Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 06:43

Voici une rencontre qui promet d'être passionnante avant les congés d'été

 

  INVITATION

Rencontre Dauphine Santé

Chères amies, Chers amis

Vous nous faites  l’amitié de venir toujours plus nombreux (160 personnes) aux Rencontres Dauphine Santé.

Nous sommes très  heureux de vous convier  à  un débat clôturant l’année universitaire 2010/2011  

 

le mardi 5 juillet  2011

Santé, Etat, Sécu : Des Agences Régionales à une Agence Nationale?

Vers quel modèle de gouvernance?

de 19h à 20h30

 

accueil à partir de 18h30,

à l’université Paris Dauphine,            

Salle Raymond Aron, 2ème étage      

Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, 75016 Paris avec

 

Monsieur Jean-Pierre Fourcade, Sénateur des Hauts de Seine, Président du Comité d'évaluation de la mise en œuvre des dispositions relatives à la modernisation des établissements de santé de la loi portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires,  et Auteur de la  Proposition de loi modifiant certaines dispositions de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires 

 

Monsieur Frédéric Van Roekeghem (sous réserve),  Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie

 

le Pr Claude Le Pen, Professeur d’économie de la santé à Paris Dauphine, 

 

Je modèrerai ce débat  qui sera suivi d’un cocktail, au cours duquel nous pourrons évoquer la nouvelle année 2011/2012 et le développement du réseau «  DESSEIN ».

 

Merci de diffuser cette invitation autour de vous.

 

Pour des raisons de logistique et de sécurité, l’inscription est obligatoire, par mail: christine.roulliere@wanadoo.fr

 

A très vite la joie de vous revoir le 5 juillet

Bien amicalement

Dr Christine Roullière-Le Lidec Présidente de DESSEIN 06 80 58 04 59    

 

en partenariat avec   Bristol Meyers Squibb, Pfizer, Glaxo Smith Kline, la Fédération Hospitalière de France, le Collège des Economistes de la Santé, le Laboratoire d'Economie et de Gestion des Organisations de Santé, Paris Dauphine

Partager cet article
Repost0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 18:26

L'Amitié Médicale Judéo-musulmane de France (AMJMF) a le plaisir de vous convier à la soirée de Formation Médicale Continue :

 

"Les cellules souches du sang de cordon ombilical"

le mardi 14 juin 2011 à partir de 19h00

à l'ASIEM Auditorium, 6 rue Albert de Lapparent, 75007 Paris

 

sous la présidence d'honneur de M. le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim et M. le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur

sous la présidence de M. le Professeur René Frydman et Mme le Professeur Eliane Gluckman

 

19h: Accueil des participants

 

19h30: Présentation de la soirée Dr Patrick CONQUY, AMJMF, Paris

 

I-L'aspect éthique

Modérateur: Pr René Frydman

Le statut des cellules souches

19h35: dans la religion juive : M. le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim

19h45: dans la religion chrétienne: Mgr Aupetit, vicaire général du Diocèse de Paris

19h55: dans la religion musulmane: M. le Recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur

20h05: dans le cadre de la révision des lois de bioéthique: Mme Marie-Thérèse Hermange, Sénatrice de Paris

 

20h15: Discussion - Questions

 

II-L'aspect clinique

Modérateur: Dr Abdallah Akchouch

20h30: Modalités pratiques des pérlèvements de sang du cordon : Mme Marie-Odile Belzanne, sage-femme coordinatrice des dons de sang du cordon (Hôpital Robert Debré, AP-HP)

20h45: Indications, résultats et perspectives : Pr Eliane Gluckman (Hôpital Saint-Louis, AP-HP)

 

21h05: Discussion - Questions

 

III-L'aspect économique

Modérateur: Dr Abdallah Akchouch

21h20: Immunité et commercialité : un faux dilemne : Pr Grégory Katz, Groupe ESSEC, Fondation Générale de Santé

21h30: Le modèle des banques privées à disponibilité publique : Pr Georges-Fabrice Blum, Université de Haute-Alsace, Mulhouse

21h40: Le modèle des banques familiales (modèles hybrides) : Pr Eliane Gluckman, Hôpital Saint-Louis, AP-HP

21h50: Sang de cordon: ressource privée, bien public : Pr Sadek Beloucif, Hôpital Avicenne, AP-HP

 

22h00: Discussion - Questions

 

22h30: Conclusion : Pr Frydman, Pr Gluckman et Me Zerouala

Partager cet article
Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 07:00

Université Paris Descartes

Faculté de droit

10 avenue Pierre Larousse 92240 Malakoff

 

le lundi 30 mai 2011 à 14h

Salle des Actes

 

aura lieu la soutenance de thèse de:

Mademoiselle DUPUY Alice

sur le sujet suivant:

"La décision de santé de la personne âgée, entre protection et autonomie"

 

Directeur de thèse:

Madame le professeur Frédérique DREIFFUSS-NETTER

 

La composition du jury est la suivante:

Suffragants:

Mme CORPART Isabelle, MCF-HDR, Université de Haute-Alsace (rapporteur)

Mme HOCQUET-BERG Sophie, Professeur - Université Paul Verlaine Metz (rapporteur)

Mme LEGRAIN Sylvie, Professeur - Groupe hospitalier universitaire Nord

M NOGUERO David, Professeur - Université Paris Descartes

 

Résumé de thèse:

Nouvel ordre juridique, le droit de la santé, qui se fonde sur la protection des droits fondamentaux de la personne, instaure un dropit à l'autonomie de la personne dans sa décision de santé. dans la loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades ainsi que la loi n°2005-370 du 22 avril 2005 relative à la fin de vie est donc présumée autonome, mais cette autonomie demeure liée à la notion de capacité juridique et ne peut convenir à la personne âgée dont la situation ne peut correspondre à une dualité capacité-incapacité. Il faut dès lors s'attacher à une autonomie liberté indépendante de la capacité juridique. Cependant, cette dernière est tout aussi complexe à respecter parce que la personne âgée répond à un particularisme de fait, tant par la place qu'elle occupe dans la société que par sa vulnérabilité physique et psychique. Quant au droit, il nourrit une relative indifférence pour la personne âgée, et bien qu'il existe des ilôts de protection spécifique ou adaptée à son particularisme, la personne âgée n'es aps protégée spécifiquement dans sa santé. Elle ets soumise, comme toute personne, aux règles générales du droit de la santé qui ont directement intégré les dispositions issues de la protection juridique des majeurs. La personne âgée se trouve ainsi dans un système du "tout ou rien" dans la négation de son autonomie.

L'analyse des remèdes traditionnels aux déficiences de la personne âgée n'est pas satisfaisante. Malgré une volonté du législateur de passer d'une ère paterrnaliste à une ère davantage autonomiste - notamment par l'affirmation du droit à l'information et au consentement - l'intégration des règles lièes aux incapacités dans le droit de la santé apparaît peu cohérente. Il existe une inégalité de traitement dans la décision médicale selon que la personne est ou noncapacble juridiquement et selon qu'elle est ou non en mesure d'exprimer sa volonté. IL en ressort que la portée autonomiste du droit de la santé est mise à mal. Récemment, d'autres outils fondés non plus sur le critère de la capacité juridique, mais sur celui d ela prise en compte de sa volonté ont été mis en place. Ainsi, dans le cadre de la fin de vie, la décision appartient théoriquement à la personne tant qu'elle est en mesure de s'exprimer, en dehors de toute capacité juridique. De plus, la loi offre la possibilité à une personne âgée d'anticiper son inaptitude future comme elle organise l'intervention de tiers susceptibles de l'assister ou de témoigner pour elle. Si ces nouveaux outils valorisent l'autonomie-liberté de la personne dans sa décision de santé, ils présentent malgré tout des défauts, notamment celui de n'être pas détachés du critère de capacité juridique. En effet, la présence initiale des règles issues du droit des incapacités dans la décision de santé influence nécessairement ces outils novateurs, qui peinent dès lors à affirmer leur indépéndance.

En réalité, l'autonomie ne peut s'affirmer totalement pour tous les individus, surtout quand il s'agit des plus fragiles, car elle est limitée par un principe de bienfaisance solidaire imposée par la collectivité. Toutefois, dans le but de permettre aux personnes âgées de valoriser leur atoniomie, certains moyens peuvent être proposés, comme l'abandon du critère de la capacité juridique dans la décision de santé pour celui de la "compétence" au sens médical du terme. Enfin, il serait opportun d'adlettre que le droit ne peut régir chaque situation individuelle et en appeller à des solutions moins impersonnelles et faisant apel à un raisonnement casuistique.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 10:00

L'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, par son Département des Droits du Patient et des Associations et sa Direction du Service aux Patients et de la Communication organise la 5ème journée Qualité et Droits des Patients sous le thème :
L’information au coeur de la relation avec les usagers
le Mardi 14 juin 2011
9h15 – 17h30
dans l'auditorium de Hôpital Européen Georges Pompidou

 

9h15 Accueil des participants / café
9h30 Présentation de la Direction du Service aux Patients et de la Communication
Hubert JOSEPH-ANTOINE, Directeur
9h45 Mieux accueillir pour mieux informer : retour d’expérience sur l’audit MarQue AP
Emmanuelle JUAN, directrice adjointe chargée des services économiques et logistiques et référente MarQue AP, hôpitaux universitaires Paris Nord Val de Seine et Christiane MARCHAL, représentante des usagers, hôpital Necker
10h15 Débats et questions
10h30 Projection d’extraits du film sur les droits des patients réalisé à l’initiative de l’hôpital Saint-Louis et de la Ligue Nationale Contre le Cancer
10h45 Pause
11h00 Exemples d’outils d’information des patients mis en place en 2010-2011
Le livret d’accueil et l’affiche « vos interlocuteurs »
Béatrice ROBIN, chargée de communication, et Valérie BONIFACEDARNAUDET, chargée des relations avec les usagers et les associations, hôpital Pitié-Salpêtrière
Les supports d’information sur l’accueil aux urgences
Dr Benoît DOUMENC, service des urgences, hôpital Bichat et Tim GREACEN, représentant des usagers, hôpital Européen Georges Pompidou
12h15 Débat et questions
12h30 Déjeuner sur place

 
14h15 Mot de la Directrice Générale de l’AP-HP
Mireille FAUGERE, Directrice Générale de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris
14h30 Focus sur les Maisons d’Information en Santé / Espaces Rencontre Information
L’Espace Rencontre Information (ERI) : apport aux patients et aux services
Pr Laurent ZELEK, chef de service adjoint oncologie médicale, et Lynda BELHIA, médiatrice en santé à l’ERI, hôpital Avicenne
Une Maison d’Information en Santé dans mon hôpital : pour quoi faire?
Pr Arnaud BASDEVANT, chef de service nutrition, hôpital de la Pitié-Salpêtrière et Nadia YAKHELEF, animatrice de la MIS
15h15 Pause
15h30 « Les nouvelles attentes du citoyen, acteur de sa santé » : retour sur la mission ministérielle
Pr Emmanuel HIRSCH, Directeur de l’Espace Ethique de l’AP-HP et
Joëlle KIVITS, sociologue de la santé, Ecole de santé publique de Nancy-Université
16h15 Débat et questions
17h00 Clôture

 

Pour s’inscrire : http://journee-14juin.aphp.fr/
Pour toute question, téléphoner au 01 40 27 34 18

Partager cet article
Repost0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 08:00

Conférence dans le cadre du Cinquantenaire de l’OCDE
Réforme de la santé : relever le défi du vieillissement et des pathologies multiples
Mercredi 22 juin 2011
9h00-9h15
Allocution de bienvenue par le Secrétaire général adjoint de l'OCDE, M. Aart de Geus

 

Session 1 : Le défi global que représentent les pathologies multiples et le vieillissement
9h15-9h30
L’augmentation des pathologies multiples: qu’est-ce qui doit changer ?
(Document de travail préparé par le Professeur Gerard Anderson, Université Johns Hopkins, Etats-Unis)
9h30-9h45
Le vieillissement, la santé et l'innovation: Réformes pour faciliter le vieillissement actif et en bonne santé dans les pays de l'OCDE
(Document de travail préparé par Baronne Greengross, International Longevity Centre)
9h45-9h55
Stratégie des États-Unis sur les maladies chroniques multiples
(Document de travail préparé par Anand Parekh, HHS)
9h55-10h05
Commentaires : Israël
10h05-10h30
Discussion
10h30-11h00
Pause café

 

Session 2 : Systèmes de paiement et de financement et pathologies multiples
11h00-11h15
Comment les systèmes de paiement et de financement doivent-ils changer pour répondre au défi que représentent les pathologies multiples ?
(Document de travail préparé par le Professeur Geoff Anderson, Université de Toronto, Canada)
11h15-11h25
Commentaires : Pays-Bas
11h25-11h35
Commentaires : Finlande
11h35-11h45
Commentaires : Fédération internationale des Hôpitaux
11h45-12h30
Discussion
12h30-14h30
Pause déjeuner

 

Session 3 : Les politiques de ressources humaines et les pathologies multiples
14h30-14h45
Comment les politiques relatives aux ressources humaines doivent-elles changer pour répondre au défi que représentent les pathologies multiples ?
(Document de travail préparé par Thomas Plochg, Université d’Amsterdam, Pays-Bas; Niek Klazinga, OCDE, Michael Schoenstein, OCDE, et Barbara Starfield, Université Johns Hopkins, États-Unis)
14h45-14h55
Commentaires : Canada
14h55-15h05
Commentaires : Suisse
15h05-15h15
Commentaires : Association médicale mondiale
15h15-16h00
Discussion
16h00-16h30
Pause café

 

Session 4 : Innovation, partenariat et pathologies multiples
16h30-16h45
Comment les politiques relatives à l'innovation et au partenariat doivent-elles changer pour répondre au défi que représentent les pathologies multiples ?
(Document de travail préparé par le Professeur Johan Calltorp, Nordic School of Public Health in Gothenburg et le Professeur Richard Saltman, Emory University)
16h45-16h55
Commentaires : France
16h55-17h05
Commentaires : République slovaque (A confirmer)
17h05-17h15
Commentaires : Union syndicale (A confirmer)
17h15-18h00
Discussion
18h00
Fin

 

Cette conférence est ouverte au public.  Si vous souhaitez y participer,  merci de bien vouloir nous envoyer un courriel en nous indiquant vos coordonnées complètes.  Un message vous sera alors envoyé à l’approche de la conférence pour confirmer votre inscription dans la limite des places disponibles.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 14:25

Dans le cadre du débat national sur la dépendance, un débat interdépartemental sur la dépendance en Ile-de-France se tiendra le 27 mai 2011 à la Maison de la Chimie, Amphithéâtre Lavoisier, 28 bis rue Saint-Dominique Paris 7ème


Programme

Matinée animée par M. Thierry AUMONIER, président de RI Conseil

ACCUEIL A PARTIR DE 8h30

9h00 – 9h15
Accueil et présentation des enjeux du débat interdépartemental sur la dépendance par Monsieur Daniel CANEPA, préfet de la région d’Ile-de-France, préfet de Paris, et Monsieur Claude EVIN, directeur général de l’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France

9h15 – 10h15
1ERE TABLE RONDE : LES ENJEUX DU VIEILLISSEMENT
Introduction : M. Denis PIVETEAU, président du Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie
Participants :
- M. Jérôme GUEDJ, président du Conseil général de l’Essonne
- M. Richard TOURISSEAU, directeur d’établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) dans le Val de Marne
- Mme Sylvie LEGRAIN, gériatre à l’hôpital Bretonneau (Paris 18ème), professeur de gériatrie
- M. Aldo SALUARD, président du groupement régional des associations de familles de malades hospitalisés en long séjour (GRAF)
- Mme Florence LEDUC, directeur du secteur formation et de la vie associative de la FEHAP

10h15 – 11h15
2EME TABLE RONDE : ASSURER UNE PRISE EN CHARGE DE QUALITE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES
Introduction : M. Bernard ENNUYER, sociologue
Participants :
- M. Frédéric VALLETOUX, maire de Fontainebleau, président de la Fédération hospitalière d’Ile-de-France et président du conseil de surveillance de l’hôpital de Fontainebleau (77)
- Mme Evelyne GAUSSENS, directrice générale de l’hôpital gériatrique Les Magnolias (91)
- Mme Marie-France MAUGOURD, gériatre, chef de service à l’hôpital Georges Clémenceau (91), présidente de la Fédération des réseaux gérontologiques d’Ile-de-France (FREGIF)
- M. Jacques MOSSE, famille de résident de l’EPHAD Sainte Monique (Paris 14ème)
- Mme Martine TERNISIEN, directrice de l'association pour le développement des services de soins infirmiers à domicile (ADSSID)

11h15 – 12h00
Synthèse des tables rondes par M. Thierry AUMONIER et échanges avec la salle

12h00 – 12h15
Clôture du débat par Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre des solidarités et de la cohésion sociale et Madame Marie-Anne MONTCHAMP, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des solidarités et de la cohésion sociale

12h15 – 12h30
Point presse

Adresse :
MAISON DE LA CHIMIE, Amphithéâtre Lavoisier
28 bis rue Saint-Dominique, 75007 PARIS
Métro : lignes 8 et 13 (Invalides), ligne 12 (Assemblée Nationale)
Bus : lignes 63, 69, 83, 93 et 94
RER : ligne C (Invalides)
Parking : Parking des Invalides, face au 23 rue de Constantine 75007 PARIS
Site accessible aux personnes à mobilité réduite

Renseignements :
Secrétariat de la manifestation
Tél. : 01 82 52 40 68
Courriel : debat-dependance@paris-idf.gouv.fr

Inscription : http://www.ile-de-france.pref.gouv.fr/ars/inscription.asp

Pour en savoir plus sur le débat national sur la dépendance :
www.dependance.gouv.fr

Partager cet article
Repost0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:00

LA TELEMEDECINE : ENJEUX, IMPACTS ET ACTEURS
Colloque organisé par l’Institut Droit et santé de l’Université Paris Descartes
et la Chaire Santé de Sciences Po
 

 

Mardi 24 mai 2011
9h-17h30
Grand amphithéâtre
Université Paris Descartes
12, rue de l’Ecole de Médecine
75006 Paris
 

 

8h30- 9h : accueil des participants
9h-9h30 : Ouverture
Pierre Lasbordes, député de l’Essonne


9h30-10h45 : 1ère table ronde : Télémédecine et politiques de santé publique
Présidence : Didier Tabuteau, directeur de la Chaire Santé de Sciences Po, co-directeur de l’Institut Droit et Santé
-Mise en place de la télésanté : Emmanuelle Wargon, secrétaire générale des ministères chargés des Affaires sociales *
-La télémédecine et les ARS : Alain Corvez, Directeur de la stratégie, ARS Languedoc-Roussillon
-Europe et télésanté : Fernand Sauer, Membre du Haut conseil de la santé publique, ancien directeur de la santé à la Commission européenne
Débat avec la salle
 

 

11h15-12h45 : 2e table ronde : Impacts économiques de la télémédecine
Présidence : Anne Laude, co-directeur de l’Institut Droit et santé
-Présentation des enjeux économiques : Thomas Rapp, Maître de conférences, Université Paris Descartes
-Les conditions de la prise en charge de la télémédecine : Serge Larue-Charlus, Président de la commission de hiérarchisation des actes et des prestations de l’UNCAM
-Télémédecine et mutualité : Christine Meyer-Meuret, Conseillère Direction Générale, Mutualité Française
-Télémédecine et industrie : Jean-Bernard Schroeder, SNITEM *
Débat avec la salle
 

 

Déjeuner libre
* Sous réserve de confirmation 
 

 

14h30-17h : 3e table ronde : Les acteurs de la télémédecine
Présidence : Pierre Simon, Président de l'Association Nationale de Télémédecine
-Le point de vue des associations de patients : Christian Saout, Président de la Conférence nationale de santé
-Le point de vue des médecins : Jacques Lucas, Vice-président du Conseil national de l’Ordre des médecins, et chargé des systèmes d’information en santé
-La télémédecine à l’hôpital : Anne Decq, CHU de Toulouse
-Télémédecine et défis technologiques : Thierry Zylberberg, Directeur d’Orange Healthcare
-Consentement à la télémédecine et confidentialité : Caroline Le Goffic, Maître de conférences, Université Paris Descartes
-Responsabilités des différents acteurs : Luc Grynbaum, Professeur, Université Paris Descartes
-Aspects de droit international privé : Olivera Boskovic, Professeur, Université d’Orléans
Débat avec la salle
 

 

17h-17h30 : Conclusion
Louis Lareng, Président de la Société Européenne de Télémédecine et e-Santé

 

Renseignements et inscriptions :
Colloque validé pour la formation continue obligatoire des Avocats
Inscription : cliquez ici
ou par téléphone 01 42 86 42 10
Courriel : ids@parisdescartes.fr
Confirmation de l’inscription dès réception du chèque de 100 € libellé à l'ordre de l'agent comptable Université Paris Descartes, et à adresser à :
Institut Droit et Santé
45, rue des Saints Pères
75270 Paris Cedex 6
Le colloque est gratuit pour les enseignants et les étudiants.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 14:05

L'association Dauphine Economie Santé Social Entente et Idées Nouvelles (DESSEIN)

organise un petit-déjeuner débat

le 3 mai 2011 de 8h30 à 10h

sur le thème

la Haute Autorité de Santé, quel rôle?

 

avec comme intervenant le Pr Jean Luc Harousseau, Président de la Haute Autorité de Santé (HAS)

et comme modérateur le Pr Claude Le Pen, professeur en économie de la santé, Paris Dauphine, et le Dr Christine Roullière-Le Lidec, médecin et docteur en sciences économiques

 

Université Paris Dauphine, Salle Raymond Aron, Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, Paris - 16ème.

 

Inscriptions / Renseignements scientifiques

Christine.Roullière-Le Lidec, présidente de DESSEIN
Dauphine Economie Santé Social Entente et Idées Nouvelles (DESSEIN)

 

Email : christine.roulliere@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 12:18

Dans le cadre des rencontres d'Hippocrate, cycle de conférence mensuelles "grand public" sur des thématiques liées à la médecine et à l'éthique, organisées par la faculté de médecine de l'Université Paris Descartes, la prochaine conférence se tiendra sur le thème de


LES PROFESSIONELS DE SANTE PARLENT AU MEDIATEUR

Le jeudi 10 mars 2011, à 18h, 15 rue de l'école de médecine, amphithéâtre Richet. 
 

 

En présence de M. Jean-Paul DELEVOYE, médiateur de la République
Avec :
Pr. Claire LE JEUNNE, vice-doyenne de la faculté de médecine de l'Université Paris Descartes ; service
de médecine Interne – Hôtel Dieu,

Pr. Serge POIRAUDEAU, chef du service rééducation-réadaptation de l’appareil locomoteur et des pathologies du rachis – Hôpital Cochin,

Pr André GRIMALDI, Université Pierre et Marie Curie, Groupe hospitalier Pitié Salpetrière
M. François CREMIEUX, ARS, ancien directeur de l’Hôtel-Dieu (sous réserve) 

 

Cf la précédente sur la greffe de face

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 15:00

L’Institut droit et santé de l'Université Paris Descartes a le plaisir de vous inviter à échanger dans le cadre des Entretiens Droit et Santé avec Laurent DEGOS, Professeur d'hématologie (Université Paris Diderot), Ancien Président de la Haute Autorité de Santé, à l’occasion de la sortie de son livre sur le thème : « Est-on à la veille de crises en santé? »

 

Le jeudi 17 mars 2011
18 h à 19 h 15

 

Université Paris Descartes, Salle du Conseil, 1er étage
12, rue de l’Ecole de Médecine 75006 Paris
Métro Odéon

 

Pour vous inscrire cliquez ici. 


Institut Droit et Santé

Email : ids@parisdescartes.fr
45, rue des SaintsPères
Téléphone : 01 42 86 42 10
75270 Paris Cedex 06

www.institutdroitsante.com

Partager cet article
Repost0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 11:30

Après la réunion du 1er mars 2011 sur les conflits d'intérêts éthique et bonne pratique,

l'Association internationale droit éthique et science et

le Journal international de bioéthique

organisent une journée d'étude sur

les conflits d'intérêts en médecine le 20 mai 2011

Centre universitaire Malesherbes, 108 boulevard Malesherbes, 75017 Paris

 

 

Objectif

Perçue essentiellement comme une relation de soin entre médecin et patient, l’activité médicale prend en compte, au premier chef, l’intérêt du malade. Inscrite dans une dimension sociale et largement transformée par son lien avec la recherche mais aussi par une approche de santé publique, la médecine intègre pourtant d’autres intérêts. Jusqu’à quel point, cette cohabitation d’intérêts devient-elle conflictuelle ? Au-delà des aspects médiatiques, voire polémiques, de cette situation, le Journal International de Bioéthique souhaite ouvrir sa journée annuelles à des analyses, réflexions et propositions qui permettent d’aborder cette question importante et encore peu débattue de l’exercice de la médecine.

 

Méthode

Un appel à contribution est fait aux personnes qui souhaitent intervenir dans le cadre des différentes tables rondes. Elles sont invitées à adresser les titre et résumé de cette intervention à Christian Byk (christian.byk@aliceadsl.fr ) pour le 10 MAI 2011 au PLUS TARD.

Après décision du conseil scientifique, elles seront informées des modalités de leur intervention

 

PROGRAMME

 

Matin

9h Ouverture par Christian Byk, rédacteur en chef, Journal International de Bioéthique

 

 

9h15 Table-ronde 1 La relation de soin

Président Dr Walter Vorhauer, Secrétaire Général, Conseil national de l’Ordre des médecins

Modérateur Pr.Christian Hervé, université Paris Descartes, Faculté de médecine- Centre Universitaire des Saints-Pères
- conflit d’intérêts et secret médical (révélation au conjoint des maladies transmissibles ou des risques de maladies génétiques à des membres de la famille),

-conflit d’intérêts et l’individualisation des soins (les protocoles et l’ « evidence based medicine », les contraintes économiques)

-conflit d’intérêts et santé publique (épidémies, maladies émergentes)

 

10h45 pause

 

11h Table-ronde 2 La relation de recherche

Président Pr. Sadek Beloucif, Président, Conseil d’orientation, Agence de la biomédecine

Modérateur Pr. Michel Detilleux, service de médecine interne, hôpital Cochin, Paris

- le participant à la recherche : sujet ou objet ?

- la publication des résultats de recherche

- la transparence sur les risques apparus après la mise sur le marché

 

12h30 déjeuner

 

Après-midi

 

14h Table-ronde 3 L’expert peut-il être compétent et indépendant ?

Président M Christian Vigouroux, Président du groupe indépendance et déontologie, Haute Autorité de Santé

Modérateur M Olivier Leclerc, Université Paris Ouest Nanterre

- expertise judiciaire,

-expertise dans le cadre des commissions de conciliation de l’ONIAM

-expertise dans le cadre des agences sanitaires

 

15h30 Table-ronde4 Prévenir et résoudre les conflits d’intérêts

Président Pr Alain Grimfeld, Président, Comité consultatif national d’éthique

Modérateur M Joël Moret-Bailly, Université Jean Monnet, Lyon et membre du groupe indépendance et déontologie, Haute Autorité de Santé

- le rôle des instances professionnelles

- le rôle de la HAS

- politique de transparence versus politique de sanction

 

17h Conclusions

 

 

Inscriptions

L’inscription est gratuite pour les abonnés individuels au Journal international de bioéthique et de 60 euros pour les autres.

Bien vouloir adresser votre demande d’inscription à congres@eska.fr

A l’attention de Mme Flora DENIAU, tél 01 42 86 55 69

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 19:14

Quelques jours après la publication du rapport sur la loi du 4 mars 2002, le ministère de l'Emploi, du Travail et de la Santé organise dans le cadre de 2011, année des patients et de leurs droits la conférence de lancement le 4 mars 2011 au Conseil économique, social et environnemental à Paris

 

EDITO

La défense des droits des patients, le respect de la dignité de la personne malade, la promotion de la place des usagers au sens large sont des valeurs fondamentales de notre système de santé.
En matière de droits des patients, notre pays dispose d’un corpus législatif et réglementaire conséquent. Néanmoins, l’ensemble des acteurs concernés s’accorde à reconnaître que ces droits sont trop souvent méconnus de nos concitoyens.
Des effor ts doivent être menés pour rendre les droits individuels plus lisibles et accessibles à chacun, notamment par une plus grande implication des professionnels de santé. De même, il est nécessaire de réfléchir à une dynamisation des droits collectifs, c’est-à-dire à la par ticipation et à l’expression accrues des usagers dans toutes les instances et tous les organismes de santé.
Le premier droit, c’est de connaître ses droits ! C’est pourquoi l’année 2011 sera « l’année des patients et de leurs droits ».
Le colloque du 4 mars 2011 a notamment pour objectif, outre de célébrer l’anniversaire de la loi de 2002, de susciter un échange autour des propositions issues des trois rappor ts remis aux ministres en février dernier : nouvelles aspirations citoyennes en matière de santé ; prise en charge de qualité, respectueuse de l’intégrité et de la singularité ; bientraitance ; évolution sociétale nécessaire pour répondre aux attentes des citoyens dans la gestion de leur propre santé...
Avec la participation d’un grand nombre d’acteurs institutionnels, professionnels, associatifs et élus, ce colloque constituera le lancement officiel du programme événementiel de « 2011, année des patients et de leurs droits ».


Journée animée par Brigitte-FANNY COHEN, journaliste et écrivain
8h00 : accueil des participants
9h00 Ouverture par XAVIER BERTR AND, ministre du travail, de l’emploi et de la santé
et NORA BERRA, secrétaire d’Etat chargée de la santé,
Mot de la présidente de « 2011, année des patients et de leurs droits »,
Marina CARRERE D’ENCAUSSE, médecin et journaliste, « grand témoin » de la journée
10h00 Présentation des sondages grand public (BVA) et professionnels de santé (TNS Sofres)
10h30 – 11h30 : 1ère table ronde
Mobiliser les professionnels de santé en faveur des droits des usagers
Présidée par Valérie BOYER , députée des Bouches-du-Rhône (sous réserve)
11h30 –12h30 : 2ème table ronde
Exercer une vigilance sur les risques liés à l’essor des nouvelles technologies dans le champ de la santé
Présidé par Didier TABUTEAU, directeur général de la fondation Caisse d’Epargne pour la solidarité (sous réserve)
12h30 – 14h00 : déjeuner sur place
14h00 - 15h30 : 3ème table ronde
Dynamiser la démocratie sanitaire
Présidé par Claud e EVIN, directeur général de l’agence régionale de santé d’Ile-de-France (sous réserve)
15h30 – 16h30 : 4ème table ronde
Améliorer la transparence de l’offre de soins et de l’information en santé
Présidé par Etienne CANIARD, président de la Mutualité Française (sous réser ve)
16h30 : clôture
www.sante.gouv.fr/espace-droits-des-usagers.html

 

INSCRIPTIONS
Attention, le nombre de places est limité.
Les inscriptions sont obligatoires et se font exclusivement en ligne jusqu’au 25 février 2011
à l’adresse suivante : www.polynome.fr/annee-patients
RENSEIGNEMENTS
Tél : 01 70 15 44 73
Courriel : annee-patients@polynome.fr
ADRESSE
Conseil économique, social et environnemental (CESE)
Palais d’Iéna, 9 place d’Iéna, 75016 PARIS
www.lecese.fr
Accès pour les personnes à mobilité réduite
1 avenue d’Iéna, 75016 PARIS
TRANSPORTS EN COMMUN
Métro : ligne 6 (Trocadéro) et 9 (Iéna)
Bus : Arrêt Iéna (lignes 22, 30, 32, 63, 72, 80, 82 et 92)

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 15:14

L'Université Paris Descartes, par sa faculté de médecine et son laboratoire d’éthique médicale et médecine légale;

L'Université Paris Sud, par sa faculté de médecine et son département de recherche en éthique;

L'Espace éthique de l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris;

 

organisent une réunion sur le thème

 

CONFLITS D’INTÉRÊTS
ÉTHIQUE ET BONNES PRATIQUES
Mardi 1er mars 2011 – 18H/20h30
Grand amphithéâtre de la Faculté de médecine
12, rue de l’École de médecine – 75006 Paris

 

« Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne intéressée doit jouir de capacité légale totale pour consentir : qu'elle doit être laissée libre de décider, sans intervention de quelque élément de force de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d'autres formes de contraintes ou de coercition. Il faut aussi qu'elle soit suffisamment renseignée, et connaisse toute la portée de l'expérience pratiquée sur elle, afin d'être capable de mesurer l'effet de sa décision. […] » Code de Nuremberg, 1947.
Conflit d’intérêts : « Situation dans laquelle le jugement professionnel concernant une valeur essentielle (bien du patient, intégrité de la recherche…) est susceptible d’être influencé de manière excessive par un intérêt secondaire comme le gain financier. » Thompson DF : Understanding Financial conflits of interest, N Engl J Med 1993 ; 329 : 573-6.

 

Soirée proposée et présentée par :
Christian HERVÉ, Directeur du Laboratoire d’éthique médicale et médecine légale, université Paris Descartes, EA 4569
Emmanuel HIRSCH, Directeur du Département de recherche en éthique, université Paris-Sud 11, EA 1610
 

 

Avec notamment la participation de :
Jean-Michel CHABOT, Professeur de santé publique
Didier HOUSSIN, Directeur général de la santé
Francis MEGERLIN, Maître de conférences, Faculté de pharmacie, Laboratoire interdisciplinaire de recherches appliques en économie de la santé, EA 4470, université Paris Descartes
Joël MÉNARD, Président de la Fondation nationale de coopération scientifique maladie d’Alzheimer et maladies apparentées, professeur émérite à l’université Paris Descartes
Benjamin PITCHO, Maître de conférences en droit, université Paris 8
Didier SICARD, Président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Partager cet article
Repost0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 08:58

 

 

L'association DESSEIN organise un

Séminaire Rencontre Dauphine Santé

Médecine Prédictive,

 

MédecinePersonnalisée 

 

Défis, Enjeux et perspectives

 

De l’usage de la génétique pour un nouveau modèle thérapeutique ?

Mardi 1er MARS 2011

de 9h à 13h, salle Raymond Aron

Accueil 8h30

Université Paris Dauphine

place du Maréchal de Lattre de Tassigny, 75016 Paris

pour tout renseignement, contacter

Christine.Roullière-Le Lidec, présidente de DESSEIN,christine.roulliere@wanadoo.fr

 

Modération : Claude Le Pen, professeur en économie de la santé, Paris Dauphine, Christine Roullière-Le Lidec, médecin et docteur en sciences économiques

 

9h Ouverture du Colloque : Stanislas Lyonnet,Professeur de Génétique à l'Université Paris Descartes et membre de la direction scientifique de la Fondation Imagine 

Table ronde 1. Le défi de la génétique : de l’ADN à l’économique

-Laurent Alexandre, Président de DNA vision, vers une nouvelle carte d’identité ?

-Pierre Jean Valette Chef de service de radiologie, Hospices Civiles de Lyon, le dépistage en fonction des profils génétiques

-Philippe Rougier, Chef de service hépatogastroentérologie, Hôpital Européen Georges Pompidou, Une nouvelle thérapeutique ?

-Industrie Pharmaceutique : Quel nouveau modèle ?

 

Pause

Table ronde 2. Le défi de la génétique : de l’économie à la morale

-Marie Podevin Economiste, Association Française contre les Myopathies

-Noel Renaudin, Président du Comité Economique des Produits de Santé. Quelle régulation ?

-Alain Grimfeld, Président du Comité Consultatif National d’Ethique pour les Sciences de la Vie et de la santé (CCNE)

-René Frydman, Chef de service de gynécologie-obstétrique, Hôpital Antoine Béclère : diagnostic anténatal

 

Conclusion : Jean Léonetti,député, Président de la Fédération Hospitalière de France : Quel impact des lois de bioéthique ?

 

 

en partenariat

avec

Bristol Meyers Squibb, Pfizer, Glaxo Smith Kline,

la Fédération Hospitalière de France, le Collège des Economistes de la Santé,

le Laboratoire d'Economie et de Gestion des Organisations de Santé,

Paris Dauphine

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 07:51

Après la question prioritaire de constitutionnalité relative à l'hospitalisation sans consentement et le projet de loi déposé (avec une lettre rectificative 3116), Expert juridique santé (EJS) tient une réunion

Les Rendez-vous Droit et Santé

Matinée débat – 1er mars 2011 à PARIS

Maison des Polytechniciens, 12 rue de Poitiers, 75007 PARIS

La réforme de la loi du 27 juin 1990 relative aux soins psychiatriques sans consentement


Une réforme de la loi du 27 juin 1990 relative aux hospitalisations psychiatriques sans consentement est annoncée depuis des années. Face à l’invalidation du régime actuel par le Conseil Constitutionnel en novembre 2010, la nouvelle loi sera débattue à l’Assemblée nationale dès le mois prochain, pour une application dans les établissements à compter du 1er août 2011.

Afin de permettre aux établissements et professionnels de santé de s’informer sur le contenu et les implications majeures de cette réforme qui concernera directement tous les patients placés sous les régimes actuels d’hospitalisation d’office (HO) ou à la demande d’un tiers (HDT), Expert Juridique Santé organise une matinée de présentation et de débats autour de la réforme.

M. Guy LEFRAND, député médecin et rapporteur du projet de loi pour la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée nationale sera présent pour répondre aux questions des participants. Les interventions d’un juriste, d’un psychiatre et d’un directeur d’établissement permettront d’expliquer les attendus de la réforme et d’apporter un éclairage pluridisciplinaire sur les conditions d’application concrète de la nouvelle loi.

Ainsi, cette matinée qui se déroulera le 1er mars 2011 à Paris sera une occasion unique d’appréhender les subtilités du projet actuel (dans sa version modifiée par la lettre rectificative du 26 janvier 2011) et de faire valoir le point de vue des établissements et des professionnels de santé auprès de députés, membres de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale chargés d’étudier le projet début mars 2011, avant la présentation et les débats parlementaires.



 
                                                  PROGRAMME

 

 07h30

Accueil des participants


8h15

Introduction

08h30

Présentation du projet de loi réformant la loi du 27 juin 1990

Monsieur Guy LEFRAND, Médecin, Député de l'Eure et rapporteur du projet de loi pour la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale

09h15

Questions/Réponses

 

10h00 – Pause

10h30

La décision du Conseil constitutionnel du 26 novembre 2010 et ses conséquences

Monsieur Patrick FRAISSEIX, Maître de Conférence en droit public à l’Université Paris VIII

11h00

Quelle protection effective pour le patient ?

Docteur Yvan HALIMI, Psychiatre et Président de la Conférence des Présidents de CME de CHS

11h30

Les responsabilités du directeur d’établissement dans le nouveau dispositif

Monsieur Gilles MOULLEC, Directeur du Centre Hospitalier Edouard Toulouse de Marseille

12h00

Débat 

Modérateurs : Expert Juridique Santé

12h30

Conclusion

Monsieur Nicolas DHUICQ, Député de l'Aube, Psychiatre des Hôpitaux, Groupe UMP.

 

13h00 – Clôture

 

Pour tous renseignements et inscription (180€), contacter :
Philippe HOUTRIQUE, Chargé des Relations avec les Etablissements ou Carole Delobeau, Responsable Service Formation
Tel : 03 20 10 28 52- Fax : 03 20 10 28 54
email : philippe.houtrique@ejsante.com ou carole.delobeau@ejsante.com

Site Internet : www.ejsante.com

EXPERT JURIDIQUE SANTE
SAS D&C CONSEILS Rue du Général Leclerc – BP 10 – 59487 ARMENTIERES CEDEX
N° de déclaration d’activité de l’organisme de formation : 31 62 02206 62

Partager cet article
Repost0