Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 20:39

Lorsque Philippe Douste-Blazy était ministre de la Santé, il avait commandé à Marie de Hennezel, connue pour ses travaux sur ce sujet, une mission sur la diffusion en France de la culture palliative qu’elle vient de remettre à son successeur, Roselyne Bachelot-Narquin. La mort récente de Chantal Sébire met bien évidemment toute l’attention des parlementaires et de la société civile sur cette thématique de la fin de vie.


L’introduction du rapport retient l´attention avec deux constats :

* « toutes les souffrances, même les plus réfractaires peuvent être soulagées », la question est celle du comment et jusqu’ou ?

* les efforts des établissements et des personnels et les moyens qui leur sont données pour la fin de vie ne sont pas en adéquation.

« Un objectif prioritaire » est celui de la connaissance par les professionnels de santé de la dernière loi relative à la fin de vie, celle dite Léonetti de 2005.

D’après cette loi, 3 000 lits identifiés en soins palliatifs (13 000 euros par lit) devaient apparaître. Mais, au jour d’aujourd’hui, ils ne sont que 140 et encore en soins de suite et de réadaptation (SSR)

La plupart des lits identifiés, financés par la T2A, « soins palliatifs » le sont en cancérologie, en médecine et chirurgie. « Il faudrait que les ARH soient très vigilantes sur le suivi de ces lits » selon le rapport remis.


Marie de Hennezel demande également dans son rapport « une unité de Soins Palliatifs par département et une équipe mobile par hôpital de plus de 400 lits ». Une de ses revendications est de « remettre à plat » tout le financement des soins palliatifs.


« Les conditions pour une fin de vie à domicile ne sont pas réunies », estime la psychologue, faute de réseaux de soins palliatifs. les établissements ne sont pas mieux équipés. « Aucun moyen n´a été octroyé aux établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes pour renforcer leurs personnels »


La culture médicale, estime Marie de Hennezel, conduit à « un déni de la mort ».

« Les médecins persistent à croire que l´ultime solution pour apaiser les souffrances en fin de vie consiste à abréger la vie ».

La loi qui instaurait une réflexion collégiale, une pluridisciplinarité des équipes ainsi qu’une prises en compte des aspects psychologiques n’est pas ou peu appliquée, à de rares exceptions près.

De même, la loi créait les directives anticipées mais ceci est resté lettre morte dans de nombreux services.


Elle conclut son rapport : « Il faudra sans doute que nous réfléchissions à l´élaboration d´une circulaire en direction des juges leur demandant de prendre en compte ces situations extrêmes et de ne pas poursuivre des médecins qui invoqueraient la nécessité pour justifier leur décision et leur acte. Cela nous éviterait de modifier le code pénal. »

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Droit médical
commenter cet article

commentaires

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles