Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 20:36

Débat public sur la proposition de loi relative à la fin de vie

 

Chantal GUITTET, Députée de la 5è Circonscription,

vous invite à participer nombreux à un débat public sur la proposition de loi créant de nouveaux droits  en faveur des malades et des personnes en fin de vie

- le lundi 20 avril 2015, à 18h, à la salle de l’Alizé -

90 rue du Commandant Challe -29490 Guipavas - 02 98 84 87 14

 

Avec la participation du Professeur Jean-Michel BOLES, chef du service de Réanimation et Urgences médicales au CHRU de Brest et directeur de l’Espace Ethique de Bretagne

et du Docteur Jean-François CONRAD, médecin coordinateur du réseau de soins palliatifs « Respecte » de Lesneven

Partager cet article
Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 08:00

Espace de réflexion éthique de Bretagne

 Réseau de réflexion éthique en santé de Bretagne

 

Conférence-débat

 Comment former les professionnels de santé pour qu'ils soient des soignants ?

 

avec

 

Martin WINCKLER / Dr Marc ZAFFRAN

Médecin généraliste et écrivain,

chargé de cours à la faculté de médecine d'Ottawa, Canada

 

Madame Gaëlle DELPECH-DUNOYER,

Sage-femme enseignante, école de sages-femmes, CHRU de Brest

 

Madame Romy POTY

Cadre de santé, enseignante, IFSI, CHRU de Brest

 

Pr Olivier REMY-NERIS

Vice-Doyen chargé des études de la Faculté de Médecine de Brest

 

Le jeudi 26 mars 2015

17h 45 – 20h

Lieu : grand amphithéâtre

Faculté de Médecine de Brest

 

« Dans l’esprit de tous, la relation entre patient et médecin est simple et naturelle : l’un demande des soins, l’autre les lui prodigue. La réalité est souvent très différente.

Soigner est peut-être naturel quand il s’agit de nos proches, mais les professionnels de la santé n’ont souvent ni la formation ni la motivation pour exercer dans les conditions adéquates. Un peu partout, le monde médical reste marqué par une culture peu propice au souci et au respect de l’autre. Certaines attitudes médicales peuvent même être maltraitantes, en particulier à l’égard des femmes. » 

S’appuyant sur des exemples tirés des contextes français et québécois, Marc Zaffran a voulu aller au fond de cette question, qu’il a souvent abordée dans ses différents ouvrages : comment la relation entre patient et médecin peut-elle cesser d’être un rapport de force et devenir, pleinement, une relation de soin — c’est à dire d’entraide, de soutien et de partage. »  

Présentation du livre « Le patient et le médecin » (Presse de l’Université de Montréal, Québec, 2014)

 

Il s’agit bien d’un des enjeux majeurs de la formation des professionnels de santé, au premier rang desquels les médecins. « Le souci de l’autre », pour reprendre le titre d’un ouvrage de Marie de Hennezel (2004), est au cœur des valeurs humaines fondatrices de la relation de soin. Mais la formation des professionnels de santé, notamment des professions médicales, est-elle bien pensée, construite et organisée pour répondre à la dimension humaine de tout acte de soin ? Comment faire pour qu’une relation de soin authentique soit le fil rouge qui guide effectivement l’apprentissage de la pratique, au même titre que la compétence scientifique et technique ?

 

Martin Winckler, le Dr Marc Zaffran, après des études à la faculté de Médecine de Tours, a exercé dans la Sarthe, en zone rurale et à l'hôpital du Mans, entre 1983 et 2008. Il a été membre du comité de rédaction de la revue Prescrire. Il est l'auteur de nombreux romans, parmi lesquels « La maladie de Sachs » (1998), Prix du Livre Inter 1998, « Les trois médecins » (2004), Prix Jean Bernard de l’Académie de Médecine, « Le Choeur des femmes » (2009) et, récemment, « Le patient et le médecin » (2014), mais aussi de divers ouvrages sur les formes narratives, en particulier les séries télévisées dont « Dr House, l’esprit du shaman » (2013). Il vit à Montréal, Québec depuis 2009.

 

Sa biographie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Winckler

Son site Internet : http://martinwinckler.com/

 

Cette conférence sera enregistrée et un lien Web permettant l’accès à l’enregistrement audio indexé aux diaporamas des intervenants sera diffusé par mail et mis en ligne sur le site de l’Espace de réflexion éthique de Bretagne : www.espace-ethique-bretagne.fr : Rubrique « Ressources documentaires » - Onglet « Enregistrements audio »

 

Espace de réflexion éthique de Bretagne - EREB

Hôpital de la Cavale Blanche - CHRU - Bd T. Prigent - 29609 Brest cedex

Tél. 02 98 14 52 78 ; Fax : 02 98 14 53 32 

Courriel : EREB@chu-brest.fr    -    Site Web : www.espace-ethique-bretagne.fr

Partager cet article
Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 07:40

L'Association des Etudiants en Droit de la Santé de Rennes organise le samedi 28 mars 2015 une colloque sur le thème 1994-2014 20 ans de législation sanitaire : bilan et perspectives pour les 20 ans du mastre droit, santé, éthique

Il se déroulera à la Faculté de Droit et de Sciences Politiques, 9 rue Jean Macé à Rennes dans l'amphithéâtre 3

Le programme est le suivant:

 

Matinée

9h Accueil des participants

9h15 Allocution de bienvenue de M. F. LAMBERT, Doyen de la Faculté de Droit et de Science Politique

Allocution de bienvenue du bureau de l'Association des Etudiants en Droit de la Santé

9h30 Introduction par M. D. TRUCHET, Université Paris II Panthéon-Assas

 

I-Les exigences découlant de la protection de la santé

Président de séance: Mme le Professeur M-L MOQUET-ANGER, Université de Rennes

Début de séance 9h45

Le droit à la santé : un droit constitutionnel effectif? M. le Professeur G. DRAGO, Université Paris II Panthéon-Assas

La démocratie sanitaire : bilan et perspectives eu égard à la place des représentants des usagers Mme Anne-Laure GILET, Chargée de mission à la conférence de territoire Saint-Malo/Dinan

La coopération inter-hospitalière : mise en perspective des outils juridiques Mme C. KELLER, Enseignant-chercheur à l'EHESP

Evolution et coopération des professionnels dans le champ de la santé M. O. LANLO, Président de l'institut Franco-Européen de Chiropraxie

La gouvernance interne et les pôles d'activité en établissement de santé M. M. LOUAZEL, Enseignant-chercheur à l'EHESP

 

Déjeuner 12h30 – Déjeuner libre

 

Après-midi

II-Les exigences relatives à la protection de la personnels

Président de séance : Mme le Professeur B. FEUILLET-LIGIER, Université de Rennes

Début de la séance 14h

L'évolution des responsabilités professionnelles Maître G. TINOT-THOMAS, Avocat au Barreau de Nantes, Docteur en Droit

L'indépendance de l'expert M. R. BOUVET, praticien hospitalo-universitaire de médecine légale et droit de la santé au CHU de Rennes et près la Cour d'appel de Rennes

L'évolution de l'encadrement des recherches biomédicales Mme G. COUSTIOU, Présidente du Comité de Protection des Personnes Ouest V

Protection des personnes dans la recherche en santé : un équilibre à atteindre Mme A. LELOUARN, Référente cellule juridique – valorisation du CHU de Nantes, Juriste suppléante au Comité de Protection des Personnes Ouest V

Les aidants familiaux dans la société des seniors M. C HAZIF-THOMAS, Praticien hospitalo-universitaire, chef de service de l'Intersecteur de Psychiatrie du sujet âgé du CHU de Brest, membre du comité éthique du CHU de Brest

 

Débat

 

La journée se terminera par un cocktail qui se déroulera à la maison Jean XXIII, 22 rue de Vincennes, à partir de 18h

 

Inscription obligatoire : aeds2015rennes@gmail.com

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 07:26

L'espace de réflexion éthique de Bretagne, créé récemment, organise une réunion sur un thème d'actualité (sur lequel j'ai également eu l'honneur d'être interrogé):

 

Espace de réflexion éthique de Bretagne

 Réseau de réflexion éthique en santé de Bretagne

 

Conférence-débat

 «  L'affaire Vincent Lambert » :

que nous apprend la décision du Conseil d'Etat ?

 

avec

 

Sandrine Biagini-Girard

Maitre de conférences de droit public, UBO

Membre de l’équipe de recherche Centre de recherches administratives (CRA), EA 3150, UBO

 

Jean-Michel Boles

Professeur de réanimation

Membre de l’équipe de recherche Ethique professionnalisme et santé,

EA 4686, UBO

Directeur de l’Espace de réflexion éthique de Bretagne (EREB)

 

Le mardi 23 septembre 2014

17h45 – 20h

Lieu : Grand amphithéâtre - n° 1

Faculté de Médecine, Avenue Camille Desmoulins, Brest

 

« L’affaire Vincent LAMBERT » a fait « la une » des médias à de nombreuses reprises depuis mai 2013, date de la première ordonnance du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne jusqu’à la fin de la semaine dernière avec l’annonce de l’envoi des arguments de l’Etat à la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), saisie par les parents, une sœur et un demi-frère de Vincent Lambert à la suite de la décision du conseil d’Etat du 24 juin 2014.

 

« L’affaire Vincent Lambert » est d’abord et avant tout un double drame humain :

- celui d’un homme victime d’un grave accident de la voie publique qui se retrouve à la frontière entre état pauci-relationnel et maintenant état végétatif permanent plus de cinq ans après des traitements prolongés en réanimation, avec toutes les conséquences personnelles et familiales qui en découlent sur le plan humain ; 

- ensuite celui d’une famille qui se déchire autour de la vie ou de la mort de cet homme devenu un enjeu juridique national dans le contexte d’une décision médicale d’arrêt de traitement contestée, avec toutes les tensions médicales, éthiques, juridiques, mais aussi principielles et symboliques qui découlent de sa modalité particulière d’arrêt de la nutrition et de l’hydratation.

Bien que la CEDH n’ait pas encore statué, il nous a semblé important de sortir des habituels raccourcis médiatiques et de faire le point sur la réalité des situations médicale et juridique, sur les apports des décisions du Conseil d’Etat, plus haute juridiction administrative française, s’inscrivant dans le cadre et précisant les contours de la loi du 22 avril 2005, dite loi Leonetti, dans le contexte actuel de préparation d’une évolution législative sur la fin de vie.

 

Cette conférence sera enregistrée et un lien Web permettant l’accès à l’enregistrement audio indexé aux diaporamas des intervenants sera diffusé par mail et mis en ligne sur le site de l’Espace de réflexion éthique de Bretagne : www.espace-ethique-bretagne.fr : Rubrique « Ressources documentaires » - Onglet « Enregistrements audio »

 

Partager cet article
Repost0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 06:34

Le collège des Bernardins ouvre un cycle de conférence et débat sur question de médecine l'humanité parfaite, une utopie contemporaine?

La première conférence se déroulera le 14 octobre 2014 de 18h à 20h au collège des bernardins a pour intitulé : le bébé parfait par Gilles Granger Consultant, Danielle Moyse philosophe et le Pr Arnold Munnich, chef du département de génétique de l’hôpital Necker- Enfants malades.

Lorsque le bébé devient le produit d’un projet parental, comment les médecins en néonatalogie pratiquent-ils leur art?

La deuxième conférence se tiendra le 18 novembre de 18h à 20h sur le thème l'adulte parfait avec Silla Consoli Consultant, Benoit Couturaud et Jean-Daniel Lalau, endocrinologues.
Lorsqu’il est possible de modeler son corps par les régimes, la chirurgie bariatrique ou esthétique, que provoque la quête d’un corps parfait?

La dernière sur le thème le mourant parfait permettra de réflechir le autour de Jean-Marie Gomas Louis Puybasset Jacques Ricot Agrégé, docteur en philosophie, chargé de cours au grand séminaire de Nantes
Entre légitime désir du maintien de sa vie et peur de la déchéance, y a-t-il une fin de vie parfaite?

Avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller et AG2R La Mondiale

Entrée libre. Réservation sur : questionsdemedecine@collegedesbernardins.fr

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 12:40

Représentation  théâtre 16-23-30 juin 2014 14h30
(Dirinon, Saint-Brieuc, Pontivy)
Appel à projet Conseil Régional bretagne

[sous réserve du prononcé]


Mesdames, messieurs,

En 2012, la Région bretagne a lancé un appel à projet "soutenir les dynamiques de prévention pour al santé des jeunes en Bretagne".
L'Association Hospitalière de Bretagne, gestionnaire d'un centre hospitalier et de plusieurs maisons d'accueil spécialisées et partenaire de groupes d'entraide muituel, s'est penchée sur cette question.

Ainsi, nous avons déposé un projet dans la catégorie "Education et prévention dans la vie affective" porté par Mmes PICARD et FLOCH, alors respectivement responsable de la formation et du service juridique.

Le 31 octobre 2012, le projet était validé et financé par la Région à hauteur de plus de 6 500 euros, que nous tenons à remercier vivement.

Ce projet était artiuclé en 3 phases : une acquisition d'un fonds documentaire accessible à tous sur ce thème; une représentation théâtrale à l'issue d'un atelier puis un écahnge dans des groupes de parole. C'est à ces deux dernières étapes que nous en sommes.

Mme PAULIC, chargée de la formation; Mme URVOIT-BOULEt, chargée de la communication et moi-même [Olivier SIGMAN], resposnable du service juridique, de la clientèle et du développement, avons poursuivi le projet initialement déposé.

Six personnes de nos structures et d'un GEM (Maison d'Accueil Spécialisée Ker Arthur de Chateauneuf-du-Faou, Maison d'Accueil Spécialisée et Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés Ker Dihun de Saint-Brieuc et le Groupe d'Entraide Mutuel Le Pas Sage de Pontivy) vont vous présenter leur spectacle "L'amour comme sur des roulettes", guidé en cela par M. Daniel LIVEBARDON, intervenant de théâtre du CAC Sud 22 sans qui cet atelier n'aurait pu être mis en place.

Les accompagnateurs des structures que je viens de citer ont été d'une grande aide par leur disponibilité et engagement dans ce projet.

Nous tenons à attirer tout particulièrement votre attention sur l'investissement dont ont fait preuve les personnes porteuses de handicap qui vont se produire devant vous et qui sont, pour certaines, auteurs des textes et scénettes qu'ils vont vous interpréter.

A l'issue, un temps d'échange avec les acteurs permettra à chacun de réagir et contnuer ainsi la réflexion sur cette problématique.

Je vous souhaite une bonne représentation.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 08:00

LES 50 ANS DE LA DÉCLARATION D’HELSINKI

PROMOUVOIR LES VALEURS ET L’ÉTHIQUE DE LA RECHERCHE

Sous le haut patronage de la Ministre des Affaires sociales et de la

santé, et de la Secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la

recherche

Ministère des Affaires sociales et de la santé

Auditorium Pierre Laroque

Mardi 3 juin 2014 – 9H00-18H

Inscriptions en ligne : www.espace-ethique.org

 

Edito

Développer la recherche dans un souci de dignité

De 1964 à sa version récente d’octobre 2013, la Déclaration d’Helsinki s’est constamment enrichie d’un débat éthique rigoureux et exigeant, ce qui en fait un texte international de référence. Le devoir de recherche y est posé comme un impératif qui conditionne les avancées de nos connaissances biomédicales, mais assorti à d’autres obligations portant sur le respect et la reconnaissance des droits de la personne. L’équilibre doit être visé entre des intérêts ou des finalités qui peuvent s’avérer divergents si le promoteur et l’investigateur d’une recherche dérogent aux bonnes pratiques en négligeant des valeurs intangibles. Plutôt que d’énoncer des règles qui pourraient seulement apparaître comme un cumul de contraintes, les contributeurs à la Déclaration d’Helsinki explicitent les critères de recevabilité et d’acceptabilité d’un protocole. Ils témoignent ainsi d’une attention nécessaire aux multiples conséquences d’une démarche scientifique qui, faute de repères et de procédures spécifiques, pourrait susciter des dérives inacceptables ou alors des attitudes d’hostilité et de suspicion. Il convient de rappeler à cet égard que nous sommes marqués par les temps de barbarie avec, dans le champ médical, les expérimentations menées dans les camps de concentration nazis. En 1947, le Code de Nuremberg érige les fondements d’une éthique de la recherche médicale, notamment en affirmant dans son article premier le principe de consentement. La Déclaration d’Helsinki permet à l’activité de recherche de se développer avec un souci de dignité, de loyauté et de justice.

Ce colloque a choisi d’opter dans son organisation pour une forme originale. Nous avons proposé à chacune des personnalités associées à cette initiative de présenter en quinze minutes, selon leur expertise, un principe affirmé dans la Déclaration d’Helsinki. Le programme proposera différentes sessions structurées selon le plan de la Déclaration sans pour autant, en quelques heures, prétendre traiter la totalité du texte. Les regards croisés que nos intervenants porteront sur cette réflexion menée depuis 1964 par l’Association médicale mondiale : ils nous permettront de mieux saisir le sens, les enjeux et l’actualité de cette résolution internationale.

Emmanuel HIRSCH, Directeur de l’Espace éthique/IDF

 

LES 50 ANS DE LA DÉCLARATION D’HELSINKI

Programme du colloque

_Matinée

8H30 - ACCUEIL

9H - OUVERTURE

Emmanuel HIRSCH

Directeur de l’Espace régional de réflexion éthique Ile-de-France

Patrick BOUET, Président du Conseil national de l’ordre des médecins

Xavier DEAU, Président élu de l’Association médicale mondiale (WMA)

 

9H30 – QUELQUES PRINCIPES : CONSENTEMENT / INFORMATION

Président de séance

Jean-Marie FAROUDJA, Président de la section éthique et déontologie, Conseil national de l’ordre des médecins

Consentement éclairé des personnes en situation de fragilité

Marina CAVAZZANA-CALVO, Professeur d’hématologie, université Paris Descartes, coordinatrice du centre d’investigation clinique en biothérapie, CHU Necker - Enfants malades, AP-HP

Consentement éclairé, protection des personnes vulnérables : le cas des donneurs vivants d’organes et de cellules

Emmanuelle PRADA-BORDENAVE, Directrice générale de l’Agence de la biomédecine

Discussion

Ce qu’informer signifie

Pierre HECQUARD, Conseil national de l’ordre des médecins

Données identifiables et confidentialité des informations personnelles

Jacques LUCAS, Vice-président du Conseil national de l’ordre des médecins

Discussion

 

11H - PAUSE

 

11H30 – LA PERSONNE AU COEUR DE LA RECHERCHE

Président de séance

Walter VORHAUER, Secrétaire général du Conseil national de l’ordre des médecins

Les patients et la recherche clinique dans le cas du VIH/Sida

Jean-Pierre FOURNIER, Groupe inter associatif traitements & recherche thérapeutique / TRT-5

La participation des patients dans la mise en oeuvre et le suivi de la recherche en cancérologie

Dominique MARANINCHI, Directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament

Devoir de recherche et loyauté dans l’inclusion des personnes atteintes de maladies neurologiques dégénératives

Catherine OLLIVET, Présidente de France Alzheimer 93, membre du CPP Ile-de-France 10, conseillère de l’ERE/IDF

Discussion

 

13H - REPAS LIBRE

 

_Après-midi

14H30 – ASPECTS DES VULNÉRABILITÉS

Président de séance

Christian HERVÉ, Directeur du Laboratoire d’éthique et de Médecine Légale, université Paris Descartes

Vulnérabilité et droit commun

Alain CORDIER, Membre du Collège de la Haute autorité de santé, vice-président du Comité consultatif national d’éthique

La promotion des capacités des populations vulnérables

Mylène BOTBOL-BAUM, Professeur de philosophie et bioéthique, université catholique de Louvain

Recherches et infections à VIH

Christine ROUZIOUX, Professeur de virologie, université Paris Descartes, CHU Necker - Enfants malades, AP-HP

Discussion

Risques, avantages et contraintes dans l’inclusion dans les phases 1 à 3 et les études randomisées

Jean-Luc HAROUSSEAU, Professeur d’hématologie, président du Collège de la Haute autorité de santé

Bénéfice individuel de la recherche

François LEMAIRE, Ancien président de la Direction de la recherche clinique, AP-HP

Découvertes inattendues au cours d’une recherche : éthique aux frontières de la recherche et du soin

Hervé CHNEIWEISS, Président du Comité d’éthique de l’Inserm

Discussion

 

16H15 – APPROCHES BIOÉTHIQUES

Présidente de séance

Valérie DEPADT, Maître de conférences en droits, université Paris 8, conseillère de l’ERE/IDF

Place de la Déclaration d’Helsinki dans le corpus de la bioéthique

Claude HURIET, Président honoraire de l’Institut Curie

La Déclaration d’Helsinki, un texte de référence pour les comités de protection des personnes ?

Marie-France MAMZER, Directrice adjointe du Laboratoire d’éthique et de médecine légale, université Paris Descartes, présidente du CPP Ile-de-France II

Révision de la directive de l’Union européenne sur les essais cliniques et Déclaration d’Helsinki

Philippe JUVIN, Député européen

Le partage des résultats de la recherche

Jean-Claude AMEISEN, Président du Comité consultatif national d’éthique

 

17H30 - CONCLUSION

Claude EVIN, Directeur général de l’ARS Ile-de-France

 

17H45 - SIGNATURE DE LA CONVENTION CONSTITUTIVE DE L'ESPACE DE RÉFLEXION ÉTHIQUE DE LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

Partager cet article
Repost0
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 21:35

« Les enjeux de la fin de vie dans le domaine de la santé publique, Regards partagés entre politique, médecine, droit et éthique »

Colloque International 11 juin 2014 France, Belgique, Suisse

 

Programme du colloque

9h – 9h15 Allocutions d'ouverture

Nadia BELRHOMARI, Docteur en droit, Enseignante, Membre du Laboratoire Sources du droit, Institutions et Europe (SDIE), Université Paris Est

Bénédicte BOYER-BEVIERE, Maître de conférences-HDR à l’Université de Paris VIII, Membre du laboratoire Droit médical et droit de la santé (EA1581), coorganisatrices du colloque,
Annie DAVID, Présidente de la Commission des Affaires sociales du Sénat, Sénatrice del’Isère.

 

9h15 – 9h30 Ouverture de la table ronde n°1 :
Fin de vie ou fins de vies : quelles données ?

Président de séance: Hélène GAUMONT-PRAT, Ancien membre du Comité consultatif national d'éthique, Professeur de droit privé, Université de Paris VIII, Directrice du laboratoire de Droit médical et droit de la santé (EA 1581).

 

9h30 – 9h45 La fin de vie en France, position de l’observatoire national sur la fin de vie

Régis AUBRY, Président de l’observatoire national sur la fin de vie, Professeur Université de Besançon.

9h45 – 10h Maladie et fin de vie : la question des soins palliatifs

Vincent MOREL, Président de la société française des soins palliatifs.

10h – 10h15 Perte d’autonomie et fin de vie : le regard suisse

Carlos BAUVERD, Sociologue, auteur de « Post Mortem ».

10h15 – 10h30 Le point de vue du patient expert

Jean-Luc PLAVIS, Délégué Général du Réseau national de Médiation en Santé et Patient-Expert.

 

10h30 – 11h Débats et pause

 

11h – 11h15 Ouverture de la table ronde n°2 :
Fin(s) de vie ici et ailleurs

Président de séance : Jean LEONETTI, Député, auteur de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie : La législation française actuelle.

 

11h15 – 11h45 Le point de vue belge

Philippe MAHOUX, Sénateur belge (père de la loi de 2002),
et Etienne MONTERO, Doyen de la Faculté de NAMUR et Professeur de Droit.

11h45 – 12h Le regard du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM)

Jean-Marie FAROUJDA, Président de la section éthique et déontologique du CNOM.

12h – 12h15 Le point de vue d’une mutuelle

Pascal BEAUBAT, Président d’Intériale Mutuelle.

 

12h15 – 12h45 Débats

 

12h45 – 14h15 Déjeuner libre

 

14h15 – 14h30 Ouverture de la table ronde n°3 :
Fin(s) de vie, quelle(s) normes de demain ?

Président de séance : Gérard TEBOUL, Professeur agrégé de droit, Université Paris Est.

Les regards croisés :

 

14h30 – 14h45 Du Comité consultatif national d’éthique

Jean-Claude AMEISEN, Président du CCNE.

14h45 – 15h Du Conseil d’Etat

Jean-Marc SAUVE, Vice-président du Conseil d’Etat.

15h – 15h15 De l’académie nationale de Médecine

Yves LOGEAIS, Président de l’Agence Nationale de Médecine.

15h15 – 15h30 Du politique

Corinne BOUCHOUX, Sénatrice, auteure d’une proposition de loi sur la fin de vie.

15h30 – 15h45 De l’économiste

Jean de KERVASDOUE, Professeur, Titulaire de la chaire d’économie et de gestion des services de santé du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) et membre de l’Académie des technologies.

 

15h45 – 16h15 Débats et pause

 

16h15 – 16h30 Ouverture de la table ronde n°4 :
Fin(s) de vie : quelle(s) perspective(s) ?

Président de séance : Didier SICARD, Professeur de médecine, auteur d'un rapport sur la fin de vie, ancien Président du Comité consultatif national d’éthique.

 

16h30 – 16h45 La dignité de la personne : quelle(s) protection(s) en fin de vie

Jean-René BINET, Professeur de droit privé, Université de Franche-Comté.

16h45 – 17h Réflexions de l’historien du droit

Renaud BUEB, Maître de conférences – HDR Université de Franche-Comté.

17h – 17h15 Le rôle de l’entourage de la personne en fin de vie

Catherine OLLIVET, Membre du comité d’éthique de l’AP-HP.

 

17h15 – 17h30 Débats

 

17h30 – 17h45 Rapport de Synthèse

Brigitte FEUILLET, Professeur de droit privé, Université de Rennes I.

 

18h Fin du colloque suivi d’un cocktail dinatoire.

 

Présentation du colloque (cf http://horizonbiodroit.com/)

Le développement intense des biotechniques et la mise au point de médicaments de plus en plus performants ont eu pour effet premier d’allonger la longévité des êtres humains. Si l’instant de la Mort s’en trouve d’autant repoussé, la période de « fin de vie » proprement dite, celle du grand âge, s’allonge aussi. Les maladies, qui y sont associées, souvent conjuguées les unes avec les autres, impactent plus ou moins fortement la qualité de vie. La perspective de ces épreuves peut faire naître le souhait d’en finir avec une vie jugée inutile…

Médecine hyper-technicisée apte à maintenir la vie artificiellement, allongement de la période du grand âge avec son lot de solitude et d’épreuves liés à l’affaiblissement du corps: autant de facteurs qui convergent aujourd’hui vers une demande euthanasique de plus en plus forte. La société peut-elle y répondre favorablement ? Dans l’affirmative, quel impact sur le principe de dignité de la personne humaine ? Comment adapter le droit et la politique de santé publique à l’aune de l’hyper-développement des biotechnologies ?

Autant de réflexions que ce colloque se propose d’aborder à travers quatre tables rondes, dans une approche transversale, pluridisciplinaire et internationale.

Des juristes français, belges mais aussi suisses, des médecins, patients, des politiques, économistes, philosophes, éthiciens et des parlementaires (plusieurs propositions de loi sur la fin de vie ont été récemment déposées) donneront leur avis sur les enjeux de santé publique, économiques, éthiques et sociaux liés à la fin de vie. L’objectif est d’enrichir la réflexion naissante en ce domaine.

 

 

Les acteurs de l'événement

Organisation

Mesdames Bénédicte BEVIERE-BOYER, Maître de conférences – HDR en droit privé, Université de Paris VIII – Paris Lumières, Laboratoire de droit médical et de droit de la santé EA 1581. et Nadia BELRHOMARI, Docteur en droit, Enseignant-Chercheur, Membre du Laboratoire Sources du droit, Institutions et Europe (SDIE), Université Paris Est Laboratoire de droit médical et de droit de la santé EA 1581, Université de Paris 8 - Paris Lumières,
Laboratoire de droit médical et de droit de la santé EA 1581, Université de Paris 8 – Paris-Lumières

 

Comité scientifique

Hélène GAUMONT-PRAT, Professeur de droit privé, Université de Paris VIII et ancien membre du Comité consultatif national d’éthique, Claude HURIET, Sénateur honoraire, Professeur agrégé en médecine, co-auteur de la loi n°88-1138 du 20 décembre 1988 relative à la protection des personnes qui se prêtent à des recherches biomédicales, Didier SICARD, Professeur de médecine, auteur d'un rapport sur la fin de vie, ancien Président du Comité consultatif national d’éthique, Gérard TEBOUL, Professeur des Universités (Université Paris Est).

 

Parrainages

Daniel RAOUL, Président de la Commission des affaires économiques, Sénateur de Maine-et-Loire,
Université de Paris 8 – Paris Lumières, Laboratoire de droit médical et droit de la santé (EA 1581),
Intériale Mutuelle,
Editions législatives - Dictionnaire Permanent Santé, bioéthique biotechnologies.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 10:35

L’université de Bretagne Occidentale et son centre de recherche en droit public, avec le concours du conseil général du Finistère, du conseil régional de Bretagne et de Brest métropole Océane (communauté urbaine), organise un colloque intitulé La Procréation pour tous ?

UFR Lettres et Sciences Humaines, salle B001

 

Le colloque aborde la question de l’ouverture des procréations artificielles. Il s’agira de s’intéresser non seulement à l’insémination artificielle avec donneur (IAD) en déterminant si elle peut être ouverte aux femmes homosexuelles, mais aussi à la maternité pour autrui (MPA) si elle doit être autorisée en droit français.

Les progrès de la médecine ont permis de rendre artificielle la procréation en la dissociant de la sexualité. Maîtrisée, la procréation peut devenir volontaire en permettant non plus seulement de ne pas avoir l’enfant dont on ne veut pas, mais aussi d’avoir l’enfant que la nature nous refuse.

Aujourd’hui la procréation artificielle est strictement encadrée par loi qui en fait un acte médical visant à pallier les défaillances pathologiques de la reproduction.

A ce titre, elle est réservée au couple hétérosexuel, marié ou non, en âge de procréer.

Mais il est en théorie possible de déconnecter cette technique de la nature en l’ouvrant à tous ceux qui veulent un enfant biologique sans avoir de relation charnelle. Elle deviendrait un remède à une infertilité, non plus seulement

médicale, mais sociale, alors accessible aux personnes célibataires ou homosexuelles. Pour les couples de femmes, une telle demande supposerait de leur ouvrir l’accès à une technique de procréation autorisée en France : l’insémination artificielle avec donneur. Pour les couples d’hommes, il faudrait franchir un pas supplémentaire car seule la maternité pour autrui serait susceptible de satisfaire leur désir d’avoir un enfant biologique, alors qu’une telle technique est aujourd’hui interdite en France.

 

programme

8h30 : Accueil des participants

9h : Ouverture Pascal Olivard, Président de l’UBO et de l’UEB ou son représentant

Jean-Jacques Urvoas, Président de la commission des lois, Assemblée nationale

 

Matinée : l’insémination artificielle ouverte à toutes les femmes ?

Présidence : Hugues Portelli, Sénateur, CECP, Professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris II)

9h15 : Irène Théry, Sociologue, Directrice des études à l’EHESS

L’insémination ouverte aux femmes célibataires ou aux couples du même sexe ?

9h45 : Nathalie Blanc, Professeur de droit, IRDA, Université Paris XIII-Nord

La procréation post-mortem ouverte aux veuves ?

10h15 : Yann Favier, Professeur de droit, CRDP, Université Rennes 2

La filiation par procréation médicalement assistée : un droit pour tous ?

 

10h45 : Pause

 

11h : Table ronde :

Modérateur, Muriel Rebourg, Professeur de droit, Directrice CRDP-UBO

Me Hélène Poivey Leclercq, avocate,

Véronique Amice, médecin biologiste de la reproduction, CHU Brest,

Christèle Fraïssé, Maître de conférences psychologie, CRPCCUBO.

 

12h : Débat

 

12h 30 : Déjeuner

 

Après-midi :

La maternité pour autrui ouverte à tous les couples ?

Présidence : Anne-Marie Leroyer, Professeur de droit, IRJS, Université Panthéon Sorbonne (Paris I)

Autoriser ou interdire la MPA ?

14H15 : Caroline Mecary, Avocate

Autoriser au nom de l’égalité ?

14h45 : Astrid Marais, Professeur de droit, CRDP, UBO

Interdire au nom de la dignité ?

« La filiation de l’enfant venu d’ailleurs »

15h15 : Petra Hammje,

Professeur de droit, LEJP, Université de Cergy Pontoise

Aspects de Droit International Privé

15h45 : Florence G’Sell, Professeur de droit, IRJS, UBO

Aspects de Droit comparé

16h15 : Gildas Roussel, Maître de conférences, CRDP, UBO

Sanctionner le tourisme procréatif ?

 

16h45 : Débat

 

17h15 Rapport de synthèse :

Denis Mazeaud, Professeur de droit, LDC, Université Panthéon-Assas (Paris II)

 

Composition du Comité d’Organisation :

A. Marais, Professeur de droit, UBO

M. Rebourg, Professeur de droit, UBO

F. G’Sell, Professeur de droit, UBO

 

UFR Droit et Sciences Économiques

12, rue de Kergoat CS 93837 29238 Brest Cedex 3

Informations / contacts : Véronique Ziegler T. 02 98 01 83 69 veronique.ziegler@univ-brest.fr

Partager cet article
Repost0
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 06:08

Le Comité Consultatif national d'Ethique pour les Sciences de la Vie et de la santé (CCNE) organise de nouveau sa journée de réfelxion des lycéens. Cette année, le thème est La quête de « performance ».
 

 

Samedi 5 avril 2014
Maison de la chimie
28 rue Saint-Dominique
75007 Paris

 

PROGRAMME
Accueil à partir de 9h15
9h30 Ouverture
Jean Claude Ameisen, président du CCNE
Débats animés par
Laure Coulombel, membre du CCNE,
Ali Benmakhlouf, membre du CCNE,
André Comte-Sponville, membre du CCNE,
Sylvette Estival, professeur de biologie.

 

MATINÉE
10h → 11h Table ronde 1
La quête de performances
Lycée pilote Lycée Franklin Saint-Louis de Gonzague, Paris
Lycée questionneur Lycée international, Saint- Germain-en-Laye
11h → 12h Table ronde 2
Un cerveau performant
Lycées pilotes Lycée Antonin Artaud, Marseille Lycée Grand Chênois, Montbéliard
Lycée questionneur Lycée Saint-Michel de Picpus, Paris

 

APRÈS-MIDI
14h → 15h Table ronde 3
Internet et performances intellectuelles
Lycée pilote Lycée Saint-Michel de Picpus, Paris
Lycées questionneurs Lycée Antonin Artaud, Marseille Lycée Grand Chênois, Montbéliard
15h → 16h Table ronde 4
Les performances sportives
Lycée pilote Lycée international, Saint- Germain-en-Laye
Lycée questionneur
Lycée JV Poncelet, Saint-Avold
 

16h → 16h30 Pause
16h30 → 17h30 Table ronde 5
Soigner, réparer, améliorer, médecine de soin, médecine de confort
Lycées pilotes
Lycée JV Poncelet, Saint-Avold
Lycée Fustel de Coulanges, Strasbourg
Lycée questionneur
Lycée Franklin Saint-Louis de Gonzague, Paris
17h30 → 18h Clôture

 

Comité Consultatif National d’Éthique pour les sciences de la vie et de la santé
35, rue Saint-Dominique – 75007 Paris
Tél : 01 42 75 66 42
E-mail : contact@comite-ethique.fr
http://www.ccne-ethique.fr

Partager cet article
Repost0
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 07:26

La Maison du Barreau organise dans le cadre de ces commissions ouvertes, et notamment la commission santé

 

le 26 mai 2014 de 18h30 à 20h30

à la maison du barreau, place Dauphine, 75001 Paris

 

une réunion sur le thème: 

« Directives anticipées, personne de confiance, anticiper l’avenir médical et juridique… ? regards croisés  du médecin et de l’avocat à la lumière de l’actualité législative et judiciaire »

 

Avec :

 

M. le Docteur Jean-Marie GOMAS

Président du CEFAMA

PH coordinateur Unité fonctionnelle Douleur Chronique Soins Palliatifs

Hôpital Sainte PERINE , AP-HP

 

Mme Catherine Weber-Seban

Avocat au Barreau de Paris

Ancien Directeur juridique des Hospices civils de Lyon et juge administratif

Partager cet article
Repost0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 23:50

 

Soins et privation de liberté

sous la direction de M. J-Baptiste Perrier, Maître de conférences de droit privé

colloque du Centre Michel de l'Hospital, unité de recherche de l'Ecole de Droit-Univ. D'Auvergne

vendredi 4 avril 2014, de 8h45 à 17h

amphithéâtre Trudaine, Ecole de Droit, 41 bd F. Mitterrand, Clermont-Ferrand

 

Renseignements et inscription:

secrétariat Centre Michel de l'Hospital CMH EA 4232

recherche.cmh@udamail.fr

 

PROGRAMME

Accueil des participants : 8h45

Philippe Dulbecco, Président de l’Université d’Auvergne

Christine Bertrand, Doyen de l’Ecole de Droit

Jean Chazal, Doyen de la Faculté de médecine

Jean-Baptiste Perrier, Maître de conférences à l’Université d’Auvergne

 

Matinée : 9h15

Le soin au sein de la privation de liberté

sous la présidence de Marie-Line Hanicot, Directrice interrégionale des services pénitentiaires, Rhône-Auvergne

> Le droit d’accès aux soins malgré la privation de liberté - 9h30

Charles-André Dubreuil, Professeur à l’Université d’Auvergne

Pascal Moyon, Directeur du centre de détention de Riom

> Les dispositifs de soins au sein de la privation de liberté - 10h10

Barbara Goncalves, Doctorante à l’Université d’Auvergne

Anne Galinier, Ancien mé decin chef de l’UCSA du centre

pénitentiaire de Marseille (Baumettes)

 

Questions - 10h50

 

Pause – 11h00

> L’incitation aux soins face à la privation de liberté - 11h20

Marc Touillier, Maître de conférences à l’Université Paris X Nanterre

Georges Brousse, MCU-PH Addictologie-Psychiatrie, CHU Clermont-

Ferrand

 

Questions – 12h00

 

Déjeuner

 

Après-midi : 14h00

La privation de liberté au coeur du soin

sous la présidence de François Dumuis, Directeur de l’Agence Régionale de Santé, Auvergne

> La privation de liberté au coeur des établissements de soins – 14h15

Table ronde avec

Anne-Blandine Caire, Professeur à l’Université d’Auvergne,

Caroline Lantero, Avocate au Barreau de Clermont-Ferrand,

Philippe Chossegros, Directeur de l’UHSI de Lyon

> La privation de liberté nécessaire à l’objectif de soins – 15h15

Table ronde avec

Jean-Baptiste Perrier, Maître de conférences à l’Université d’Auvergne,

Nathalie Riomet, Première vice-présidence du TGI de Clermont-Fd,

Benoît Berque, Chef du Pôle Sécurité Publique et Prévention, Préfecture de la Région d’Auvergne

 

Questions – 16h15

 

Synthèse – 16h30

Gildas Roussel, Maître de conférences à l’Université de Bretagne

Occidentale

 

Fin des travaux – 17h00

 

Contact

centre Michel de l'Hospital

recherche.cmh@udamail.fr

Ecole de droit

41 bd François Mitterrand

63000 Clermont-ferrand

Partager cet article
Repost0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 07:14

Dans le cadre de la semaine d'information sur la santé mentale du 10 au 23 mars 2014, je vous signale un

Colloque information et santé mentale les 13 et 14 mars 2014
CREF, 5 rue des Jardins, COLMAR
Conférences, animations, expositions, rencontres
Entrée libre sur inscription

Journée du Jeudi 13 mars 2014

8h45 : accueil des participants
9h00 : ouverture du colloque par M. Laurent HABERT, Directeur général de l’Agence Régionale de Santé d’Alsace (ARS)
 

 

Président de séance : Monsieur le professeur Pierre VIDAILHET, psychiatre aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (67)
9h15 : Les représentations sociales de la folie
Mme Aude CARIA, psychologue, directrice du Psycom, Ile de France (75)
10h15 : La folie, d’une «pathologie sociale» à une «pathologie médiatique»
Mme Virginia GRATIEN, doctorante en sciences de l’information et de la communication, Laboratoire interdisciplinaire récits, cultures et sociétés (LIRCES), Université Nice Sophia Antipolis (06)
11h00 : Réinsertion professionnelle et handicap psychique
Dr Michel MARON, psychiatre au Centre lillois de rééducation professionnelle, CHRU de Lille, Hôpital Michel FONTAN (59)
 

 

12h : pause déjeuner libre
 

 

Président de séance : Dr Daniel Fischer, psychiatre à la clinique Solisana à Guebwiller (68)
14h00 : L’éducation thérapeutique peut-elle enrichir le soin en psychiatrie ?
M Jean-Marie REVILLOT, cadre de santé en psychiatrie, formateur consultant au GRIEPS, docteur en sciences de l’éducation, enseignant à l’université Aix-Marseille (13)
14h45 : Usagers-experts : la part du savoir des malades dans le système de santé
Mme Emmanuelle JOUET, docteur en sciences de l’éducation, chargée de recherche au laboratoire de recherche EPS Maison Blanche à Paris (75)
15h30 : Informations aux patients sur le web : infos ou intox ?
Dr Stephan SCHMITTER, psychiatre à la Clinique Solisana (68)

Journée du vendredi 14 mars 2014
8h45 : accueil des participants
 

 

Président de séance : Dr Joël OBERLIN, psychiatre chef de pôle au Centre hospitalier de Rouffach (68)
9h00 : L’organisation de la psychiatrie citoyenne
Dr Jean-Luc Roelandt, psychiatre, directeur du CCOMS pour la recherche et la formation en santé mentale, EPSM Lille Metropole (59)
10h00 : La folie face au public : communication et représentations des communautés d’usagers sur Internet
Mme Charline LEBLANC, enseignant-chercheur, docteur en sciences de l’information et de la communication, Université Nice Sophia Antipolis (06)
10h45 : L’information du patient et de son entourage
Dr Christian GAY, psychiatre, clinique Château de Garches (92)
11h30 : Information sur les troubles du spectre de l’autisme tout au long de la vie
Dr Benoît DUTRAY, psychiatre au Centre hospitalier de Rouffach (68)
 

 

12h15 : pause déjeuner libre
 

 

Président de séance : Dr Philippe MEYER, psychiatre, président de la commission médicale d’établissement au Centre hospitalier de Erstein (67)
14h00 : L’information : qui la sélectionne, qui la transmet, et comment la transmettre.
Un enjeu de la démocratie sanitaire
Dr Yann HODE, psychiatre, Centre hospitalier de Rouffach,
Mme Nathalie PRUNIER, association Schizo-espoir Haut-Rhin (68)
14h45 : Les conseils locaux de santé mentale du Haut-Rhin
M Antoine FABIAN, président de la Commission «Santé mentale» de l’Association des Maires du Haut-Rhin
Mme Anelise LE GUILLOU, chargée de mission pour les conseils locaux de santé mentale du Haut-Rhin (68)

Sur place, venez aussi découvrir :
• « Pour la santé du corps et de l’esprit : mobilisons-nous ! » - exposition et ateliers interactifs animés par les étudiants de l’IFSI de Rouffach.
• Court-métrage et théâtre d’ombres réalisés par des patients du pôle 2/3 de psychiatrie adulte du Centre hospitalier de Rouffach et des Hôpitaux Civils de Colmar.
• Venez rencontrer les associations (le dispositif d’aide aux aidants d’un proche âgé dépendant «ADAGE» du Centre hospitalier de Rouffach, les groupes d’entraide mutuelle (GEM) de Colmar et de Mulhouse,
l’association des anciens de Marienbronn) et les assistants sociaux du Centre hospitalier de Rouffach.
De nombreuses animations sont aussi organisées durant la semaine, pour en savoir plus rendez-vous sur le site www.santementale68.fr

Le CREF
Centre de rencontres, d’échanges et de formation
5, rue des Jardins
68000 COLMAR
Tél : 03 89 20 17 00
• À 30 minutes à pied de la gare SNCF de Colmar
• Coordonnées GPS :
- Latitude - 48° 0753896
- Longitude - 7° 3676196
• Par la route :
Autoroute A35 (Strasbourg-Mulhouse) - Sortie N°25 - direction Colmar-Sud : rue de la Semm - au feu rouge à droite : avenue d’Alsace - 3ème rue à droite : parking du CREF.
Bus : ligne 4 direction gare/boucle B (10 minutes)
Entrée libre sur inscription au secretariat.direction@ch-rouffach.fr ou sur le site Internet : www.santementale68.fr
Ce colloque peut être suivi dans le cadre de la formation continue

Partager cet article
Repost0
8 février 2014 6 08 /02 /février /2014 10:27

Après une conférence à Rennes et une à Caen et le rapport final, voici le programme d'une conférence sur la santé mentale à lille

 

Les nouvelles contraintes en psychiatrie : du côté des soignants, des politiques, des médias
En présence de Denys Robiliard, rapporteur de la mission d’information
parlementaire sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie.

 

13eme soirée de l’Espace de réflexion éthique en santé mentale de la Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Nord - Pas-de-Calais
Jeudi 20 février 2014 , amphithéâtre de l’Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille
50, rue Gauthier de Châtillon à Lille

Président de séance : Pr Pierre Thomas, président du conseil scientifique de la F2RSM
Modérateur : Pr Pierre Hum, coordonnateur de l’Espace de réflexion éthique en santé mentale

18h30 Accueil des participants
 

 

19h00 Allocutions d’ouverture
Dr Martine Lefebvre, présidente du conseil d’administration de la F2RSM
Dr Jean-Yves Grall, directeur de l’ARS Nord - Pas-de-Calais
 

 

19h15 Rappel sur les audits croisés interétablissement consacrés à l’isolement thérapeutique
Dr Thierry Danel, directeur de la F2RSM
 

 

19h30 Les travaux de la mission d’information parlementaire sur la santé mentale et l’avenir de la psychiatrie
Denys Robiliard, député du Loir-et-Cher, rapporteur de la mission d’information parlementaire et initiateur des modifications de la loi relative aux soins sans consentement en psychiatrie du 27/09/2013
 

 

20h00 Psychiatrie sous double contrainte : médias et société
Sophie Dufau, journaliste, Médiapart (sous réserve)
 

 

20h30 Echanges avec la salle

La psychiatrie a été marquée par une évolution radicale ces dernières années : évolution des pratiques, souci de plus de transparence, d’ouverture sur la cité, accès plus facile aux soins.
Cette évolution ne doit certainement pas s’arrêter – un bilan est précisément nécessaire – et sûrement faut-il poursuivre ce mouvement.
Néanmoins, cette évolution des soins psychiatriques ne suscite-t-elle pas de nouvelles questions ainsi que des nouvelles contraintes ? Car en effet, la société ne porte pas forcément les valeurs de tolérance et de solidarité que l’on pourrait souhaiter. Elle exige parfois des réponses qui ne sont pas celles proposées par les soignants. Elle peut aussi contribuer à stigmatiser les malades psychiatriques, ou encore craindre pour sa sécurité.
Devant ce tableau bigarré des demandes et des exigences sociales au sens large, le rôle du politique et des médias est peut-être décisif. Un regard politique et journalistique permettra d’éclairer ces questions éthiques, portant sur les différentes contraintes en psychiatrie.

Inscription en ligne www.santementale5962.com
Participation gratuite
Plus d’information auprès de Nathalie Pauwels
communication.f2rsm@santementale5962.com - Tél. 03 20 44 10 34

Fédération Régionale de Recherche en santé Mentale Nord Pas-de-calais

Partager cet article
Repost0
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 08:32

En lien avec le rapport de l'Observatoire National de la Fin de vie, le rapport de la conférence de citoyens, la proposition de loi 182, l'affaire Lambert, la position de l'académie de médecine sur la fin de vie, voici une conférence qui paraît d'ores et déjà très intéressante.


Invitation
Entrée Libre

‘‘Regards actuels du droit sur la fin de vie. Et si l’euthanasie était légalisée ? Illustration par des cas cliniques ‘‘

Le jeudi 13 Février 2014 de 14h à 17h

Rendez-vous à :
«salle de conférence du pavillon AB»
CHU de Saint-Étienne, hôpital Nord

avec Allp et OIKIA

Programme
 

 

Intervenants
M.F. CALLU, Maître de Conférences des Universités en Droit
Dr A. RICHARD, Ancienne Présidente de la Société Française d'Accompagnement et de Soins Palliatifs (SFAP)

Inscription avant le 3 Février 2014
Par messagerie: a.dicicco@allp-sante.com
Par Fax : 04 77 92 30 38
Par le biais de notre site internet :  www.allp-sante.com
Téléphone : 04 72 10 67 89

Partager cet article
Repost0