Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Actualités du droit et de la santé ...
  • Actualités du droit et de la santé ...
  • : Ce site fait un lien entre le droit et la santé. Accessible à tout public, des informations juridiques, médicales, de droit médical et des actualités générales sont présentes. Les informations fournies sur [droit-medecine.over-blog.com] sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
  • Contact

Certification HON Code

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.

Recherche

Visiteurs uniques

   visiteurs uniques

 

Votre empreinte écologique

18 questions entre alimentation, logement, transport et  consommation
L'empreinte écologique moyenne d'un Français est de 56 400 m²/an. Et vous?
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 21:00

Comme je l'avais déjà annoncé dans un article du 5 janvier 2007, il est vivement urgent de développer les défibrillateurs automatiques dans de nombreux lieux.

En France, chaque année, de 300 à 500 sportifs, athlètes de haut niveau ou footballeurs du dimanche, sont victimes de mort subite, estime le cardiologue Xavier Jouven.
Massage cardiaque par des témoins et utilisation de défibrillateurs dans les stades permettraient de sauver "facilement un quart" des sportifs victimes d'arrêts cardiaques par an, soit "une centaine" en France, a déclaré cet épidémiologiste de l'INSERM, responsable du registre mis en place au printemps 2005 pour recenser les cas de morts subites de sportifs sur l'ensemble du territoire français (voir les décès des footballeurs Antonio Puerta et Marc-Vivien Foé et du volleyeur Cédric Schlienger)
Faute de déclaration exhaustive des décès par toutes les fédérations sportives, l'équipe de l'INSERM doit estimer le nombre total de décès au niveau national d'après les chiffres des départements les plus coopératifs.

Au niveau national, il y aurait 400 à 500 décès par an de sportifs occasionnels ou de haut niveau si l'on fonde l'estimation sur les données les plus fiables remontant du quart des départements. La fourchette est plus large - de 300 à 500 morts - si l'on prend pour base la moitié des départements, a-t-il déclaré.
Il s'agit essentiellement de malaises cardiaques, précise-t-il.
Il faudrait "rendre obligatoires les défibrillateurs dans les stades", insiste-t-il. "On n'envisagerait pas de faire un match dans un stade s'il n'y avait pas d'extincteur", remarque-t-il. "Les députés ont pris cette précaution pour eux-mêmes: il y a un défibrillateur à l'Assemblée nationale", prenons exemple sur eux.
"Il faut faire évoluer les mentalités, c'est une question de santé publique", souligne-t-il.

REAGISSEZ ET FAITES CIRCULER CE MESSAGE. 
VOUS POUVEZ AUSSI EN AVOIR BESOIN

Partager cet article

Repost 0
publié par Olivier SIGMAN - dans Médecine
commenter cet article

commentaires

FERRON Franck 05/09/2007 18:41

Monsieur SIGMAN, Vous avez  raison concernant les défibrilateurs dans les stades. Mais je pense aussi qu'il serait bien de faire des échographies du coeur une fois par mois pour les sportifs de haut niveau  et tousles deux mois pour les amateurs. Il serait intéréssant que les clubs amateurs puissent avoir des éducateurs dîplomés car souvent ils font n'importe quoi avec les enfants sur la préparation physique de la pré-saison d'un championnat. J'entend souvent des éducateurs benjamins dirent à leurs joueurs, " on va travailler la résistance"donc Anaérobie lactique. Je précise que ces jeunes ont 11, 12 ans. Il faut donc former les éducateurs sur la préparation physique des jeunes footballeurs et leur imposer de passer le brevet de secourisme. Il faudrait également mettre en place dans l'organigramme d'un club un médecin ou un infirmier qui donnerait des cours régulièrement aux éducateurs. Autre chose, le médecin qui donne l'autorisation à l'enfant devrait faire un examen complet. Car souvent, ce n'est juste qu'une visite de courtoisie que font les sportifs amateurs. Cordialement.  MonsieurFERRON Franck.

Olivier SIGMAN 05/09/2007 21:44

Voilà précisément un des objectifs de ce site atteint: soulever des problèmes liés à la santé & faire réflechir l'ensemble des visiteurs.Merci pour tes pistes de réflexion: formation des entraîneurs et éducateurs sportifs & meilleur contrôle des délivrance de formulaire de non-contradication à la pratique sportive par les médecins.Une bonne chose tout de même: avant, ils indiquaient "apte à la pratique sportive" désormais, ils énoncent clairement l'activité en question. Un sportif amateur ne sera aussi à l'aise en plongée qu'à la course à pied ou au golf.Le BAFA sans l'AFPS me paraît absurde ( comment font-ils en colo si un enfant a un malaise en pleine forêt, si un enfant se brule, se coupe ?)Je me permet d'élargir un peu plus le sujet par rapport à l'article initial mais les défibrillateurs doivent aussi être installés en ville: tous le monde - et c'est bien dommage - n'est pas secouriste. des villes commencent à s'équiper (Issy-les-Moulineaux) ainsi que des pistes de montagne.Sur ce point, la loi de santé publique de 2004 dispose d'une formation pendant la Journée d'appel à la préparation à la défense. Déjà, ce sont les jeunes qui sauront nous sauver. Des vies peuvent être sauvées, c'est en diffusant ce message que les mentalités évolueront peut-être.Merci encore de ta visite et à bientôt.

Traduction

Traduction en 9 langues disponibles