Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 07:09

L'assemblée annuelle de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'ouvre aujourd'hui à Genève pour dresser son plan de bataille contre le risque de pandémie de grippe aviaire et améliorer la santé de millions d'Africains.

D'ici la fin le 23 mai de l'assemblée de ses 192 Etats membres, l'OMS espère pouvoir trouver un terrain d'entente avec l'Indonésie, qui refuse de partager les souches du virus H5N1 en sa possession, a indiqué le porte-parole de l'OMS Ian Simpson.
L'Indonésie est l'un des pays du monde où le virus H5N1 de la grippe aviaire est le plus virulent : la maladie y a fait à ce jour 75 morts. Les échantillons indonésiens sont donc indispensables pour suivre l'évolution du virus, surveiller ses mutations et mettre au point un vaccin "pré-pandémique" efficace.
En début d'année, l'Indonésie a dénoncé le fait que les pays pauvres fournissent gracieusement des virus à des laboratoires occidentaux et ne peuvent ensuite acheter leurs coûteux vaccins.

"L'Indonésie considère que, si les bénéfices tirés des échantillons (de virus) ne sont pas mis en commun, le dispositif actuel de partage des virus de la grippe n'est pas juste vis-à-vis des pays en voie de développement", a fait valoir le ministère indonésien de la Santé.
Jakarta exige un renforcement des infrastructures de recherche des pays touchés et demande que les découvertes bénéficiant à l'ensemble des êtres humains ne puissent être brevetées.

Après avoir suspendu la transmission d'échantillons en décembre, l'Indonésie avait accepté en mars dernier de reprendre les échanges, suite à un accord avec l'OMS, avant de revenir sur sa décision en réclamant des garanties écrites sur une réforme du système.
L'OMS s'est insurgée contre une décision allant "à l'encontre d'un demi-siècle de partage gratuit d'échantillons de virus, pour le bien commun" mais a dit comprendre les inquiétudes de l'Indonésie et être prête à trouver un arrangement. 
Voir l'article sur la constitution de stock en France pour lutter contre le virus H5N1.

L'Assemblée va également adopter les programmes destinés à améliorer la santé de millions d'Africains et de femmes dans le monde, priorités proclamées de la directrice générale de l'OMS, la Chinoise Margaret Chan, dont ce sera la première assemblée.
Pour avoir les moyens de ses ambitions, Mme Chan demandera aux délégués d'approuver une augmentation de 15% du budget de l'OMS pour les deux prochaines années, qui devrait être ainsi porté à 4,2 milliards de dollars pour la période 2008-2009.

Une campagne de vaccination de 48 millions de personnes contre la fièvre jaune dans 12 pays africains où la maladie est toujours endémique sera lancée mercredi à l'occasion de l'assemblée de l'OMS.

Les délégués évoqueront de nouveau la question des stocks d'échantillons du virus de la variole, totalement éradiquée depuis 1980. Deux laboratoires, un aux Etats-Unis et un autre en Russie, possèdent toujours des échantillons du virus de cette maladie extrêmement contagieuse, considérée comme une arme biologique potentielle. Les Etats-membres de l'OMS n'arrivent toujours pas à se mettre d'accord sur une date pour la destruction de ces stocks.

L'OMS se mobilisera aussi pour l'éradication de la polio, toujours présente en Afghanistan, en Inde, au Nigeria, et au Pakistan.
Le nombre de personnes paralysées par la polio est passé de près de 350.000 en 1988 à moins de 2.000 l'an passé et l'une des trois souches les plus virulentes du virus a déjà été éradiquée.
 

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) lance aussi un nouveau site Internet de recherche sur les essais cliniques, portail qui répertorie « tous les essais cliniques, qu'ils aient ou non été publiés ». Une véritable banque de données en anglais, ouverte à tous sur
www.who.int/trialsearch,. Doté d'une fonction de recherche globale, il se veut un point d'entrée vers tous les registres d'essais cliniques pertinents dans un domaine donné.

Pour le Sous-directeur général de l'OMS Tim Evans, « c'est un énorme pas en avant vers davantage d'accessibilité, de transparence et de responsabilisation de la recherche en santé sur le plan mondial ». 
Une satisfaction partagée par le rédacteur en chef du New England Journal of Medicine affirmant, « il incombe désormais à l'ensemble des utilisateurs (du nouveau portail) de faire en sorte que leurs travaux soient dûment et complètement enregistrés dans une base de données compatible avec l'OMS ».

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles