com

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 07:38

COLLOQUE : «Quelle relation soignant-soigné aujourd’hui? Loi, confiance, éthique» – ERERC

Le 2 juin 2015, 9h – 17h, Faculté de Droit, d’Economie et de Gestion,
Amphithéâtre Erasme, Université d’Orléans La Source

Colloque organisé par l’Espace de Réflexion Ethique Région Centre,
animé par D. Gerbaud, journaliste

Avec la participation de :
Pr Eric Fiat, philosophe
Mme F. Arhab-Girardin, maître de conférence UFR de Droit , Tours
Mme D. Desclerc Dulac, représentante des usagers
Dr P. Gauthier, médecin, CHR d’Orléans
et de Mmes D. Osu, N. Croyère, L. Fournier, B. Birmelé, L.Larigauderie de l’Espace de Réflexion Ethique Région Centre

Quelle relation soignant – soigné avons nous et souhaitons-nous aujourd’hui ? Quelle peut être l’attitude du soignant ?
Comment tenir compte du droit à l’information du patient et de son consentement ? Quelle peut être la responsabilité de l’usager ? Et dans ce cas, y a-t-il encore une place pour une relation de confiance? Et quelle confiance ?
Est-ce que la pluridisciplinarité des professionnels peut être une aide pour la relation singulière ?
Est-il possible de donner, voire de redonner sens à son action professionnelle ?
Voilà quelques questions qui seront abordées et alimenteront la réflexion de cette journée, proposant à chacun de trouver ses propres réponses.
Béatrice Birmelé
Médecin CHU Tours
Docteur en philosophie
Directeur de l’ERERC

Colloque ouvert à tout professionnel et usager.
Inscription gratuite mais obligatoire auprès de l’ERERC, en indiquant
vos nom, prénom, profession, adresse.

Inscription auprès de l’ERERC avant le 18 mai 2015.
Prix : 15 euros (repas compris).
Par mail ou par courrier, en indiquant nom, prénom, adresse, et profession
chèque à l’ordre de Espace éthique Espace de réflexion éthique région Centre
CHU Tours – 2 Boulevard Tonnellé 37044 Tours
espace-ethique@chu-tours.fr

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 20:02

INVITATION

 

L’Equipe d’Accueil Ethique Professionnalisme et Santé (EA 4686),

le Service Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent du CHU de Brest

 et l’Espace de Réflexion Ethique de Bretagne (EREB)

vous convient à une rencontre-débat avec le

 

Professeur Alain BERTHOZ

Professeur honoraire au Collège de France

Membre de l’Académie des Sciences

 

sur

 

l’EMPATHIE

 

Présentation :

Professeur Michel BOTBOL

Professeur de pédopsychiatrie

Membre de l’EA 4686, UBO

 

Le lundi 18 mai 2015

14 h – 17 h

 

Lieu : Salle de conférences B001

Faculté des Lettres Victor Ségalen

20 rue Duquesne - 29200 BREST

 

Argumentaire

 

Définie comme la capacité de se mettre à la place de l’autre, l’empathie est devenue l’un des paradigmes du débat sur la place de l’esprit dans son rapport au corps, à l’interface de la philosophie et des neurosciences.

L’empathie est ainsi impliquée dans les activités les plus élémentaires de l’humain, qui sont également celles qui le spécifient le plus radicalement dans ses composantes réflexives et relationnelles, ainsi que dans la satisfaction de son besoin narratif pour donner sens et faire histoire. Elle l’est aussi dans ce que l’homme produit de plus élaboré : la création "d’instruments" de transmission de l’émotion ou du sens, la mise en mot de l’émotion esthétique, l’art comme expérience unique et/ou comme manifestation de la communauté d’une culture ou d’une civilisation. L’empathie est également essentielle dans toutes les activités qui visent à la reconnaissance et au soulagement de la souffrance de l’autre, tant dans l’empathie miroir (celle qui vise essentiellement à reconnaitre chez l’autre une souffrance psychique qu’il ressent ou qu’il a parfois du mal à appréhender lui-même), que dans l’empathie "interprétative ou métaphorique" (celle qui vise surtout à donner sens narratif à ce que l’autre dit ou montre éventuellement à son insu, en tout ou parties).

C’est aussi l’empathie qui est en cause dans l’intime conviction du juge, l’empathie sociale qui fait communauté, celle qui permet la transmission des valeurs au sein d’un groupe ou d’une société, les formes que celles-ci donnent au "nous" ; enfin c’est elle aussi qui est mise en jeu dans ce qui vise à influencer les individus ou les collectifs qu’ils constituent, du marché au politique.

Dans tous ces emplois, l’empathie pose en tout cas une question commune : qu’est ce qui au juste se transmet entre le sujet empathique et celui avec lequel il « empathise » ? Et comment ?

L’avancée des neurosciences a permis d’ouvrir de nouvelles perspectives pour considérer l'empathie qui apparaît comme une faculté à facettes multiples du cerveau humain, une faculté fondamentale pour les interactions sociales. Comprendre ses mécanismes et sa pathologie est donc un défi interdisciplinaire important. C’est ce défi qu’a relevé Alain Berthoz en proposant une nouvelle théorie qui, en partant des apports de la philosophie phénoménologique, donne un rôle important, mais non exclusif, aux mécanismes cérébraux qui sont également impliqués dans la connaissance spatiale. Il suggère qu'il existe une différence de base entre la sympathie et l'empathie. Tandis que la sympathie est apparentée à une contagion émotionnelle et n'exige pas que le sujet adopte le point de vue d'autrui, l'empathie exige une manipulation dynamique et complexe des références spatiales et de l’émotion. Il en donne des exemples dans ses ouvrages et articles à partir d’expériences basées sur différents paradigmes dont certains utilisent la réalité virtuelle. Il décrit et discute les différences interindividuelles ou de genre dans les différentes stratégies employées par des sujets pour prendre le point de vue d’autrui tout en restant soi même.

 

Alain Berthoz est Professeur honoraire au Collège de France où il était jusqu'en 2010 titulaire de la chaire de Physiologie de l’action et de la perception. Il est également membre de l’Académie des sciences, où il a été élu en 2013. Il est l’auteur de nombreux ouvrages qui ont été de très grands succès. Avec le philosophe Gérard Jorland, il a dirigé un livre collectif sur l’Empathie qui a marqué les travaux dans ce champ.

 

 

Bibliographie :

                      La simplexité, Ed. Odile Jacob, 2009

                      Le Sens du mouvement, Ed Odile Jacob, 1997

                      La décision, Ed Odile Jacob, 2003

       Phénoménologie et physiologie de l'action, avec Jean-Luc Petit, Odile Jacob, 2006.

       La vicariance, le cerveau créateur de monde, Ed Odile Jacob, 2013

       L’Empathie, avec Gérard Jorland, Odile Jacob 2004

 

 

Cette conférence sera enregistrée et un lien Web permettant l’accès à l’enregistrement audio indexé aux diaporamas des intervenants sera diffusé par mail et mis en ligne sur le site de l’Espace de réflexion éthique de Bretagne : www.espace-ethique-bretagne.fr - Rubrique « Ressources documentaires » - Onglet « Enregistrements audio »

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 06:52

L’espace régional de réflexion éthique et le réseau des médiateurs en établissements de santé du Languedoc-Roussillon
vous invitent à participer

à une soirée thématique
FACE A L’ERREUR MEDICALE: AGIR ET PARLER JUSTE
le mercredi 29 avril à 18h
à la Faculté de Médecine de Montpellier

Projection et rencontre
avec Dominique Davous et Laurent Lemaître,psychologue en oncologie pédiatrique au CHU de Montpellier

En 1994, Capucine, la fille de Dominique Davous,atteinte d’une leucémie, meurt à 14 ans des suites d’une erreur médicale. A la recherche d’«une possibilité de cohérence», cette universitaire publie quelques mois après un récit A l’aube du huitième jour... Capucine (éd.L’Harmattan, 1997). Puis elle choisit de prendre la parole et intervient dans de nombreux colloques. « Pour moi, la narration et le témoignage sont primordiaux.» affirme-t-elle.

Un film documentaire réalisé par Nils Tavernier et Gilles Rabier
Dominique Davous aborde un sujet tabou. Celui de l’erreur médicale.
Dans Que reste-t-il de nos erreurs? sont relatées 3 histoires d’enfants dont celle de Capucine. Destiné à être un support de formation pour les professionnels du soin, il alterne les témoignages des parents et de professionnels issus des équipes soignantes directement impliquées dans une erreur médicale plusieurs années auparavant.
Depuis plus de 15 ans, Dominique Davous continue à agir et à s’impliquer. «Je veux continuer à épauler des projets, être utile et que ça serve à d’autres.» Pour pouvoir apprendre à partir de ces erreurs, pour libérer la parole, engager des réflexions et des actions de prévention.
Et savoir comment réagir, si cela arrive.

Inscription : RMès-LR Espace régional de réflexion éthique
a-cudennec@chu-montpellier.fr
espace-ethique-lr@chu-montpellier.fr

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 20:36

Débat public sur la proposition de loi relative à la fin de vie

 

Chantal GUITTET, Députée de la 5è Circonscription,

vous invite à participer nombreux à un débat public sur la proposition de loi créant de nouveaux droits  en faveur des malades et des personnes en fin de vie

- le lundi 20 avril 2015, à 18h, à la salle de l’Alizé -

90 rue du Commandant Challe -29490 Guipavas - 02 98 84 87 14

 

Avec la participation du Professeur Jean-Michel BOLES, chef du service de Réanimation et Urgences médicales au CHRU de Brest et directeur de l’Espace Ethique de Bretagne

et du Docteur Jean-François CONRAD, médecin coordinateur du réseau de soins palliatifs « Respecte » de Lesneven

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 08:00

Espace de réflexion éthique de Bretagne

 Réseau de réflexion éthique en santé de Bretagne

 

Conférence-débat

 Comment former les professionnels de santé pour qu'ils soient des soignants ?

 

avec

 

Martin WINCKLER / Dr Marc ZAFFRAN

Médecin généraliste et écrivain,

chargé de cours à la faculté de médecine d'Ottawa, Canada

 

Madame Gaëlle DELPECH-DUNOYER,

Sage-femme enseignante, école de sages-femmes, CHRU de Brest

 

Madame Romy POTY

Cadre de santé, enseignante, IFSI, CHRU de Brest

 

Pr Olivier REMY-NERIS

Vice-Doyen chargé des études de la Faculté de Médecine de Brest

 

Le jeudi 26 mars 2015

17h 45 – 20h

Lieu : grand amphithéâtre

Faculté de Médecine de Brest

 

« Dans l’esprit de tous, la relation entre patient et médecin est simple et naturelle : l’un demande des soins, l’autre les lui prodigue. La réalité est souvent très différente.

Soigner est peut-être naturel quand il s’agit de nos proches, mais les professionnels de la santé n’ont souvent ni la formation ni la motivation pour exercer dans les conditions adéquates. Un peu partout, le monde médical reste marqué par une culture peu propice au souci et au respect de l’autre. Certaines attitudes médicales peuvent même être maltraitantes, en particulier à l’égard des femmes. » 

S’appuyant sur des exemples tirés des contextes français et québécois, Marc Zaffran a voulu aller au fond de cette question, qu’il a souvent abordée dans ses différents ouvrages : comment la relation entre patient et médecin peut-elle cesser d’être un rapport de force et devenir, pleinement, une relation de soin — c’est à dire d’entraide, de soutien et de partage. »  

Présentation du livre « Le patient et le médecin » (Presse de l’Université de Montréal, Québec, 2014)

 

Il s’agit bien d’un des enjeux majeurs de la formation des professionnels de santé, au premier rang desquels les médecins. « Le souci de l’autre », pour reprendre le titre d’un ouvrage de Marie de Hennezel (2004), est au cœur des valeurs humaines fondatrices de la relation de soin. Mais la formation des professionnels de santé, notamment des professions médicales, est-elle bien pensée, construite et organisée pour répondre à la dimension humaine de tout acte de soin ? Comment faire pour qu’une relation de soin authentique soit le fil rouge qui guide effectivement l’apprentissage de la pratique, au même titre que la compétence scientifique et technique ?

 

Martin Winckler, le Dr Marc Zaffran, après des études à la faculté de Médecine de Tours, a exercé dans la Sarthe, en zone rurale et à l'hôpital du Mans, entre 1983 et 2008. Il a été membre du comité de rédaction de la revue Prescrire. Il est l'auteur de nombreux romans, parmi lesquels « La maladie de Sachs » (1998), Prix du Livre Inter 1998, « Les trois médecins » (2004), Prix Jean Bernard de l’Académie de Médecine, « Le Choeur des femmes » (2009) et, récemment, « Le patient et le médecin » (2014), mais aussi de divers ouvrages sur les formes narratives, en particulier les séries télévisées dont « Dr House, l’esprit du shaman » (2013). Il vit à Montréal, Québec depuis 2009.

 

Sa biographie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Winckler

Son site Internet : http://martinwinckler.com/

 

Cette conférence sera enregistrée et un lien Web permettant l’accès à l’enregistrement audio indexé aux diaporamas des intervenants sera diffusé par mail et mis en ligne sur le site de l’Espace de réflexion éthique de Bretagne : www.espace-ethique-bretagne.fr : Rubrique « Ressources documentaires » - Onglet « Enregistrements audio »

 

Espace de réflexion éthique de Bretagne - EREB

Hôpital de la Cavale Blanche - CHRU - Bd T. Prigent - 29609 Brest cedex

Tél. 02 98 14 52 78 ; Fax : 02 98 14 53 32 

Courriel : EREB@chu-brest.fr    -    Site Web : www.espace-ethique-bretagne.fr

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 07:40

L'Association des Etudiants en Droit de la Santé de Rennes organise le samedi 28 mars 2015 une colloque sur le thème 1994-2014 20 ans de législation sanitaire : bilan et perspectives pour les 20 ans du mastre droit, santé, éthique

Il se déroulera à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques, 9 rue Jean Macé à Rennes dans l'amphithéâtre 3

Le programme est le suivant:

 

Matinée

9h Accueil des participants

9h15 Allocution de bienvenue de M. F. LAMBERT, Doyen de la Faculté de Droit et de Science Politique

Allocution de bienvenue du bureau de l'Association des Etudiants en Droit de la Santé

9h30 Introduction par M. D. TRUCHET, Université Paris II Panthéon-Assas

 

I-Les exigences découlant de la protection de la santé

Président de séance: Mme le Professeur M-L MOQUET-ANGER, Université de Rennes

Début de séance 9h45

Le droit à la santé : un droit constitutionnel effectif? M. le Professeur G. DRAGO, Université Paris II Panthéon-Assas

La démocratie sanitaire : bilan et perspectives eu égard à la place des représentants des usagers Mme Anne-Laure GILET, Chargée de mission à la conférence de territoire Saint-Malo/Dinan

La coopération inter-hospitalière : mise en perspective des outils juridiques Mme C. KELLER, Enseignant-chercheur à l'EHESP

Evolution et coopération des professionnels dans le champ de la santé M. O. LANLO, Président de l'institut Franco-Européen de Chiropraxie

La gouvernance interne et les pôles d'activité en établissement de santé M. M. LOUAZEL, Enseignant-chercheur à l'EHESP

 

Déjeuner 12h30 – Déjeuner libre

 

Après-midi

II-Les exigences relatives à la protection de la personnels

Président de séance : Mme le Professeur B. FEUILLET-LIGIER, Université de Rennes

Début de la séance 14h

L'évolution des responsabilités professionnelles Maître G. TINOT-THOMAS, Avocat au Barreau de Nantes, Docteur en Droit

L'indépendance de l'expert M. R. BOUVET, praticien hospitalo-universitaire de médecine légale et droit de la santé au CHU de Rennes et près la Cour d'appel de Rennes

L'évolution de l'encadrement des recherches biomédicales Mme G. COUSTIOU, Présidente du Comité de Protection des Personnes Ouest V

Protection des personnes dans la recherche en santé : un équilibre à atteindre Mme A. LELOUARN, Référente cellule juridique – valorisation du CHU de Nantes, Juriste suppléante au Comité de Protection des Personnes Ouest V

Les aidants familiaux dans la société des seniors M. C HAZIF-THOMAS, Praticien hospitalo-universitaire, chef de service de l'Intersecteur de Psychiatrie du sujet âgé du CHU de Brest, membre du comité éthique du CHU de Brest

 

Débat

 

La journée se terminera par un cocktail qui se déroulera à la maison Jean XXIII, 22 rue de Vincennes, à partir de 18h

 

Inscription obligatoire : aeds2015rennes@gmail.com

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans --> Colloque
commenter cet article

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles